guy mottet

  • Le 20 mai mobilisons-nous pour Bryan, renversé à Tokyo

    Lien permanent

    Guy Mottet de Nandrin et le Centre de Réadaptation au Travail  clic ici sont sous le choc il faut aider Bryan

     

    Le Centre de Réadaptation au Travail de Tinlot organise, le 20 mai prochain, une grande journée intitulée le « Bryan’s Day ».

    Il s’agit d’un événement dédié à Bryan Verschelde, un Liégeois de 27 ans, malvoyant de naissance, qui a été percuté par un camion à Tokyo le 8 avril dernier alors qu’il réalisait son rêve : visiter le Japon.

    Sévèrement touché, le Liégeois a été plongé dans le coma, il a subi de multiples opérations et ses jours ont été considérés comme en danger. Si, aujourd’hui, il semble tiré d’affaire et se remet doucement de ses blessures, les frais occasionnés pour sa prise en charge médicale, les divers soins et le voyage de son frère, parti à son chevet à Tokyo, coûtent très chers (près de 100.000 euros !).

    De nombreux amis se sont manifestés afin de leur venir financièrement en aide. Mais le Centre de Réadaptation au Travail de Tinlot s’est senti aussi profondément touché !

    Ses membres et professeurs ont été choqués d’apprendre l’accident de Bryan qui, avec son frère, a vécu plus d’une année sur le site, et y étaient fort appréciés. Afin d’apporter sa pierre à l’édifice de ce grand élan de solidarité, le Centre s’est donc lancé dans l’organisation d’une journée spéciale, dont les bénéfices seront reversés aux Verschelde.

     Le 20 mai, rendez-vous route de Dinant 106 à Tinlot, de 11h30 à 18h30, pour un repas familial de soutien. Au programme, un bon barbecue et des activités prévues pour petits et grands (grimages, tombola, château gonflable, blind test…).

    Réservations obligatoires avant le 10 mai (bryansday@laposte.net). Prix : 15 €/adulte et 8 €/enfant. -

    E.D.

     

    Blog de Tinlot Clic sur l'image

     

  • Après les tensions, les libéraux font front à Nandrin

    Lien permanent

    MRNandrin source Sudinfo.JPG

    Ce week-end, les affiliés en ordre de cotisation au MR étaient appelés à élire leur président de section locale. A Nandrin, c’est Guy Mottet (Tous Ensemble) qui a remporté l’unanimité des suffrages (9 voix).

    Ses vice-présidents sont Benoît Ramelot (TE aussi) et Marc Evrard (chef de file d’Union Pour Nandrin).

    Les tensions au sein de la locale libérale semblent oubliées, tous les regards sont à présent braqués sur les élections communales de 2018. Avant de créer une liste unique ?

     

    À deux ans de l’échéance des élections communales, les libéraux nandrinois misent sur le rassemblement. Leur unité avait en effet volé en éclats lorsqu’en 2009, Marc Evrard avait quitté la majorité PS-MR pour siéger comme indépendant, avant de rejoindre la liste citoyenne de Jeannick Piron en 2012, créant de la sorte deux groupes distincts composés de membres libéraux (TE et PN).

    Une scission qui n’avait pas payé pour le parti puisque les deux groupes se sont retrouvés dans l’opposition, après 18 ans de majorité.

    Le renouvellement de la locale MR nandrinoise n’avait pas arrangé les choses : Marianne Delrée avait emporté la présidence face à Marc Evrard qui n’avait obtenu aucun poste-clé et se sentait exclu, lui et ses colistiers Pour Nandrin.

    Les volontés d’apaisement n’avaient pas suffi à calmer les tensions internes.

    Depuis ce week-end, la locale connaît un nouveau président : Guy Mottet (Tous Ensemble), actuel conseiller communal MR avec le plus d’expérience (22 ans au conseil communal, plus 2 ans au conseil de l’action sociale, mais aussi deux fois échevin de l’enseignement et une fois président du CPAS).

    Il a été élu à l’unanimité des neuf voix émises. «  A cet instant de ma carrière politique, j’avais envie de m’impliquer à ce niveau au sein de la locale  », confie Guy Mottet.

    Sa volonté n’est autre que de rassembler les troupes. La nomination des vice-présidents Benoît Ramelot (TE) et Marc Evrard (uPN) en est la preuve. «  Notre trio me semble légitime. Nous avons actuellement à Nandrin deux listes différentes comprenant des membres MR.

    L’objectif est de retrouver une place au sein de la prochaine majorité. Comment ? Ce sera à la locale de le décider mais nous inviterons tous les membres MR, sans discrimination.

    Je souhaite le soutien de tous, qu’importe la liste sur laquelle il se trouve, et retrouver un dynamisme collectif  », assure le nouveau président de la section locale. Un premier pas avant de créer une unique liste libérale en 2018 ?

    «  Ce n’est pas à moi de le décider seul. Il faut en tout cas aller de l’avant et mon souhait personnel est de ne laisser personne, et surtout pas les personnes actives, sur le carreau.

