gratuit

  • Le Fort de Huy s'anime aujourd'hui 20 août 2017 Accès gratuit de 14h à 18h

    LE FORT DE HUY S'ANIME DIMANCHE 20 AOÛT 2017 A LA DÉCOUVERTE DES CULTURES AFRICAINES

    Voyage musical au cœur de l'Afrique, à 15h (en partenariat avec le Festival d'art de Huy/ Muziekpublique). 

    Avec :
    Mady Kouyate & Mabinty Dioubate (Guinée): "female power" de la Guinée, accompagné avec guitare et balafon

    Gueladio Ba (Mauritanie) & Samba Django (Sénégal) le fils du griot et maître de hoddu maurétanien Saidou Bâ.

    Yan Ko trio (RD Congo): de la rumba acoustique nostalgique des années soixante interprétée avec trois voix et deux guitares acoustiques. Des compositions propres et des grands classiques.

    Talike Gelle trio (Madagascar): première du nouveau trio de la chanteuse malgache (Tiharea, Voxtra, Blindnote) avec des instruments traditionnels et des percussions

    Mais aussi...

    Conte musical et atelier découverte d'instruments africains, par Apollinaire Djouomou, à 14h et à 16h30. 

    Atelier de fabrication d'instruments de musique. 

    Stand de petite restauration, boissons et artisanat africain par l'asbl IPAMEC.

    Accès gratuit – De 14h à 18h.

    Dans le cadre de "L'été africain".

    Fort & Mémorial
    Chaussée Napoléon à Huy.
    Ville de Huy/Musées, 085/21 78 21 - musee@huy.be
    http://www.festivalarthuy.be/

    Ville de Huy (Officiel)‎    Le Fort de Huy s'anime

  • C'est la journée des familles au fort de Huy le 6 août 2017


    DIMANCHE 6 AOÛT 2017 DE 14H A 18H
    ACCES GRATUIT !

    C'est la journée des familles au fort de Huy.

    Grande chasse au trésor et animations médiévales

    Par la Confrérie de la Malemort : 
    - spectacle de combats
    - démonstrations d'artillerie et d'armes de siège
    - animation archerie
    - jeux médiévaux
    - dégustation d'hypocras et de saugé

    Musique, jonglerie et show de feu par la Compagnie Bacchanale.

    Une organisation de la Ville de Huy/Musées.
    Tél. 085/21 78 21 - 085/21 53 34.

    Le Fort de Huy s'anime clic ici

  • Les mélomanes se frottent les mains,5 jours de concerts gratuits !

    Les mélomanes se frottent les mains. Comme chaque année, le 4e week-end de juin est synonyme de Fête de la Musique. Cette fois encore, les organisateurs de cet événement entièrement gratuit se sont décarcassés pour nous offrir un menu incroyablement alléchant.

    Cette année, tout commencera dès le mercredi 21 juin avec une répétition de la fanfare Sans Tambour Ni Trompette à l’An Vert, puis le concert du trompettiste Bart Maris à l’Espace Georges Truffaut.

    Le lendemain, des animations sont prévues aux mêmes endroits ainsi qu’à la Brasserie Sauvenière et à l’Escalier. Ce n’est pourtant qu’à partir du vendredi qu’on entrera dans le vif du sujet. Ce jour-là, les amateurs de rock se rueront du côté de la Médiacité pour assister aux concerts de The Bukowskies, Dan San et Sharko, qui seront suivis par les DJ’s de La Planète des Singles. Ensuite, rendez-vous au Studio 22 du Cadran, qui accueillera une soirée électro.

    DU JAZZ POUR LES KIDS

    Samedi dès 12h, le centre de Liège sera animé par des concerts, des DJ’s sets et des spectacles pour enfants. Ils pourront notamment découvrir le jazz de la Nouvelle-Orléans avec Little Louis à l’Auberge Simenon.

