huy

  • Marine Delmotte de Nandrin dans un spectacle à Sainte-Marie Huy aujourd'hui vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15

    1175088670.3.JPGCes vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15, l’Institut Sainte-Marie de Huy présente son spectacle annuel dans la cour jardin de l’école : un mélange de théâtre, son et lumière, chants et danses articulé autour du thème de l’année : la diversité culturelle.

    Une cinquantaine d’élèves de 4e, 5e et 6e participent, comme comédiens, danseurs, accessoiristes ou techniciens. Parmi eux, Marine Delmotte, la jeune candidate nandrinoise à The Voice Belgique, récemment éliminée.

    « Elle interprétera une chanson de Bashung vendredi, dans une petite mise en scène autour d’un télé-crochet  »

    PAF : 8 euros. Réservation possible au 085/21.79.26.

    1147395687.25.JPG

  • Découvrez le nouveau site flambant neuf de votre journal La Meuse et profitez d'un mois gratuit

    1052195023.2.png

    Ce nouveau site, c'est le nouveau rendez-vous des accros de l'info régionale, exclusive et percutante.
    Avec du contenu régional exclusif, + de sport régional, + de 400 nouveaux articles chaque jour en direct, des services exclusifs (ex : les archives des 25 dernières années !), ... le tout sur un site pratique et intuitif.
    Vous pourrez également suivre le flux continu des articles en direct (très pratique, facile et rapide) et y trouverez tous les articles du journal papier (consultable aussi sur votre smartphone ou tablette).
    Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter le site http://www.sudpressedigital.be pour plus d'informations et bénéficier d'un mois gratuit !
    L'édition numérique de notre région est ici http://huy-waremme.lameuse.be

    999129302.png

  • Nandrinois: Pemière marche Houblonneuse le 23 avril 2017

    17795744_10210047986491116_5691754890298130388_n.jpg

    Pemière marche Houblonneuse le 23 avril 2017 dés 10h à Huy 

    parcours 5 km  et 4 arrêts avec dégustation 

     

  • Nandrinois La fin des justices de Paix de Hamoir !

    justicegif.jpgÀ plus long terme, les citoyens devront se rendre à Huy, Waremme, Sprimont ou Grâce-Hollogne.

    C’est officiel, les justices de Paix de Hamoir et de Hannut devraient fermer leurs portes, dans un laps de temps qui n’a pas encore été précisé.

    Les citoyens devront dorénavant se diriger vers Huy, Sprimont, Waremme ou Grâce-Hollogne dans le cas de la commune de Fexhe. Une décision prise au détriment des justiciables mais qui vise à faire des économies.

     

    On l’attendait depuis longtemps déjà et la nouvelle est tombée: le ministre de la Justice, Koen Geens (cd&V) a dévoilé la troisième phase de son plan concernant la réforme des justices de Paix. Concrètement, plus de 60 bâtiments devraient voir leurs portes fermer à la suite de ce plan global. Chez nous, les justices de Paix de Hannut et de Hamoir sont directement concernées.

    Les justiciables seront dès lors redirigés vers Sprimont, Waremme et Huy (sud). La justice de Paix de Grâce-Hollogne recevra quant à elle la commune de Fexhe dans son giron. « Cela faisait quelque temps que l’on s’en doutait mais on espérait toujours », a commenté Maryse Simon, greffière en chef à Hamoir. « Nous avons été avertis par mail mais n’avons aucune précision quant à la suite des événements et leur timing », a-t-elle ajouté.

    Cette dernière, ainsi que sa collaboratrice, ne perdront pas leur emploi mais seront réaffectées ailleurs. Du côté de Hannut, Manu Douette, le bourgmestre, compte « faire entendre son opinion » car il ne se dit « pas ravi de cette décision pour un service de proximité plus qu’utile à la population ».

    Ladite réforme vise évidemment à faire des économies sur le budget de la justice, soit 10%. « On a regardé où il était possible de faire le moins de dégâts et que les gens puissent accéder plus ou moins facilement à leur justice de Paix.

    Puis, en fonction des statistiques également… Hamoir et Hannut sont les deux plus petites infrastructures en matière du nombre d’affaires traitées », explique le juge Désir, président f.f. des juges de Paix de l’arrondissement de Liège.

    « Le ministre ne cherche pas, ici, uniquement à supprimer des juges mais aussi à faire des économies sur les bâtiments et leurs frais de fonctionnement. Il prend souvent, à titre d’exemple, le fonctionnement de la Hollande, qui comptabilise une 40aine de lieux de justice, là où il y en a environ 300 chez nous. »


    UN SERVICE EN 1ÈRE LIGNE

    Reste que, comme souvent, ce sont les citoyens qui feront les frais de ces économies. « Pour les gens, ce n’est certainement pas une bonne chose », reconnaît Luc Désir, qui a « toujours défendu une justice de proximité, proche des gens ». À Hamoir, Maryse Simon partage cet avis.

    « Je suis persuadée que ce sera préjudiciable pour les citoyens. Cela va augmenter leurs déplacements mais aussi ceux des juges de Paix. Notre région n’est pas bien desservie en transports en commun. Ici, nous étions juste devant la gare.

    Une personne d’Anthisnes, par exemple, qui devra se rendre à Huy, en train, si elle n’a pas de véhicule, devra faire un détour en allant jusqu’aux Guillemins. » Dans votre vie, il y a de fortes chances que vous ayez davantage affaire à une justice de Paix, qui est une juridiction civile qui ne traite donc pas des matières pénales.

    C’est elle qui pourra vous aider en cas de problèmes de voisinage, par exemple, mais aussi lors de soucis qui concernent les matières locatives, les dégâts de gibiers, les expropriations, ou encore la désignation d’un administrateur judiciaire de biens.