    Il faudra trouver la meilleure solution pour rentrer dans la majorité. Mais les élections ne représentent pas le seul objectif, il faut que le groupe MR continue à vivre longtemps. Et je suis optimiste  », conclut-il.

     

    Source 

    PAR Annick .Govaers 

    L'ACTU DE HUY WAREMME

  • Monsieur Guy Mottet devient le président du Mouvement Réformateur de Nandrin

    Lien permanent

    DSC_0815.JPG

     

    C'était hier samedi 10 décembre 2016 au Musin sur la place de Nandrin .

    Monsieur Guy Mottet devient Président du Mouvement Réformateur Nandrin .
    Il a été élu à l'unanimité des votants en cette journée des élections internes du MR 

    Photo du nouveau président Guy Mottet , et les deux vices présidents Benoit Ramelot et Marc Evrard .

    Source info 

    Mouvement Réformateur de Nandrin

  • Saint-Séverin Nandrin l'histoire de l'église Romane en vidéo

    Lien permanent

    St Séverin en Condroz.JPG

    L’émission MA TERRE produite par la RTBF et à laquelle Guy Mottet de Saint-Séverin a eu le plaisir de participer (ainsi que Marco Venanzi) diffusée dimanche 19/09/2010 sur la Une.

    L’émission était en partie consacrée à l’église de Saint-Séverin et allusion au travail de Marco dans le cadre de la BD qu’il a réalise avec les écoles de la communes.

    le résultat de 4 jours de tournage, à Saint-Séverin dans le froid et à Cluny sous le soleil !

    Ma Terre rtbf clic ici 

     

    Voir la Vidéo sur l"église Romane de Saint-Séverin et Cluny  

     


    guy mottetvma terre par jeannick-piron

  • Les libéraux s’affichent enfin à Nandrin le MRC est né

    Lien permanent

    2012_Nandrin-MRC annonce 2012 05 07 003.jpgLe libéral, Marc Evrard (60ans), conseiller communal et président de la locale MR, ne peut que se réjouir. 

    Six élus libéraux siégeant actuellement(NDLR:sur la liste 2006 UPN, soit PS et MR réunis)l’ont rejoint pour former le MRC,qui se présentera aux suffrages du 14 octobre prochain.

    Il faut en effet se souvenir que l’échevine Sophie Vaessen a annoncé, depuis des mois, qu’elle ne sera pas candidate pour ces élections communales (par choix professionnel).

    En mars dernier,Marc Evrard rappelait que c’en était fini du partenariat(de18ans à la majorité)entre le PS et le MR (Nandrin 2000 puis Union Pour Nandrin).

    Voici deux mois donc, il laissait entendre que la section locale du MR, appelée Mouvement Réformateur Nandrinois (MRN), aurait sa propre liste mais avec quels libéraux?

    Aujourd’hui,les choses sont enfin claires.

    “Notre groupe s’appeller a MRC,pour Mobiliser,Réagir et Communiquer. 

    Des verbes qui privilégient l’action. 

    Certes,il s’agit d’une émanation du Mouvement Réformateur, lequel ne va pas soutenir une liste qui ne porte pas son nom mais... nous soutient de manière individuelle”, expliquent

    Marc Evrard, Guy Mottet, Benoît Ramelot,Marianne Delrée et Isabelle Cornelis.

    Mais alors cette liste ne sera pas uniquement libérale?

    “À ce jour, la liste n’est pas complète.

    Pas plus que l’ordre des candidats ni le programme ne sont arrêtés.

    Tout reste à faire, à construire,à élaborer avec ceux qui souhaitent nous rejoindre. 

    Nous voulons d’un vrai débat, d’un esprit ouvert à tous où tous ont le droit d’émettre un avis et des avoir.

    Le critère pour nous rejoindre n’est pas d’avoir une carte dans un parti. 

    Un indépendant est aussi le bienvenu.

    On lance l’appel.

    ”Pourtant dans les grandes lignes,ces candidats rappellent leur longue expérience en matière de politique communale (de 6 à 18 ans).

    Quand ils parlent de changement, ils indiquent que la population veut être associée aux décisions du politique.

    UN OISEAU POUR LOGO

    “On ne va cracher dans la soupe!

    Mais j’aimerais voir aboutir des projets pour la jeunesse ”, avance Guy Mottet. 

    “On veut un vrai débat démocratique comme ce la se passe au CPAS où s’il le faut on discute longtemps,tous s’expriment pour aboutir à une unanimité”,confie Isabelle

    Cornélis.

    Dès lors, ces grandes idées se répercutent au travers du logo du groupe,logo qui sera dévoilé d’ici quelques jours. “Il est de toutes les couleurs pour son esprit d’ouverture.

    L’oiseau symbolise autant l’envol que la légèreté pour en finir avec les lourdeurs.

    Il s’envole pour porter un message.

    Son aile forme une boucle pour en revenir à la façon de construire l’avenir de la commune comme à l’origine de notre implication dans la politique communale

    au début. 

    La pâquerette symbolise la ruralité que nous défendons... ”

    À ce jour, outre les cinq personnes citées ci-dessus, Jacques Daubenton et Dany Poncelet