mélanie defize

  • Marc Evrard a suggéré de donner les noms des deux Nandrinois décédés tragiquement aux voiries créées à l’avenir à Nandrin

    Lien permanent

    rue.JPGM. Evrard a suggéré de donner les noms de Mélanie Defize et Antoine Demoitié, deux Nandrinois décédés tragiquement (lors des attentats de Bruxelles et d’une course cycliste) aux voiries créées à l’avenir.

    «  Les courses du Grand Prix de l'Administration communale du 9 avril s’appellent Memorial Antoine Demoitié, avec l’accord de la famille  », indique B. Ramelot.

     «  Si ça se présente, nous l’envisagerons, avec l’accord de la famille  », conclut le mayeur.

    Article de AG 

    Source 

    voir aussi La Meuse.JPG

  • la Nandrinoise Mélanie Defize tuée dans le métro à Maelbeek ,77 minutes de musique rendent hommage

    Lien permanent


    le métro,maelbeek,mélanie defize,nandrinoise,tuéeMélanie Defize avait 29 ans quand, le 22 mars, elle s’est retrouvée dans la rame de métro à Maelbeek où Khalid El Bakraoui s’est fait exploser.

    Elle était musicologue et travaillait pour le label Cypres. Son collègue, Cédric Hustinx, a souhaité lui rendre hommage à travers 77 minutes d’une ballade musicale à la découverte de Mélanie.

    « Pour le label, Mélanie a travaillé sur plusieurs projets qui aboutissent seulement maintenant. «L’oreille de Mélanie»,reprend des musiques sur lesquels elle a travaillé pour le label. Mais aussi des musiques qui sont mes choix comme «Les amis de Mélanie» d’Alain Chamfort. Cela faisait sens.

    C’est une ballade musicale qui s’écoute dans son ensemble. Il y a des changements d ’ atmosphère avec des morceaux plus dramatiques et d’autres plus festifs », raconte Cédric Hustinx.

    Mélanie travaillait pour le label Cypres depuis 2012.

    Passionnée de musiques anciennes, elle s’était intéressée à l’émergence d’une conception vocale pour les voix féminines, à travers les madrigaux de Maddalena Casulana, première compositrice occidentale à avoir été publiée.


    DOUCEUR ET PASSION

    Cette jeune violoniste baroque de 29 ans, musicologue et férue de musicothérapie, restait une chercheuse insatiable et préparait le diplôme universitaire d’Histoire de la médecine à Paris Descartes.
    Les bénéfices de l’album seront d’ailleurs reversés à la recherche en musicothérapie au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc.

    « De Mélanie, je retiens beaucoup de douceur et de passion ainsi que de l’exigence dans le travail qu’elle a fait », précise Cédric.

    Il se souvient, le 22 mars 2016, il avait appelé Mélanie pour lui dire de ne pas venir au bureau… Trop tard, elle était déjà à Maelbeek.

    Article de I. A. Source Sudinfo 

     

    Les articles de 2016 Attentats de Bruxelles métro Maelbeek

    Mélanie Defize de Nandrin tuée dans l'attentat du métro à Bruxelles sera inhumée ce vendredi

     

    Le drapeau belge en berne à Nandrin jusque lundi 4 avril 2016

     

    Les funérailles de la Nandrinoise Mélanie Defize, tuée dans le métro à Maelbeek, ont eu lieu vendredi

    Plus d'info 

    le métro,maelbeek,mélanie defize,nandrinoise,tuée

  • Annonce de remerciement à la suite du décès de Mademoiselle Mélanie Defize de Nandrin

    Lien permanent

    annonce de remerciement MD.JPG

    Touchés par les nombreuse marques d'amitié et de sympathie exprimées lors du décès de

     

    Mélanie DEFIZE

     

    Sa famille et les proches prient les personnes qui ont manifesté leur soutien personnel tel que :

    présence, messages, témoignage ému, prière, fleurs et don, de recevoir leurs plus sincères remerciements, empreints d'émotion et de profonde gratitude.

    Centre Funéraire GEORIS (Neupré).