    Notons que le ministre ne se ferme pas, pour l’instant à la possibilité d’organiser exceptionnellement des audiences dans une commune concernée par une fermeture de bâtiment, moyennant une négociation avec la commune.

    Article de E.D 

    Plus d'info 


    arbres,biodiversité,marchin

     

  • Nandrinois attention Claude Courtois et José Mosbeux, toujours disparus

    disparition.JPGCela fait un peu plus de dix jours que Claude Courtois, un Hutois de 56 ans, n’a plus donné de signe de vie. La dernière fois que l’ancien propriétaire de l’entreprise de peinture et tapisserie «Courtois Décors» (installée place des Tilleuls) a été aperçu, c’était à proximité du magasin Lidl, situé avenue du Bosquet à Huy, vers 16h, le 03 mars dernier.

    Selon des proches et témoins, le quinquagénaire résidant à Ben-Ahin se déplaçait sur un vélo bleu et gris de marque Giant. Mercredi dernier, des fouilles ont été menées en Meuse, à proximité du port de Statte, dans le cadre des recherches mises en place pour le retrouver. Agents des voies navigables, de la cellule disparition et de la zone de police de Huy ont scanné le fond du fleuve à bord d’un bateau de la protection civile.

    Leurs recherches ont néanmoins dû se stopper, en raison de la dangerosité de ces actions. En ce début de semaine, lesdites recherches n’ont pas pu reprendre, en raison du débit trop important de la Meuse. « Deux taches métalliques pouvant correspondre à l’ombre d’un vélo ont été repérées dans le fond de l’eau. Les plongeurs doivent aller les vérifier… Ce n’est qu’une hypothèse à ce stade - ci.

    Cela pourrait être tout à fait autre chose », a expliqué le substitut du procureur du Roi, en charge du dossier. La zone de police du Condroz est occupée par le même problème, dans le cadre d’une autre disparition, où des recherches doivent être opérées dans l’Ourthe cette fois. C’est un habitant de la rue des Combattants, à Hamoir, qui n’a plus donné de signe de vie depuis le 21 février dernier.

    José Mosbeux, âgé de 66 ans, a quitté son domicile pour une destination inconnue et ne s’est plus manifesté. Son véhicule (une Citroën C3 de couleur grise) a toutefois été retrouvé, vide de tout occupant, le jeudi 23 février, rue du Pont à Comblain-au-Pont. Les recherches menées en hélicoptère n’ont, jusqu’ici, rien donné.

    Dans un cas comme dans l’autre, le parquet avoue ne pas se montrer très optimiste dans ces disparitions. Et ce n’est pas la téléphonie qui peut aider les enquêteurs, puisqu’aucun des deux hommes n’est en possession de son téléphone portable. Battues et recherches doivent donc encore se poursuivre.

    E.D.

    voir aussi La Meuse.JPG

  • Marché d'instruments de musique dimanche 12 mars 2017

    758663_1.jpeg

    Venez vendre votre guitare, cuivre, synthé, batterie, ampli, micro, bois, effet, petit matériel, partition.. . Bref tout ce qui se rapporte à la musique live !

    De 10h à 17h
    Entrée gratuite aux visiteurs.

    Réservation exposant 8,00€ la table 1,90X1M.
    Renseignements :
    atelier.rock(@)yahoo.com - 0495 465 889 - 085 25 03 59
    La réservation est effective après le paiement.
     
    Où:
    Atelier Rock
    Quai Dautrebande
    4500 Huy
    Téléphone:
    085 25 03 59
    Public:
    à partir de 4 ans
    Internet:
    http://www.atelierrock.be
  • Petit-déjeuner pour la Journée internationale de la Femme

    Info SI.jpgLe Collectif Femmes CondrozHuy-Hesbaye organise son traditionnel petit-déjeuner à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, ce samedi 11 mars dès 9 heures dans les Salons de la Littéraire (Grand’Place), à Huy.

    Cette année, les femmes engagées à l’étranger dans l’aide humanitaire, principalement dans les pays pauvres, seront mises à l’honneur, qu’elles aient lancé un projet ou qu’elles soient directement impliquées dans un projet.

    Un échange d’idées sans tabou autour d’une table aux goûts variés.

    PAF: 12 euros, réservations obligatoires avant le 9 mars au 0479/ 65.93.99

    Source Sudinfo 

  • Journée internationale des Droits de la Femme à Huy

    768359_1.jpeg

    Huy Journée Internationale des Droits de la Femme

    Les 11 et 12 mars de 14h à 18h
    Du 13 au 17 mars de 8h à 12h30 et de 14h à 16h

    Mais aussi...
    -Huy Women, Exposition du 2 au 10 mars, Cgsp de Huy

    -Joséphine Baker, Résistante et Militante, Conférence >2 mars Utd

    -La Danseuse, Ciné-Club >7,9 et 12 mars Kihuy

    -Petit-Déjeuner >11 mars, Salon de la Société Littéraire

    -Opération "Coupe-Tifs", donnez vos cheveux contre le cancer, démarche solidaire >11 mars, La Brasserie

    -Mon Corps, Ma vie, ateliers bien-être et découverte de soi >12 mars, Ipes Huy2

    -10 Femmes pour 4000m, conférence de Laurence Fontinois >15 mars, Salon de la Société Littéraire
    Où:
    Hotel de Ville Huy
    Grand-Place
    4500 Huy
    Téléphone:
    085.21 78 21
    Public:
    Tous publics
    Internet:
    http://www.huy.be

  • Action pour aider les étudiants à décrocher un job Mercredi 22 février 2017 à Huy

    Info SI.jpgC’est mercredi 22 février de 13h à 17h que le centre Infor Jeunes accueillera, cette année encore, l’édition Action Job Étudiant.

