heure

  • Mode d'emploi du poste médical de garde du Condroz ouvert à partir du samedi 12 mars 2016

    Lien permanent

    condroz.jpgUn poste médical pour huit communes du Condroz

    À partir du samedi 12 mars, le centre de réadaptation au travail de Tinlot accueillera un poste médical de garde dédié aux habitants de 8 communes du Condroz.

    Une infrastructure qui a pour but de suppléer au manque criant de médecins généralistes.

    Les médecins généralistes se font rares dans le Condroz et ce n’est pas un hasard puisqu’à l’heure actuelle, la relève est peu ; voire pas du tout assurée.

    « Nous constatons une réelle diminution du nombre de médecins généralistes ainsi qu’un vieillissement de ces médecins, au niveau local », explique Benoît Didier, président du cercle médical du Condroz.

    Du coup, le cercle médical du Condroz s’inquiète du nombre de médecins encore aptes à faire des gardes.

    « Il y a 34 médecins généralistes parmi lesquels seuls 28 peuvent encore assurer le service de garde. » Un service qui, sur le long terme, risquerait bien de ne plus être assuré.

    « On recense 39.300 habitants pour les 8 communes concernées. Ce qui représente 1 médecin pour 1.156 habitants. »

    Heureusement, le cercle médical du Condroz, le GAL Pays des Condruses et le département Santé de la Province de Liège ont décidé de prendre les choses en main en ouvrant un poste médical pour 8 communes du Condroz.

    « Il sera dédié aux habitants d’Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot. »

    Mais attention, il s’agit ici d’un poste ouvert aux personnes dont les soins ne peuvent attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.

    « Ce poste sera ouvert uniquement sur rendez-vous, du samedi au dimanche et les jours fériés, de 8h à 22h. »

    Le temps où l’on appelait son médecin généraliste à son domicile pour une visite de confort ou une ordonnance est révolu.

    Les Condruziens devront désormais se rendre au poste médical de Tinlot.

    Des visites à domiciles sont toujours possibles pour les personnes incapables de se déplacer.

    « Les citoyens ne sont pas obligés de se rendre à Tinlot si le poste se trouve trop loin de leur domicile », souligne Éric Lomba, bourgmestre de Marchin et président du GAL Pays des Condruses.

    En effet, ce genre de poste médical existe déjà dans d’autres entités telles que Waremme, Huy et Wanze.

    Cette initiative nouvelle permettra d’alléger la charge de travail des médecins généralistes en ayant une répartition plus égale du travail de garde.

    « Cela représente 2,5 à 3 fois moins de garde pour les médecins », explique Benoît Didier.

    Mais ce poste de garde a également pour but de répondre à une situation d’insécurité.

    « Les longs trajets le soir pour se rendre à un domicile que l’on ne connaît pas constituent aussi une raison pour laquelle il y a de moins en moins de médecins généralistes dans le Condroz », ajoute Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet.

    Le service sera accessible dès le samedi 12 mars.

    Pour tout rendez-vous : 0471/ 75.02.68. Le centre se situe rue de Dinant, 106 à Tinlot.

    Article et photos de  CAMILLE LEVÊQUE source Sudpresse .

     

    http://journal.sudinfo.be/ du 01/03/2016

    Medical condroz cl source sudpresse.JPG

    mdc sudpresse cl.JPG

    bd sudpresse cl.JPG