mais où va-t-on ?

  • Nouvelle administration ? « Mais où va-t-on ?... »

    Lien permanent

    12 art3.JPGL’opposition, comme on s’y attendait, s’est farouchement opposée à la fiche d’intention du collège prévoyant le regroupement de la commune et du CPAS au sein d’un nouveau bâtiment passif, sur la place communale (voir nos éditions de mardi).

    Les débats du conseil communal de mardi soir sont pourtant restés sereins, chacun prospectant sur la meilleure façon d’employer les quelque 300.000 euros de subsides potentiellement accordés par le ministre Furlan à la commune de Nandrin. 
    «Vous prévoyez une somme colossale : 1,8 million d’euros de travaux.

     Or, il y a deux classes-conteneurs à l’école communale de Villers-le-Temple ! Sans oublier que vous avez fermé la crèche sociale, soi-disant qu’elle coûtait trop cher. 

    Cet argent aurait pu servir à des travaux nécessaires.
     Vous avez fait un choix politique légitime mais la population nandrinoise se demande « où va-t-on ? »», lance Marc Evrard de « Pour Nandrin ».

    Un avis partagé par l’autre groupe d’opposition, « Tous Ensemble », par la voix de Benoît Ramelot.

    «Certes, vous n’avez pas eu beaucoup de temps pour décider et avez dû faire un choix dans l’urgence mais je ne pense pas qu’il rencontre les priorités et les attentes des Nandrinois. 

    Les habitants de cette commune ont besoin d’écoles en bon état, de logement, de locaux pour les mouvements de jeunesse, etc.

    Nous regrettons ce choix unique de nouvelle maison communale. »
     
    La majorité s’est défendue : « Pour obtenir ce subside, les conditions étaient claires : pas d’écoles (pour lesquelles il existe d’autres types de subvention).
    Il existe un problème de fonctionnement à l’administration et au CPAS qui ne date pas d’hier et qui mérite une solution.

    Néanmoins, on vous rappelle qu’il s’agit d’une fiche d’intention, on ne vous demande pas de valider les travaux !

     D’ailleurs, on pourra toujours changer le projet si, notamment, le PASH (Plan d'assainissement par sous-bassin hydrographique) de Villers-le-Temple et Saint-Séverin venait à sortir », ont déclaré Daniel Pollain et Guy Brassel.
    «On ne va pas se lancer dans un projet de 2 millions d’euros (la quasi-totalité de notre capacité d’investissement) sans avoir la capacité d’avoir d’autres sources de financement», a ajouté le bourgmestre,envisageant la revente de l’actuelle villa du CPAS.

    Le plan d’investissement communal 2013-2016 a été approuvé par 9 voix contre 7. 
    Article de ANNICK GOVAERS pour le journal Huy Waremme du 12 septembre 2013

    Le taux le plus faible de logements publics

    Autre point du conseil, la déclaration de politique du logement 2013-2018.
    « Nous avons l’obligation régionale de tendre vers 10 % de logements publics.
     Or, il faut savoir qu’à Nandrin, nous avons le taux le plus faible de l’ensemble des communes du Condroz liégeois : 0,3 %.
     Notre objectif est d’atteindre 0,9 % puis 1,8 % en 2020 en incitant notamment les candidats lotisseurs de plus de 20 logements à participer à cet effort », a expliqué l’échevin Daniel Pollain. 
    Treize votes pour, trois abstentions
    Article de ANNICK GOVAERS pour le journal Huy Waremme du 12 septembre 2013