    Dans ce cadre, plusieurs ateliers seront ouverts aux jeunes à la recherche d’un emploi étudiant: « Ils pourront rédiger leur CV avec l’aide d’un écrivain public présent pour eux.

    Ceux qui en ont déjà rédigé un pourront le faire vérifier.

    Ils auront également la possibilité d’avoir des conseils bien utiles pour leur premier entretien d’embauche, un véritable coaching », détaille Christelle Smets, 46 ans, membre de l’équipe Infor Jeunes.Plusieurs partenaires seront également présents: « La ligue des familles informera les jeunes sur la possibilité de faire partie de leur réseau de baby-sitter et sur la formation à suivre pour cela.

    L’IFAPME sera également présent pour leur proposer une formation rémunérée en entreprise.

    Une façon de combiner job de vacance et découverte d’un métier », précise encore Christelle.

    Sur place les jeunes trouveront une liste des différents lieux d’embauche: « Entreprises demandeuses, liste des agences intérims de la région ainsi que leurs spécificités et d’autres bons filons » souri Christelle.

    « Cette année, il y a quelques changements en matière de législation, on compte maintenant en heures et non plus en jours de travail.

    Nous donnerons toutes les infos nécessaires sur les nouvelles mesures »,souligne-t-elle.

    Les étudiants ressortiront avec farde, documentation et petits gadgets bien utiles pour leur recherche d’emploi.


    Chaque année plus de 50 jeunes participent aux ateliers d’Infor Jeunes dans le cadre d’Action Job Étudiant. Rendez-vous mercredi 22 février dans les locaux d’Infor Jeunes, Quai Dautrebande, 7 à Huy.


    AUSSI À HÉRON Action Job sera également présente le 8 mars de 16h à 18h à la salle Héromnisports, chaussée de Wavre, 41 à Héron.« Si certains jeunes ne peuvent se libérer le 22 ou le 8, ils peuvent repasser au local chaque jour de la semaine entre 8h30 et 16h30» .

    Infor Jeunes se compose d’une équipe de 4 personnes présentent pour accompagner et orienter les jeunes. Gratuit et anonyme le service est en place à Huy depuis plus de 30 ans et traite chaque année plus de 2.200 demandes.

    Article de CYNTHIA BAMPS Source Sudinfo H-W 

  • Des cornets de frites gratuits offerts par NRJ l'actu des communes voisines

    Info SI.jpgL’équipe de l’émission «Le Réveil Duroy» s’arrêteraen Mounie ce samedi 18 février 2017 dès 11 h

    Les auditeurs fans de l’émission matinale d’Olivier Duroy sur NRJ (le Réveil Duroy) ou tout simplement les passants qui ont faim, auront l’occasion de déguster un sachet de frites gratuit ce samedi à Huy.

    L’équipe à bord de son fritkot fera en effet arrêt en Mounie, à l’entrée de la Grand’Place, de 11 à 14h. Elle entame ainsi une nouvelle tournée des villes belges par Huy.

    Après avoir sillonné la Belgique francophone (Liège, Jambes, Nivelles, Charleroi, Arlon et Mons) l’an dernier dans leur fritkot aux couleurs de l’émission «Le Réveil Duroy», les animateurs de la matinale de NRJ ont choisi la ville de Huy comme premier arrêt de leur nouvelle tournée 2017.

    Le rendez-vous est fixé en Mounie, à l’entrée de la Grand’Place (au niveau de la Boucherie). Ce samedi 18 février de 11 à 14h, l’équipe du 6-10 distribuera des sachets de frites gratuits à tous ceux qui répondront à la question: «Qu’est-ce qui vous met de bonne humeur le matin?».

    « La bonne réponse est «Le Réveil Duroy», slogan de l’émission, mais toutes les réponses sont acceptées », tolère l’animateur Olivier Duroy.

    Il sera accompagné de Bérénice, du «commandant» (un personnage de la matinale), de Jerem du Standard… « Toute l’équipe sera présente .» Le tout dans une ambiance bon enfant.
    «RENCONTRER LES AUDITEURS»

    L’objectif est de rencontrer les auditeurs. « Je reviens justement d’un laser game remporté par une jeune auditrice avec ses copains. J’adore rencontrer les gens, ils sont si gentils.

    Or, nous avons peu l’occasion de les voir en vrai. Nous essayons de sortir le fritkot mobile une fois par mois et ce samedi, ce sera à Huy! Nous allons distribuer des frites puis prendre des photos et signer des autographes avant de revenir servir au fritkot.

    Pourquoi des frites?

    Pour garder la belgitude de l’émission, de la radio, bref garder la frite! En général, l’action fonctionne très bien, on a eu près de 500 personnes à Arlon et Mons, les dernières fois» , se réjouit l’animateur, habitant d’Eghezée.

    « Je ne suis effectivement pas très loin », sourit-il. Vont-ils découper les pommes
    de terre en prévision?

    «Non non, on en reste à la cuisson mais c’est bien nous qui servirons les frites» , répond-il en rigolant.

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo H-W 

  • Top départ pour les rencontres littéraires

    Nous y sommes! Les rencontres littéraires, organisées par le centre culturel de Huy, débutent ce 9 février.

    Un événement durant lequel le public aura l’occasion de rencontrer les auteurs Laurent Demoulin et Valérie Cohen.

    Ils vous présenteront leur dernière œuvre littéraire. Alors que l’un évoque l’autisme, l’autre s’attarde sur le hasard. Robinson est un petit enfant autiste de 9 ans. Son père est universitaire.

    Ensemble, ils vivent une relation où paternité hors norme et maladie ne font qu’un. Au travers du roman autobiographique «Robinson» (de Laurent Demoulin), le lecteur est amené à prendre connaissance du quotidien qui lie ces deux êtres.

