grèves au tec

  • Nandrinois,Grèves au TEC : 21.943 euros pour les voyageurs lésés

    Lien permanent

    pouce-ok.gifPeu d’usagers du TEC ont le temps et la patience de faire les démarches afin d’obtenir le remboursement des jours de grève, où ils n’ont pas pu emprunter les transports en commun.
    L’année dernière a pourtant été chargée en contestation syndicale, avec notamment les grèves tournantes et les grèves générales de novembre et décembre.
    Pourtant, le montant réclamé par les usagers est bas : moins de 22.000 euros pour toute la Wallonie en 2014.
    Si le TEC prévoit bien une possibilité de remboursement pour ses usagers en cas de grève, la procédure est très stricte. 
    C’est en effet à l’usager d’introduire sa demande, soit par courrier (en déboursant donc le prix d’un timbre NdlR), ou en se rendant dans une maison du TEC, à Liège, à Charleroi, à Namur…
    Là, en présentant son abonnement d’un mois ou d’un an, un calcul sera effectué pour rembourser le voyageur. « Ce remboursement est fait au prorata du nombre de jours restant sur l’abonnement », indique Stéphane Thiry, porte-parole de la SRWT (Société régionale wallonne du transport).
    ENCORE QUELQUES JOURS
    Ainsi, si la grève survient alors qu’il vous restait 15 jours de validité sur votre abonnement, le TEC vous remboursera un quinzième de la valeur restante.
    L’année dernière a été marquée par de nombreux mouvements sociaux, notamment avec les grèves des 6 et 24 novembre et des 1, 8 et 15 décembre.
     Mais le TEC n’a pour l’instant remboursé que 21.943 euros à des abonnés lésés suite à des grèves survenues en 2014.
    Que ceux qui n’ont pas encore fait la démarche de remboursement se rassurent, ils peuvent encore faire valoir leurs droits.
    Le TEC prévoit en effet un délai de deux mois pour introduire sa demande.
     Les jours de grève de décembre, et celui du 24 novembre, pourraient donc encore vous être remboursés ! 
    Article de L.P. dans la Meuse