jazz festival

  • Cette année pas de festival de jazz à Nandrin

    Le Nandrin Jazz Festival était devenu, en quatre années consécutives, le rendez-vous des amoureux du jazz mais aussi des curieux qui profitaient de la gratuité de l’événement pour assister aux prestations de grands noms du jazz.

    L’édition 2017 ne verra finalement pas le jour. « Nous tenions à ce que le festival de jazz reste gratuit. Imposer une entrée payante, même minime, aurait sans doute attiré moins de monde alors que la logique du festival gratuit est de faire venir des gens qui ne sont pas spécialement fans de jazz mais qui se déplacent pour passer un moment convivial sans devoir s’acquitter d’une entrée », explique Daniel Pollain, co-organisateur, par ailleurs échevin à Nandrin. Dans ces conditions, les organisateurs, l’asbl Arts Nandrin où figurent Daniel Pollain, Franck Pirotte, Grégory Houben et Claude Laffineuse, avaient besoin de subsides et sponsors privés pour boucler le budget du festival « qui tourne autour de 20-25.000 euros ».

    Or, rien n’était sûr.

    « Il y a trop d’incertitudes pour que nous prenions le risque d’organiser le festival. Nous voulions certes conserver un beau plateau d’artistes mais ce n’est pas ce qui coûte le plus cher. Le chapiteau, l’éclairage, la sonorisation, la promotion, les assurances... : tout cela représente 75% du budget.

    Nous étions sûrs des subsides de la Province et de la commune mais ce n’était pas assez. Bizaremment, la Fédération Wallonie-Bruxelles ne donne pas de subvention à des manifestations gratuites », note Daniel Pollain. Résultat, les organisateurs préfèrent passer une année. « On ne désespère pas de pouvoir relancer le festival l’an prochain », souligne-t-il toutefois.

    L’événement, qui se déroulait pour l’essentiel dans l’enceinte du château de Villers-le-Temple puis chez Pol pour l’after, rassemblait chaque année entre 700 et 800 personnes.

    ANNICK GOVAERS

    1147395687.25.JPG

  • « Jouer à Nandrin, c’est être entre amis »

    jazz source Sudinfo CC.JPGGreg Houben a présenté son nouvel album en avant-première.

    L e Festival de Jazz de Nandrin, samedi dernier, a marqué les esprits. De grands noms de la musique étaient présents. Un véritable spectacle visuel, auditif et sensoriel qui a conquis les amateurs et les curieux.

     

    Dans une ambiance conviviale et un lieu enchanteur, des airs jazzy ont transporté les spectateurs présents samedi au parc Laurant de Villers-le-Temple.

    Sur ces airs qui ne s’écoutent pas mais qui se ressentent, Pierrick Pedron, nominé aux Victoires de la musique, s’est spécialement déplacé de France et a offert une prestation majestueuse. « Je suis très heureux d’être ici, c’est un festival d’amis.

    Il y a une connexion qui s’établit avec les gens », déclare Pierrick Pedron à sa sortie de scène. Cela fait une petite année que son dernier album est sorti. « C’est celui que j’ai joué sur scène. Il s’intitule ‘And the’.

    Je voulais proposer quelque chose qui groove avec mes diverses influences. Je suis saxophoniste de jazz de formation mais je suis aussi fan de Pink Floyd, de rock des années 60 etc. Je voulais mélanger mes cultures musicales. »

    Cet artiste aux multiples talents aime faire le grand écart. « On me reconnaît toujours parce que c’est mon son, mais c’est vrai que je ne sors jamais deux albums qui se ressemblent. Il y a quelque chose de très afrobeat dans celui-ci. »

    limite est également une des caractéristiques si précieuse au jazz.

    « C’est bien simple il n’y en a aucune. On sort un album, on se produit sur scène deux jours de suite, peu importe, les notes seront les mêmes mais tout le reste, le son, la manière de le jouer, en fera une mélodie somme toute différente. L’interprétation n’appartient qu’au spectateur. » Greg Houben s’est également produit sur scène et a présenté son nouvel album en avant-première « Un belge à Rio ».

    « J’ai passé 2 ans au Brésil. Je suis amoureux de ce pays. Du coup, j’ai eu envie de composer et de mêler ma passion pour le jazz à ces airs brésiliens que j’aime tant. Je voulais écrire et chanter mais comme je ne maîtrise correctement que le français, je ne pouvais écrire que dans cette langue. »

    Un concert qui en a fait danser plus d’un.

    Article de  C.CHAROT Souce Sudinfo Sudpresse .

    Alex Tassel a accompagné Ray Charles !

    La veille du Festival de Jazz à Nandrin, Alex Tassel se produisait à Bruxelles avec le groupe d’Igor Gehenot. « J’ai fait plus de 600 dates déjà avec Igor. C’est un honneur pour moi de l’accompagner sur sa tournée et de pouvoir me produire avec lui et ses musiciens. » Toutefois, ce n’est pas la première fois que cet artiste joue avec de grands noms de la musique.