    Vous êtes curieux? Cette œuvre est à découvrir lors de la première rencontre littéraire organisée par le centre culturel de Huy. « La première cession des rencontres littéraires organisée pour la première fois l’année dernière a bien fonctionné, le retour du public était très positif. Nous avons eu 20 à 30 personnes à chaque rencontre », explique le centre culturel qui souhaite cette année mettre l’accent sur le contact entre auteur, public et ouvrage.

    « Il faut faire vivre les livres et libraires. Chacune des rencontres aura d’ailleurs une séance de dédicaces avec les ouvrages disponibles à l’achat .»

    Un leitmotiv partagé par Laurent Demoulin. « Le lecteur participe à la création des livres. » Le centre culturel pousse d’ailleurs l’initiative encore plus loin en invitant, lors de la première rencontre littéraire avec Laurent Demoulin, Viviana Montalvo, une hutoise et maman d’un petit garçon autiste.

    « Elle viendra témoigner de son quotidien et des liens qu’elle a pu faire avec le roman Robinson », précise le centre culturel. Mais le public et lecteur seront également amenés à s’interroger sur ce qu’est le hasard au travers de la seconde rencontre littéraire (le 21 février) qui présentera le dernier écrit de Valérie Cohen, «Le hasard a un goût de cake au chocolat», sorti le 20 janvier dernier.

    « Nous avons souhaité faire un lien avec le précédent ouvrage. Car la découverte de l’autisme fait partie du hasard qui nous amène à réorienter notre vie suite à cela .»

    Intéressé? Rendez-vous ce 9 février, à 20h au centre culturel de Huy. Entrée libre.

    Les romans présentés seront disponibles à la vente le soir des rencontres.

    Comptez 15 euros pour l’ouvrage de Valérie Cohen et 19,50 € pour celui de Laurent Demoulin.

    Article de C.L Source Sudinfo 

  • R. Demeuse et G. Blavier réélus coprésidents Ecolo Huy-Waremme

    Politique Si.jpgMardi soir, les militants d’Ecolo Huy-Waremme se sont réunis à Amay pour élire leur équipe de coprésidence régionale pour les deux prochaines années.

    Ils ont élu à l’unanimité Géraldine Blavier (31 ans, Remicourt) et Rodrigue Demeuse (24 ans, Huy), comme coprésidents, et Yves Collin (61 ans, Crisnée), comme trésorier.

    Géraldine Blavier et Rodrigue Demeuse faisaient déjà partie de l’équipe sortante, avec Catherine Delhez (Amay) et Roland Vanseveren (Berloz).

    Ces deux derniers ont décidé de s’investir à d’autres niveaux (Catherine comme échevine à Amay et Roland comme coprésident de la locale de Berloz).

    « Le choix d’une équipe restreinte se justifie par la volonté d’efficacité dans la communication, la prise de décision et la coordination », justifient ils.

    Source Sudinfo 

  • Les Hutois séduits par le «JT des citoyens»

    CLIN-D-OEIL.jpgUne vingtaine de personnes étaient présents à la séance d’informations organisée par le service prévention et l’Espace Public Numérique (EPN) de Huy ce mercredi. L’objet de cette séance ouverte au public?

    La création d’un JT réalisé pour et par les citoyens de Huy pour mettre en valeur les habitants, les initiatives et surtout les quartiers qui composent cette petite ville: huy quartiers news (cf. page Facebook et chaîne Youtube).

    «Moi qui ne suis pas de Huy, je trouve ça vraiment sympa.

    Sous certains aspects, ça permet de découvrir les quartiers tant d’un point de vue historique que patrimonial. C’est redécouvrir ce qu’on voit tous les jours et découvrir même ce qui se trouve à notre porte et qu’on ignorait jusque-là» , explique Véronique Adansdester, enchantée par les explications fournies.

    Un studio permanent est mis en place à l’EPN (au-dessus de la bibliothèque), permettant d’enregistrer et monter ce JT de 12 minutes qui devrait être diffusé tous les 2 mois.

    «Du matériel sera mis à disposition des gens: des mallettes avec le matériel pour faire le reportage, une web radio pour enregistrer les voix off et pourquoi pas lancer une radio en live si ça fonctionne, une bande de montage, une imprimante 3D supplémentaire, des micros-cravates, un prompteur… tout sera prévu» , explique Michel Jadot, coordinateur à l’EPN.

    Un ancien expert au fédéral en matière d’exclusion sociale et de pauvreté se sent particulièrement concerné par ce projet. «Il y a un beau potentiel à exploiter. Ça permet de créer un sentiment de patriotisme de quartier, de montrer que c’est important de s’y investir.

    Le développement et le potentiel de ce projet ne tiennent qu’aux personnes qui l’organisent. Il leur faudra savoir se remettre en question.

    Mais il y a de quoi faire!» , développe Yannick Monet. Si vous êtes intéréssé, n’hésitez pas à contacter Michel Jadot au 085/ 23.07.41 ou d’envoyer un mail à huyquartiersnews@gmail.com. article de CY.C. source S.I

  • Idée Sortie Les Noëls d'autrefois - Décorations anciennes - Exposition

    ta.jpgRevivez la magie des sapins d'hier. Boules en verre soufflé - Décorations variées - Guirlandes lumineuses.
    Fermé les 24, 25, 31 décembre 2016 et le 1er janvier 2017.
    Exposition à la salle "Le Nouvel Essor".

    Du 10 décembre 2016 au 15 janvier 2017

    Mardi : de 14:00 à 18:00
    Mercredi : de 14:00 à 18:00
    Jeudi : de 14:00 à 18:00
    Vendredi : de 14:00 à 18:00
    Samedi : de 14:00 à 18:00

     

    Musée CommunalRue Vankeerberghen, 204500 Huy Téléphone:085/217821

    Tarif:Gratuit

    Public:à partir de 4 ans

    Internet:http://www.huy.be

    Source info clic ici

     

  • Le programme des plaisirs d'hiver 2016 du 2 décembre 2016 au 8 janvier 2017

    plaisirs d'hiver clic ici.jpg

    plaisirs d'hiver clic ici.jpg

  • Journée Portes ouvertes au Palais de Justice de Huy le 3 décembre 2016 de 10h à 16 h

    justice.jpgLe Barreau de HUY est heureux de vous accueillir le 3 décembre 2016 au sein du Palais de Justice dans le cadre d'une journée portes ouvertes lors de laquelle nous vous proposerons : stands d'informations, procès fictifs, visites du Palais

    Organisé par Jeune Barreau de Huy

    Source info 

    Journée Portes ouvertes au Palais de Justice de HUY

  • Portez le Ruban blanc pour luttez contre les violences faites aux femmes du 25 novembre au 6 décembre 2016

    25 nov .jpgLe ruban blanc symbolise l'engagement personnel de ne jamais commettre un acte de violence contre une femme et de ne jamais cautionner ou passer sous silence des actes de violence contre des femmes.

    Le 25 novembre est la journée mondiale contre les violences faites aux femmes Comme chaque année, du 25 novembre au 6 décembre 2016.

    HUY: CAMPAGNE RUBAN BLANC CONTRE LES VIOLENCES INTRA-FAMILIALES AVEC DES STANDS D’INFO SUR LE MARCHÉ

  • Foire Saint Catherine reporté en raison de la météo

    La Ville de Huy annonce qu’en raison de l’avis de tempête publié par les services météorologiques concernant ce prochain dimanche 20 novembre 2016, les autorités communales hutoises ont décidé d’annuler les événements organisés à l’occasion de la Sainte-Catherine.

    Il n’y aura donc pas : de marché, de cortège des chevaux et de bénédiction des chevaux et animaux de compagnie.

    Les autorités ont par ailleurs décidé du report au dimanche 27 novembre : du cortège des chevaux, de la bénédiction des chevaux et animaux de compagnie.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     
  • Nandrinois Saint Catherine à Huy le 20 novembre 2016

    15027412_1465244576822330_4984921716685055628_n.jpg

    La Sainte- Catherine à Huy c'est avant tout son Grand Marché.

    Près de 200 commerçants ambulants  pour vous offrir les meilleurs produits de saison.

    De nombreux comités et associations locales vous attendent également pour partager avec eux un moment chaleureux et convivial autour d’une petite soupe de saison, d’un vin ou d’un chocolat chauds.

    Le marché s’installe de 8h à 18h, quais Dautrebande et d’Arona, avenues Lebeau et Delchambre, ainsi que rue Grégoire Bodart.

    Mais c'est aussi le rendez-vous des chevaux et animaux de compagnie...

    Cette journée débutera par un cortège équestre qui sillonnera les rues de la ville, de 10h45 à 11h30, au départ de la rue Neuve. Suivra, à 11h30, toujours rue Neuve, la bénédiction des chevaux et animaux de compagnie. Un vin chaud ainsi qu’une dégustation de boudins seront offerts à toutes et tous et clôtureront cette manifestation familiale.

    Infos

    Ville de Huy/Département Culture/Sport/Tourisme.

    Tél. 085.21 78 21 

    event@huy.be

     

    Ville de Huy (Officiel)HUY - Sainte-Catherine

  • Programme cinéma du KiHUY

    kiHuy.pngKIHUY

    Blair Witch EA. VF: Lu. 20.15.

    Kubo et l'Armure Magique EA. VF: Lu. 17.00.

    Miss Peregrine et les enfants particuliers EA. VF: Lu. 17.00, 20.00.

    Nerve EA. VF: Lu. 17.00, 20.15.

    Peter et Elliott le Dragon EA. VF: Lu. 17.00, 20.15.

    Radin ! EA. VF: Lu. 17.00, 20.00.

    Les 7 Mercenaires EA. VF: Lu. 20.00.

    Comme des bêtes EA. VF: Lu. 17.00.

    Victoria EA. VF: Lu. 17.00, 20.15

    Plus d'infos clic ici

    Source info Sudinfo

     

  • Mise en lumière le 24 septembre 2016 à Huy

    lumière à Huy.jpg

    Rendez-vous à Huy, ce samedi 24 septembre dès 21H00, pour la mise en lumière de l'Hôtel de Ville et de la Grand-Place.

    A l’instar de plusieurs autres villes européennes, dont Lyon fut un précurseur, la Ville de Huy a décidé de se doter d’un Plan Lumière, dont la première concrétisation sera présentée samedi.

    Un verre de l'amitié sera offert à toutes les personnes présentes.

    C’est le clou du festival de spectacles les Unes fois d’un soir, qui aura lieu ce samedi. À 21h, ce jour-là en effet, le nouvel éclairage de l’Hôtel de Ville et de la Grand’Place sera dévoilé. «Globalement, l’éclairage sera plus moderne et moins énergivore », indique Marie-Hélène Joie, chef du département tourisme à la Ville. Ainsi, le LED primera.

    « Les anciens gros spots périphériques, qui donnent une lumière grise, vont par exemple être remplacés par des appareils plus respectueux et plus petits. Les lanternes sur pied vont disparaître. Les 12 autres, sur les façades, resteront mais seront dotées d’ampoules LED avec une température différente. »

    C’est l’une des nouveautés majeures du prochain éclairage : ses couleurs. « L’idée est d’accentuer l’effet des couleurs naturelles », dit Joseph George, échevin du tourisme. «Ainsi, les briques rouges de l’Hôtel de Ville seront éclairées en rouge. Le fronton sera quant à lui éclairé en jaune. »

    Sur les façades sera projeté, avec là aussi du LED, le nom des 11 métiers traditionnels. Les mots meuniers, boulangers, brasseurs ou encore drapiers se frayeront ainsi une place entre deux fenêtres de commerçants.