     

    Source clic ici 

  • Les funérailles de la Nandrinoise Mélanie Defize, tuée dans le métro à Maelbeek, ont eu lieu vendredi

    Lien permanent

    Melanie D Source Sudpresse TVA.JPG

    Ce vendredi se sont déroulées les funérailles de Mélanie Defize, Nandrinoise de 29 ans, victime de l’attentat du métro à Maelbeek le 22 mars dernier.

    Une centaine de personnes sont venues lui rendre un dernier hommage.

    Tel un adieu, son violon a retenti pour la dernière fois dans l’église Saint Martin de Nandrin.

    Les attentats de Bruxelles du 22 mars dernier ont tué une trentaine d’innocents. Ce vendredi, se déroulaient les funérailles de deux victimes liégeoises : Aline Bastin, 29 ans, de Bassenge, et Mélanie Defize, 29 ans, originaire de Nandrin, décédées toutes deux dans l’attentat du métro à Maelbeek.

    Pourquoi ?

    Pourquoi Mélanie n’a-t-elle pas eu la chance de survivre aux attentats ? La question hantait l’esprit de tous ses proches ce vendredi dans l’église Saint-Martin de Nandrin.

    «Tu étais au mauvais endroit, au mauvais moment », souffle, ému, un cousin de Mélanie, qui prend lui aussi le métro à Bruxelles pour aller travailler.

    « Ce jour-là, j’ai couru pour prendre le métro afin de ne pas être en retard au travail, tu as pris le même métro mais moi, j’étais à l’arrière, toi tu étais au milieu.

    As-tu couru aussi pour prendre le métro ? »

    Une interrogation qui malheureusement restera sans réponse, tout comme la lettre d’un ami de France avec qui Mélanie Defize entretenait une relation épistolaire. C’est Thomas, le frère de Mélanie, qui a eu le courage de lire cette missive.

    «Il y a trois semaines, j’ai écrit à ma Mélanie que j’aimais tant appeler ma très chère petite Belge », lit-il, la gorge nouée, avant de reprendre : « Le 22 mars, dès l’annonce des attentats, j’ai essayé d’avoir de tes nouvelles, mais comment faire ?

    Hier la presse annonçait qu’on avait identifié ton corps, le corps de ma petite Belge...» Ses proches ont loué les nombreuses qualités de la Nandrinoise.

    «Elle était cultivée, ouverte d’esprit, passionnée, elle aimait la période de la Renaissance et des Lumières.

    À défaut de vivre à cette époque, tu auras au moins illuminé nos vies et nos cœurs avec ta propre lumière », exprime Bertrand, un ami avec qui Mélanie avait passé ses années de secondaire à l’Institut Sainte-Marie de Huy.

    Tout le monde pensait à Mélanie hier, mais ses proches ont également eu une pensée pour les autres familles endeuillées.

    « Prions ensemble, pour toutes les victimes des attentats, du racisme, de la violence, de l’obscurantisme, soit tout ce que Mélanie détestait », souligne l’équipe ecclésiastique.

    Employée au label Cypres à Bruxelles, Mélanie Defize avait une formation de musicologue et entamait une formation en psychothérapie.

    Elle travaillait aussi l’université Paris Descartes, en France à l’institut d’histoire de la médecine. « Elle travaillait sur l’influence de la musique classique sur le rythme cardiaque », précise un collègue.

    La Nandrinoise chérissait la musique classique et jouait du violon baroque. Un instrument qui a résonné une dernière fois dans l’église.

    « C’était une très belle cérémonie, émouvante et parfaitement orchestrée.

    L’interpétration de musiciens en direct a rendu l’hommage encore plus poignant », confie le bourgmestre de Nandrin, Michel Lemmens.

    Article de  C.L Source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Aujourd'hui vendredi 1 er avril 2016 à 13 h les funérailles de Mélanie Defize à l'église de Nandrin

    Lien permanent

    Melanie 1 avril source sudpresse.JPGLes funérailles de Mélanie, qui avait de la famille en province de Luxembourg, se dérouleront ce vendredi 1er avril à 13 heures à l’église Saint-Martin de Nandrin.