    « Il y a quelques années maintenant, j’ai accompagné Ray Charles le temps d’une soirée », une figure du jazz connu internationalement.

    « J’ai accompagné beaucoup de monde comme André Manoukian, Manu Katché etc. Il faut dire la musique m’a permis de me produire et de voyager dans près de 100 pays. » 

     

  • Jazz festival à Nandrin en photos

    DSC_0252.JPG

    Une superbe manifestation organisée avec grand professionnalisme.

    Dans des splendides endroits le parc Laurant,et chez Pol 

    Une belle ambiance,de superbes prestations.

    Une grande qualité d'artistes prestigieux.

    Vite l'édition 2017 pour les amateurs.

    l'Album Photos Clic Ici 

  • Nandrin Jazz Festival aujourd'hui samedi 17 septembre 2016 au parc Laurant et chez Pol

    13901544_1113742405371838_3373768234529288175_n.jpg

     

    Edition 2016 du Nandrin Jazz Festival le samedi 17 septembre 2016

    C'est gratuit

    Chez Pol 

    au parc Laurant de Villers le Temple 

    PROGRAMME :

    PARC LAURANT (Villers-le-Temple) :
    - 17h : Hommage à Stan Getz avec le Quartet de Daniel Pollain
    - 18h : Igor Gehenot Quartet feat. Alex Tassel
    - 19h30: Pierrick Pédron "And the..." (victoire de la musique 2016 en France)
    - 21h : Greg... Un Belge à Rio (chanson)

    CHEZ POL:
    - 23h: Johan Dupont Trio
    - Minuit : Jam session (quelques surprises...)

    Tous les concerts sont GRATUITS.

    Nandrin Jazz Festival 2016, c'est aussi en exclusivité Belge le groupe "And the..." de Pierrick Pédron!! (Nomination aux victoires de la musique 2016)
    Et toujours aussi ... Gratuit!!

    Igor Gehenot Quartet
    Ft. Alex Tassel / Viktor Nyberg & Jerome Klein

  • Le Nandrin Jazz Festival passe à deux soirées

    11057228_862977750450708_7682632197918534333_n.jpg

    Amateurs de jazz et curieux, rendez-vous à Nandrin ces vendredi et samedi 18 et 19 septembre pour le « Nandrin Jazz Festival ».

    Pour sa troisième édition, le festival gratuit et accessible à tous passe en effet à deux soirées de concerts, au lieu d’une précédemment. Les spectacles auront lieu au parc Laurant (sous chapiteau) à Villers-le-Temple et au restaurant « Chez Pol » de la route du Condroz, dès 18h30.

    « L’idée était de retrouver l’esprit club des débuts et de permettre au plus grand nombre d’assister à tous les concerts», explique Franck Pirotte, patron du resto « Chez Pol ». Après la famille Houben et Philip Catherine, la tête d’affiche cette année s’appelle Stéphane Belmondo.

    Ce trompettiste français a fait la rencontre, en 1985, du légendaire Chet Baker. Une filiation naturelle qui a donné naissance à un album hommage « Love for Chet », trente ans plus tard. Il vous fera vibrer samedi dès 20h30 à Villers.

    Autre trompettiste de talent, le Belge Bert Joris invite son ami pianiste italien de renom Dado Moroni, vendredi à 20h30 à Villers. En première partie le vendredi, vous pourrez découvrir un jeune duo à quatre mains Pascal Mohy / Bram de Looze, expressément formé pour le festival.

    « Ce sont les deux meilleurs pianistes de leur génération, chacun dans leur style », s’enthousiasme Daniel Pollain, échevin de la culture, par ailleurs saxophoniste. Samedi 18h30, ce sera au tour du Lg Jazz Collective, un groupe de sept musiciens pris en main par le guitariste hutois primé Guillaume Vierset.

    Quant à l’esprit « club » recherché chez Pol, il se concrétise vendredi fin de soirée par la venue de God save the swing, un band qui reprend le répertoire et le look newyorkais des années 30 et 40.

    Pour clôturer en beauté le festival samedi, place à un « jam » avec notamment Greg et Steeve Houben.

     

    Souce Sudpresse article de

     ANNICK GOVAERS

    Journal en PDF

    Vendredi 11 Sept. 2015

    Vendredi 11 Sept. 2015

  • Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014

    10497145_685438201535596_369281087148792305_o.jpg

    jazz2.jpg

    jazz.jpg

     

    Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014  

    Clic sur l'image pour agrandir 

    Entrée gratuite 

     

     

    Page Facebook  Nandrin Jazz Festival Clic ici 

     

     

    Evénement Facebook Nandrin Jazz Festival clic ici 

  • Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014

    10497145_685438201535596_369281087148792305_o.jpg

    jazz2.jpg

    jazz.jpg

     

    Jazz festival à Nandrin le samedi 20 septembre 2014  

    Clic sur l'image pour agrandir 

    Entrée gratuite 

     

     

    Page Facebook  Nandrin Jazz Festival Clic ici 

     

     

    Evénement Facebook Nandrin Jazz Festival clic ici