    Dans un tout autre genre, on vous conseille de vous rendre ensuite sur la place des Carmes, où une série de fanfares donneront un air de fête à la Cité ardente. Notre journée idéale se poursuivra à la Médiacité pour le grand retour en live de Starflam

    . Si on n’est pas encore sur les rotules après ça, on se rendra ensuite à l’Auberge Simenon, où une soirée Superfly viendra réveiller les amateurs de soul et de funk rétro. Après deux journées aussi chargées, un bref retour au calme s’imposera.

    Dimanche matin, on vous propose donc un démarrage en douceur avec les spectacles de musique et de chant prévus du côté du Grand Curtius.

    On prendra ensuite la direction de la plaine de jeu du Laveu pour assister à une série de démonstrations de Break Dance et aux concerts de Maru, Street Prophect et Super Ska.

    Ce week-end s’annonce bien rempli, mais grandiose ! -

    GILLES SYENAVE à noter La Fête de la Musique, du 21 au 25/6 dans toute la province de Liège.

    Horaires et programme complet sur www.fetedelamusiqueliege.be

  • TEC gratuit pour les mouvements de jeunesse

    i2.JPGLes titres de transport «groupe» devront être chargés sur une carte Mobib.

    Bonne nouvelle pour les scouts, les patronnés ou encore les guides.

    Le ministre wallon Carlo Di Antonio va signer une convention avec cinq mouvements de jeunesse pour leur permettre d’utiliser gratuitement les transports en commun du TEC dans le cadre de leurs activités. 

     

    En son cabinet namurois, le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, signe une convention avec cinq fédérations de mouvements de jeunesse afin d’instaurer pour leurs membres la gratuité des TEC.

    Les modalités du dispositif seront présentées lors de la signature de la convention mais le ministre Di Antonio a déjà levé un coin de voile en réponse à une question de la députée Graziana Trotta au parlement wallon.


    Y COMPRIS LE VENDREDI

    La gratuité entre en vigueur dès le mois de mars. Les mouvements de jeunesse en bénéficieront pendant toute l’année. Ils pourront ainsi se rendre au camp ou se déplacer pendant celui-ci sur les lignes régulières du réseau TEC, les week-ends (vendredi inclus), les jours fériés et durant les congés scolaires. Ils devront être en possession d’un titre de transport «groupe» du TEC.

    « Les titres de transport «groupe» sont chargés sur une carte Mobib ou Mobib Basic interopérable. Les cartes Mobib bénéficiaires de la gratuité sont renseignées par les Fédérations de mouvement de jeunesse », a précisé Carlo Di Antonio dans sa réponse écrite à la députée.


    300.000 EUROS!

    Un budget de 300.000 euros a été dégagé pour 2017. L’idée de la gratuité avait été lancée dans nos colonnes par le président du cdH, Benoît Lutgen, et mise en œuvre par le ministre Di Antonio.

    Le gouvernement wallon s’était accordé sur les modalités de la mesure le 10 novembre dernier. Cinq mouvements de jeunesse sont présents en Wallonie: les Scouts Baden-Powell, les Guides Catholiques de Belgique, la Fédération nationale des Patros, les Scouts et les Guides Pluralistes de Belgique et les Faucons Rouges.

    En tout, cela représente 114.000 jeunes en Communauté française. L’enjeu était de taille car les déplacements en transports en commun représentant une part non négligeable du coût des activités proposées chaque week-end.

    Au parlement wallon, le ministre Carlo Di Antonio a insisté sur le fait que la gratuité pour les mouvements de jeunesse ne remettait évidemment pas en cause les autres tarifs et conditions préférentiels pour les publics fragilisés socio-économiquement:
    «Des tarifs réduits sont accordés aux familles nombreuses, aux bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM) ou en fonction de l’âge» .


    ET À LA SNCB?

    Le cdH aimerait maintenant obtenir la même gratuité à la SNCB. Une proposition a été déposée en ce sens à la Chambre.

    Mais là, le projet risque fort de ne jamais aboutir.