    « Le plus important d’entre eux est celui de febvre », ajoute Joseph George, en référence aux orfèvres. Selon l’échevin, la consommation d’énergie sera ainsi divisée par dix. Cet éclairage s’inscrit dans le plan lumière de la cité mosane.

    Les rues reliant l’Hôtel de Ville et la Place Verte seront ainsi prochainement illuminées.

    « Le Bassinia, une fois qu’il sera installé, bénéficiera entre autre d’un éclairage par le sol », dit-il. Suivront ensuite un nouvel éclairage au niveau de la Collégiale et de la rue du pont, de la rue du centre, de l’école et du château de Tihange.

    « L’idée est de trouver un équilibre lumineux entre la crête et la vallée. Nous avons fait une étude approfondie sur une petite partie de Huy, à savoir l’Hôtel de Ville. Nous attendons les subsides pour décliner cet éclairage ailleurs », souligne Joseph George. Ce nouvel éclairage célébrera également les 250 ans de l’Hôtel de Ville. On peut encore y voir la porte d’entrée de l’ancien Hôtel, datant de 1714.

    « Sa cloche remonte à 1344, et a été refondue en 1612 car elle sonnait faux », précise l’échevin. « Ce samedi, nous installerons également une plaque en cuivre avec les armoiries de 1766. »

    Article de  J.G. source Sudinfo 

     

  • Découvrez la région grâce à la Guerre de la vache !

    CLIN-D-OEIL.jpgPour la première fois, un rallye automobile gratuit est organisé ce dimanche 21 août de 10h à 18h, au départ de Huy notamment. Une belle occasion de découvrir l’histoire d’une guerre pour le moins originale, la Guerre de la vache, et les points touristiques qui se trouvent sur son passage. Originale, disions-nous ?

    La légende dit qu’un paysan de Beaufort aurait volé une vache. C’est en voulant vendre cette vache, lors d’un tournoi à Andenne, que cette dernière fut reconnue par son vé- ritable propriétaire, le comte de Namur.

    Il tendit un piège au voleur qui fut pendu. La famille Beaufort heurtée et mécontente d’un tel comportement se révolta et, ainsi, naquit la Guerre de la vache. Les panneaux vous invitent à revivre et à découvrir les merveilles qui se trouvent sur ces chemins empruntés autrefois.

    L’asbl «Amis du Beaufort », le Musée Héritage de Goesnes et Philippe Wascotte se sont passionnés pour cette histoire.

    « On s’est dit qu’on devait relancer ce parcours. Les panneaux existent, ils sont là et les gens ne savent pas ce qu’ils signifient, ni même à quoi ils servent », regrette Dany Kohl, coordinatrice du projet.

    PARCOURS DU RALLYE

    Le parcours fait 60 km. « Le but, c’est vraiment de permettre un tourisme de proximité avec un intérêt sur le patrimoine historique de la Région ».

    Sur le chemin, il vous sera possible de découvrir Andenne et son centre historique, le musée Héritage à Goesnes, le site des grottes de Goyet, la grotte préhistorique Scladina, le centre de Huy et les ruines de Beaufort.

    Un «roadmap» sera proposé aux participants.

    Il est possible de se le procurer aux 8 points de départs répertoriés. Dedans, un quiz de 12 questions. Les plus chanceux pourront remporter un des 4 paniers gourmands mis en jeu par les communes participantes, à savoir Andenne, Gesves, Huy et Ohey.

    « Souvent l’information s’arrête à des frontières bien artificielles, que nous proposons de franchir lors de ce rallye ».

    Les quiz seront rassemblés à BenAhin vers 18h30, dans la brasserie de l’Elysée Beaufort, en fin de journée. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, déposez-le à un des points de départ : à la maison du tourisme de Huy, (quai de Namur) ou à l’Ecomusée (avenue de Beaufort 65/71). La soirée se clôturera aux alentours de 19h30 avec un souper médiéval et un spectacle, le tout pour 30 euros par personne.

    Réservation au 0476/30 01 35. Plus d’infos sur : www.huy.be/ events/rallye-guerre-de-lavache

    Article de C.C source info Sudinfo 

  • Nandrinois le programme de la foire de Huy

    i2.JPGOuverture de la foire ce vendredi 12 août à 15h.

    Dès le premier jour, lancement de la grande tombola des forains.

    Elle se clôturera le 22 août avec le tirage au sort des gagnants à 21h30 Square Henrion.

    Le 13 août, concerts gratuits avec Roberto Bellarosa dès 19h30.

    Le 17 août, les enfants seront mis à l’honneur avec la Kid’s Day dès 15h30. Le 19 août, avis à tous les PMR qui se verront offrir leur journée sur la foire.

    Les 18 et 23 août, tout le monde pourra profiter des journées à tarifs réduits.

    Et enfin, le feu d’artifice des forains sera tiré le samedi 27 août à 22h.

    >Pour le 15 août Dès 12h, les confréries gastronomiques se rassembleront sur le parking du Batta.

    Dans le même temps, il sera possible de s’initier au jet-ski.

    L’ouverture de la fête foraine se fera à 14h.

    De 18h à 3h du matin, soirée gratuite avec show laser sur la Grand’Place.

    Un DJ unique animera la soirée.

    Le feu d’artifice sera tiré en bords de Meuse à 22h.

  • Nandrinois Envie de rejoindre la rédaction de La Meuse Huy-Waremme ?

    offre emploi.pngVotre quotidien préféré recherche des journalistes d’expérience pour traiter au jour le jour l’actualité régionale de l’arrondissement de Huy-Waremme. Si vous êtes journaliste et que vous désirez rejoindre notre rédaction de Huy, envoyez votre C.V. et une lettre de motivation à l’adresse mail de notre chef d’édition: rodolphe.magis@sudpresse.be Vous devez être disponible rapidement. L’expérience est évidemment un atout. La connaissance de notre ré- gion aussi. -

    LA RÉDACTION

    Source info Sudpresse Sudinfo http://journal.lameuse.be/

  • Loris Demarteau de Nandrin en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    Boon.jpg

     Loris Demarteau de Nandrin et une centaine de fans étaient présents ce mercredi soir à la piscine de Huy pour avoir un autographe de Dany Boon.

    La séance de dédicace de Dany Boon a finalement bien eu lieu ce mercredi soir à la piscine de Huy. Même si, initialement, celle-ci était annulée, l’acteur français à tout de même pris de son temps pour saluer et signer des autographes .

     

    En effet, contrairement à ce que l’équipe de la production avait communiqué plus tôt en journée ce mercredi, l’acteur français a tout de même tenu à saluer ses fans.

    C’est ainsi que sur moins de 10 minutes, il a distribué une centaine d’autographes privilégiant d’abord les jeunes enfants et notre jeune Loris Demarteau de Nandrin  .

    Article complet clic ici 

  • Nandrinois attention,des Hutois ont reçu des faux p.-v. de roulage

    atten.jpg

    La police de Huy appelle les citoyens à la plus grande vigilance.

    Récemment, des Hutois se sont plaints d’avoir reçu des faux de p.-v. de roulage.

    Ils leur avaient été envoyés par internet et présentaient plusieurs anomalies qui leur ont mis la puce à l’oreille.

    « Ils étaient fort incomplets, confirme le commissaire Yernaux.

    Il manquait par exemple le lieu d’infraction, la plaque d’immatriculation. Et globalement, je dirais qu’il ne ressemblait pas à un p.-v. de police. » Une invitation à payer figurait également sur le document. « Ce qui, dans la réalité n’arrive jamais », reprend le commissaire.

    Le bulletin de virement arrive toujours quelques semaines après l’envoi du p.-v., rappelle Yernaux qui attire également l’attention des citoyens sur le type d’envoi. : « nous n’envoyons jamais de P.-V. de roulage par internet. Il s’agit toujours de courrier postal ».

    APPELEZ LA POLICE >

    Comment reconnaître un faux p.-v. ?

    «Un p.-v.. en bonne et due forme, résume le commissaire Dradin, doit toujours présenter le logo de la police, l’adresse de l’unité de police ainsi que le nom et le grade du policier qui a verbalisé. Le lieu, l’heure de l’infraction doivent également apparaître.

    De même que l’immatriculation du véhicule. Enfin, la description complète de l’infraction, avec les articles de loi de référence, doivent également figurer sur le document. » >

    Que faire si vous êtes confronté à ce type d’arnaque ?

    « Dans le moindre doute, il faut contacter la police », invite le commissaire Dradin.

    D’ABORD EN FLANDRE

    À Huy, c’est une des premières fois où la zone de police est touchée par cette arnaque.

    « Contrairement à d’autres zones du pays, nous y sommes rarement confrontés », confirme le commissaire Dradin. Relativement récente, elle est apparue sur la toile il y a quelques mois.

    « Les premiers faux nous ont été signalés en avril dernier », indique Olivier Bogaert, le commissaire de la Computer Crime Unit, l’unité de lutte contre la criminalité informatique de la police fédérale.

    « Cela a commencé en Flandre avant de s’étendre à la partie francophone du pays. Ils étaient généralement envoyés dès qu’il y avait eu des longs week-ends de congé ou de vacances.

    Ce qui pouvait les rendre plus crédibles, la victime pensant qu’elle avait été flashée sur le chemin du retour.

    Les arnaqueurs jouaient là-dessus pour faire paniquer les gens et les amener à payer ».

    En général, les montants réclamés tournent autour de 100 euros. Les premiers faux p.-v.. ont été envoyés en flamand. Même côté francophone. À Huy, ils étaient rédigés en français. Vigilance, donc.

     

    Source info sud presse article de l MARIE-CLAIRE GILLET

    Plus d'info 

    Journal en PDF

    Mercredi 17 Juin 2015

    Mercredi 17 Juin 2015

  • Nandrinois le prix des terrains à bâtir à la hausse ! les prix sur Huy-Waremme et à Nandrin

    Le prix des terrains à batir.JPG

    Le m2 le plus cher à Donceel et Waremme

     

    Le prix des terrains à bâtir continue d’augmenter dans l’arrondissement Huy-Waremme. Les montants au m2 vendu sont plus élevés en hesbaye que dans le Condroz : Donceel et Waremme sont au sommet, Ferrières et Hamoir sont les moins chers.

    Plus de 79 euros/m2 à Donceel et un peu moins de 20 à Hamoir : tels sont les deux extrêmes de notre arrondissement en matière de prix au m2 .

    Le Service Public Fédéral des Finances vient de publier le prix moyen de ventes des terrains à bâtir par mètre carré sur l’année 2013.

    Pour élaborer cette statistique des prix des terrains à bâtir, le Cadastre du SPF Finances se base sur toutes les transactions immobilières sur lesquelles des droits d’enregistrement ont été payés lorsqu’il y a au moins six terrains vendus sur la période.