    « Il sera question de recueillement mais il y aura aussi beaucoup de musique.

    Elle aura une grande place dans la cérémonie.

    La disparition de Mélanie émeut le monde culturel musical belge.

    Nombreux sont ceux qui voudront lui rendre hommage. »

    Au-delà, Cédric Hustinx rappelle que la jeune femme avait appris la musique au Conservatoire de Huy.

    « Mélanie jouait aussi de la musique pour elle-même.

    Elle faisait du violon depuis l’âge de quatre ans. Son décès laissera un vide immense mais son enthousiasme lumineux continuera à m’accompagner. »

    Article de  N.HN source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Le drapeau belge en berne à Nandrin jusque lundi 4 avril 2016

    Lien permanent

    drapeau.JPGAprès consultation avec le directeur général de la commune, le bourgmestre de Nandrin a décidé de ne pas ouvrir de registre de condoléances suite au décès de Mélanie Defize (et par ailleurs d’Antoine Demoitié).

    « Nous sommes une petite commune.

    Les personnes qui souhaitent se manifester peuvent contacter la famille, rendre visite ou laisser leur message à l’administration communale, nous transmettrons à la famille », indique Michel Lemmens qui ne publiera pas non plus de message sur le site internet.

    « Nous avons accompagné la famille Defize en toute discrétion concernant les funérailles praticopratiques », ajoute-il, avant de conclure : « Le drapeau sera en berne jusque lundi prochain. »

    Article de  A.G. Source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Avis de Décès de Mademoiselle Mélanie Defize de Nandrin

    Lien permanent

    Mélanie D.jpgMademoiselle

    Mélanie Defize

    Musicologue


    née le 04/10/1986 et décédée le 22/03/2016
    Victime de barbarie

    Michel et Marie-Andrée DEFIZE-LEFER ses parents,
    Thomas et Séverine DEFIZE-PETERS ses frère et belle-soeur,
    Marie-Hélène LEFER sa marraine,
    Raymond BIGONVILLE son parrain,
    Ses tantes et oncle,
    Ses cousines et cousins et les enfants,
    Cedric HUSTINX, ses nombreux amis et collaborateurs,
    Les familles DEFIZE-LEFER et apparentées.

    Mélanie repose au funérarium Georis,rue Tige Manchère 11 à Neupré, où les visites sont souhaitées de 16 h à 19 h.
    Les funérailles seront célébrées en l'église de Nandrin le vendredi 1 avril 2016 à 13 heures,suivies de l' inhumation au cimetière de Nandrin.
    Réunion à l'église.

    Vous pouvez soutenir les projets de Mélanie,en faisant un don à la fondation St-Luc au 191-0367-771-10. (musicothérapie)

    Cet avis tient lieu de faire-part.

    Centre funéraire GEORIS

     

    Source info clic ici 

     

    deces.jpgEn mon Nom et au nom du Blog, nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Mélanie Defize de Nandrin tuée dans l'attentat du métro à Bruxelles sera inhumée ce vendredi

    Lien permanent

    Source Sudpresse MD.JPG

    La jeune Mélanie Defize, 29 ans, de Nandrin, figurait parmi les personnes disparues (nos éditions de vendredi). Sa mort a été confirmée ce week-end. Mélanie se trouvait dans le métro lorsque la bombe a explosé à Maelbeek. Elle se rendait à son travail.

    Depuis 7 mois, elle s’était installée en colocation à Bruxelles. Elle travaillait depuis 2 ans chez Cypres Records, une société de production musicale. Elle était chargée d’édition et assistante de production.

    Mélanie  repose au funérarium Georis à Neupré. Ses funérailles auront lieu ce vendredi, à 13h, à l’église de Nandrin.

    Les visites auront lieu mardi, mercredi et jeudi de 16h à 19h.

    Ses funérailles auront lieu vendredi à 13h à l'église Saint Martin de Nandrin.

     

    Source Info Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

    deces.jpgEn mon Nom et au nom du Blog, nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .