leila tadjine

  • Leila Tadjine de Nandrin retrouvé dans la Meuse

    La Nandrinoise avait disparu depuis 20 mois

    Leila avait déposé sa fille de 11 ans à l’école avant de disparaître. Ses proches craignaient le pire et ils avaient raison. Lundi, la voiture et le corps de Leila ont été retirés des eaux sombres de la Meuse

     

     

     

    Flémalle: le corps de Leila Tadjine (Nandrin) retrouvé dans la Meuse

     

    Voir l'article complet dans l'édition du journal La Meuse d'aujourd'hui clic ici 

     

    Avis de disparition Leila TADJINE de Nandrin toujours sans nouvelles Clic ici !!!

     

     

     

    Journal en PDF

    Dimanche 4 Oct. 2015

    Dimanche 4 Oct. 2015

  • Appel à vous !!! avis de disparition Madame Leila TADJINE de Nandrin toujours rien !!!

     

    170214_Tadjine_All.jpg

    Le lundi 17 février 2014 à 08h30, Leila TADJINE, une femme originaire de NANDRIN, âgée de 47 ans, a déposé son enfant à l’école, rue de la Colline à SERAING . Depuis, elle ne s’est plus manifestée.

    Elle se déplace à bord d’une Toyota Corolla bleue foncée portant la marque d’immatriculation DQN-985. 

    Mme TADJINE mesure entre 1m60 et 1m65 et est de corpulence mince. Elle a les cheveux bruns foncés. Elle porte un carré plongeant avec une mèche rouge. Elle a les yeux bruns, le teint hâlé et porte des lunettes.

    Au moment de sa disparition, elle était vêtue d’une veste foncée, d’un jeans bleu et portait un sac foncé de la marque DESIGUAL. 

     

    Témoignages:

    Si vous avez vu Leila TADJINE ou si vous savez où Leila TADJINE réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/ 30.300

    ou réagissez ici  online

     

    source police fédérale 

     http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_vermistdetail_fr.php?RecordID=1344

  • Nandrin disparition inquiétante : Leila a dit à tantôt et n’est plus jamais revenue

     

    Leila Tadjine.JPG

    Sa collègue : « Leila a dit à tantôt et n’est plus jamais revenue »
    À l’heure où nous écrivons ces lignes, la zone de police du Condroz est toujours sans nouvelle concernant la disparition inquiétante de Leila Tadjine.
     
    Cette maman n’a plus donné aucun signe de vie depuis ce lundi.
    Elle devait aller chercher sa fille de onze ans, à l’école à Seraing. 
    «Personne n’est venue la rechercher à la garderie. Nous avons donc signalé sa disparition à la police. 
    C’est la première fois que ça arrive. 
    La petite vit pour l’instant chez son papa.
     
    Elle est entre de bonnes mains », nous confie-t-on à l’école Saint-Joseph où est scolarisée la fille de Leila.
     
     La police confirme également que cette dame de 47 ans n’a pas d’antécédent dans ce type d’affaire.
     
    La Nandrinoise travaille comme repasseuse au sein de la société de titres-services Activ’.
     La direction de l’entreprise n’a pas souhaité faire de commentaire au sujet de cette disparition, mais l’une de ses collègues a accepté de témoigner anonymement. 
    Pour elle, c’est l’incompréhension.
    «Je l’ai vue pour la dernière fois ce jeudi.
     Elle était tout à fait normale et rien ne laissait présager ce qui allait arriver.
     
     Lundi, il paraît qu’elle est passée au travail vers 8 heures.
     Elle est ensuite partie à l’école conduire sa fille. 
    Elle a dit à tantôt et on ne l’a plus jamais revue ». 
    Sa collègue a essayé, à plusieurs reprises, de contacter Leila.
    Sans succès… «Son GSM a été remis en route pendant peu de temps.
     
     J’ai reçu un accusé de réception lundi.
    J’ai directement essayé de la rappeler mais je suis tombée sur sa messagerie.
    Depuis, plus rien ». 
     
    Cette collègue qualifie Leila comme une femme sensée, qui s’occupait très bien sa fille. 
     
    Pour rappel, Leila se déplace à bord d’une Toyota Corolla bleue foncée portant la marque d’immatriculation DQN-985.
     Elle mesure entre 1m60 et 1m65 et est de corpulence mince.
     Elle a les cheveux brun foncé et porte un carré plongeant avec une mèche rouge. 
    Elle a les yeux bruns, le teint hâlé et porte des lunettes.
     
    Pour tous renseignements, veuillez contacter le 0800/ 30.300. 
     
    Article de DÉBORAH TOUSSAINT dans le journal La Meuse H-W du 21 février 2014