    Alors que le prix moyen du terrain à bâtir en Wallonie s’élève à 51 euros/m2 , notre arrondissement apparaît légèrement en dessous avec des ventes inférieures de cinq euros par mètre carré. En 2013, c’est à Donceel que les terrains à bâtir ont été vendus au meilleur prix (un peu moins de 80 euros/m2 ). C’est surtout en Hesbaye que le prix moyen s’avère plus élevé, puisque Waremme, Remicourt, Amay et Crisnée se situent largement au-dessus de la moyenne wallonne, ainsi que Hannut, Faimes, Verlaine et Wasseiges dans une moindre mesure.

    Constat analogue pour Lincent, même si la commune ne dispose pas de chiffres pour 2013 en raison d’un nombre de terrains à bâtir vendus inférieur à six.

    Seule exception au tableau hesbignon, la commune de Geer avec un prix moyen du terrain à bâtir de seulement 23,69 euros par mètre carré. Deux aspects propres aux terrains à bâtir geerois vendus en 2013 peuvent expliquer cette situation : le nombre de transactions et la nature des terrains.

    Il suffit de six transactions de petits terrains mal situés à faible valeur pour faire chuter la moyenne. Dans le Condroz, le prix moyen du terrain à bâtir s’avère inférieur, à l’image des communes situées à l’extrême sud de l’arrondissement, puisque Ferrières et Hamoir flirtent avec un prix de vingt euros par mètre carré.

    L’accessibilité plus compliquée et le territoire plus accidenté de ces deux communes rendent notamment le terrain moins attractif aux yeux des candidats bâtisseurs.

    Pour évaluer au mieux la situation de l’arrondissement Huy-Waremme, il convient de prendre du recul et de comparer l’évolution du prix moyen du mètre carré avec les autres régions de Wallonie.

    En 2013, le Brabant wallon demeure la région la plus chère et les prix moyens de l’est de cette province correspondent à la fois à ceux de Huy-Waremme et du nord du Namurois.

    Les communes hesbignonnes les plus proches de Liège disposent également d’un prix moyen plus élevé, à l’instar de l’est de la province liégeoise. Depuis 1990, le prix moyen du m2 n’a logiquement fait que croître.

    À l’époque, Fexhe-leHaut-Clocher apparaissait comme l’entité où les terrains à bâtir étaient les plus chers.

    Waremme tenait déjà le haut du pavé. Mais Huy-Waremme a aussi connu une hausse des prix plus importante que la moyenne wallonne : plus de 440 % pour l’arrondissement, là où, dans le même temps, la Wallonie voit le prix de ses terrains à bâtir augmenter de 280 %.

    Constat similaire sur les dix dernières années : + 131 % pour Huy-Waremme et + 95 % en Wallonie. Encore une preuve de l’attractivité croissante de Huy-Waremme. 

    Source la Meuse H-W 

    Article de 

    JULIEN MARIQUE 

    Voir l'article complet 

     

    Journal en PDF

    Lundi 23 Mar. 2015

    Lundi 23 Mar. 2015

  • Nandrinois rassemblement Pour Charlie Hebdo le 17 janvier 2015 à 17 h en l’église Saint- Mengold de Huy

    Charlie vivra CC.JPG

    Les centres culturels de l’arrondissement de Huy sont aussi très touchés par l’attentat qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo mercredi.
     «Ce qui se passe est le reflet de l’état de la société. 
    Nous travaillons quotidiennement avec des artistes. 
    Ces événements nous ont amenés à réfléchir.
     Il est important pour nous de montrer que l’on continue », explique Justine Dandoy, animatrice-directrice au sein du centre culturel de Huy. 
    Certains, comme à Engis, ont décidé d’afficher un message de soutien sur leur façade.
    D’autres, comme à Braives l’ont fait sur leur page Facebook.
    Les sept centres culturels se sont aussi réunis ce vendredi et ont décidé d’organiser un événement en commun le 17 janvier prochain en l’église Saint-Mengold de Huy. «L’idée est de mettre en place une soirée qui rassemble tout le monde. 
    Nous n’avions pas envie d’organiser un débat guidé ou de structurer trop la chose.
     Nous voulions que chacun ait la liberté d’intervenir» Différentes animations sont toutefois prévues lors de ce rassemblement qui débutera à 17h.
    «Nous mettrons à la disposition du public présent des tables, des feuilles, des crayons, mais aussi une sono avec un micro. 
    Tout le monde pourra donc s’exprimer de la façon dont il le souhaite.
    Peut-être que des débats se créeront.
    Des personnes ressources seront aussi présentes au cas où il y aurait des points de tension.»
    Cette soirée accueillera aussi quelques personnalités. 
    «Nous sommes occupés à activer nos réseaux, que ce soit le public, les journalistes, mais aussi des dessinateurs.
    Jacques Sondron, qui travaille parfois avec nous sera présent. 
    Nous espérons pouvoir accueillir plusieurs personnalités. »
    Cette première organisation pourrait peut-être en amener d’autres dans les semaines qui suivent. 
    «Cela dépendra de la contribution de chacun », conclut Justine Dandoy. 
     
    Article de C.W. pour La Meuse 
  • Grève de ce lundi 1er décembre: voici les perturbations attendues dans la région de Huy-Waremme info aux nandrinois

    alerte.jpgLes bus  : aucun bus ne circulera dans la région de Huy-Waremme, tous les dépôts du TEC Liège-Verviers seront en grève.

     Les trains  : comme à Namur ou Liège, aucun train ne circulera sur le réseau.

     Les écoles  : « Toutes les écoles seront touchées à des degrés divers », a ajouté Jean-Marc Namotte, secrétaire fédéral de la CSC Liège-Huy-Waremme. « Il y aura des enseignants grévistes et les étudiants auront du mal à se rendre à l’école à cause des problèmes de mobilité. »

     Le zoning industriel de Villers-le-Bouillet sera bloqué et l’entrée vers l’autoroute E42 risque donc d’être perturbé à cet endroit.