    Article de Y.H. Source Sudinfo 

  • Nandrinois Un entretien gratuit chez un diététicien du 14 au 19 mars 2016

    semaine de mars.JPGDu 14 au 19 mars, l’Union Professionnelle des diplômés en Diététique de Langue Française organise « La semaine des diététiciens».

    Pour l’occasion, le grand public pourra rencontrer gratuitement un diététicien-nutritionniste de sa région.

    De nombreuses activités gratuites sont prévues sur le thème de cette année : les fruits.

    Des conférences-ateliers seront organisées, des brochures seront distribuées, et il y aura donc des rencontres personnalisées dans les cabinets des diététiciens-nutritionnistes : un entretien d’environ 15 minutes au cours duquel un bilan nutritionnel sera rapidement dressé.

    Pour trouver la liste des diététiciens participants, vous pouvez vous rendre sur www.lesdieteticiens.be

     

    Semaine annuelle des diététiciens du 14 au 19 mars 2016 clic ici.pdf

  • Nandrinois Surf mobile gratuit les 3 et 4 octobre 2015

    i2.JPGVous n’êtes pas convaincu de l’intérêt de pouvoir surfer de n’importe où avec votre tablette ou votre smartphone ?

    Ou vous trouvez cela bien trop cher pour ce que c’est ?

    Alors, vous êtes la cible de choix d’une vaste campagne qui démarre en octobre. À l’initiative du ministre fédéral de l’Agenda numérique, Alexander De Croo (Open VLD), 14 opérateurs téléphoniques vont unir leurs forces. But : multiplier les actions de promotion durant un mois, pour tenter de vous convaincre de céder à votre tour aux sirènes du surf mobile.

    GRATUIT LES 3 ET 4 OCTOBRE

    Dans certains cas, ce sera un volume de données supplémentaire vous permettant de surfer sans crainte. Dans d’autres, ce sera la gratuité pure et simple pendant un temps donné qui vous sera offerte. Proximus, Scarlet, Telenet et Mobistar devraient ainsi proposer des gigas gratuits à leurs abonnés qui ne disposent pas encore du data (1 GB est annoncé chez Proximus et 1,25 GB chez Mobistar).

    Mobile Vikings, Base, Jim Mobile, Allo RTL, Contact Mobile et Türk Telecom frapperont plus fort encore, en offrant à l’ensemble de leurs clients le surf gratuit le temps d’un week-end (celui des 3 et 4 octobre, dans la plupart des cas). Tout cela n’a bien entendu rien de philanthropique.

    Le but est de permettre aux opérateurs présents sur le marché belge d’accroître leur portefeuille d’abonnés. Pour l’instant, cela ne concerne encore que 6,44 millions d’abonnements, soit 57,5 % du marché. Cela place notre pays en dessous de la moyenne européenne, qui est de 66,7 %.

    Seuls 6 pays font pire que nous en la matière…

    Il en va de même de la pénétration des smartphones, qui vous permettent d’ajouter le surf à vos communications téléphoniques.

    RETARD EUROPÉEN

    Les Belges sont ainsi 47,2 % à en posséder un, contre 53,6 % des Français, 57,5 % des Italiens ou encore 66,9 % des Espagnols. Les 15-24 ans sont 65,8 % à disposer de la 3G ou de la 4G chez nous, ce qui grimpe même à 70,7 % chez les 25-34 ans. Mais cela retombe ensuite à 43 % des 35-44 ans, 44,5 % des 55-64 ans, et à peine 10,2 % des 65-74 ans.

    Là où le bât blesse, c’est bien entendu sur les tarifs.

    Selon une enquête de l’IBPT, 62,3 % des utilisateurs sont satisfaits des tarifs du marché, contre 66,4 % du tarif dont ils disposent et 68,2 % des services auxquels cela leur donne accès.

    Peut mieux faire…

    Source info Sudpresse article de CHRISTIAN CARPENTIER

    Journal en PDF

    Jeudi 24 Sept. 2015

    Jeudi 24 Sept. 2015