grève

  • L attestation de perturbations TEC du 8 novembre 2017 est disponible

    Lien permanent

    Tous les services seront à nouveau assurés normalement le jeudi 9 novembre.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

     

    Attestation TEC pour le 8 novembre 2017 clic ici.pdf

     

    Source info clic ici 

  • Attestation de perturbations de la manifestation interprofessionnelle de ce lundi 23 octobre 2017

    Lien permanent

    Attestation de perturbations


    Une attestation de perturbations (pdf) est disponible ne ligne.

    Source info clic ici 

     

    L’ensemble des services circulera à nouveau normalement ce mardi 24 octobre.

     

  • Cet appel à la grève concerne les administrations locales (communes, CPAS, intercommunales, etc.)

    Lien permanent

    Le secrétariat wallon de la CGSP Admi a décidé d’appeler ses affiliés à la mobilisation dès le mois de septembre «pour des actions symboliques» qui déboucheront sur une journée de grève de 24 heures le 10 octobre, date de la rentrée parlementaire fédérale, a annoncé mardi le syndicat socialiste.

    Cet appel à la grève concerne les administrations locales (communes, CPAS, intercommunales, etc.), les zones de police et de secours et les organismes d’intérêt public comme le Forem ou l’Aviq.

    Les administrations régionales wallonnes ne sont par contre pas concernées par l’appel de la CGSP Admi mais la CGSP-Amio devrait vraisemblablement prendre la même décision dans les prochains jours, indique-t-on au syndicat socialiste. 

    La CGSP Admi promet enfin «d’autres actions» si le gouvernement fédéral «poursuit ses réformes innommables».

    Article Complet Clic ici 

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois voici tout ce qui sera à l'arrêt aujourd'hui 24 juin 2016

    Lien permanent

    i2.JPGDANS LA REGION DE LIEGE

    Le pays sera quasiment à l’arrêt ce vendredi 24 juin suite à la une grève nationale lancée dans le cadre du plan d’action fédéral du syndical socialiste FGTB. La province de Liège ne sera pas épargnée. Loin de là…

    COMMERCES ET ENTREPRISES

    L’économie de la région liégeoise sera mise à l’arrêt. Ainsi, les secteurs industriels (métallurgie, chimie, verre, travail adapté, fabrication métallique), l’aéroport de Bierset et les grandes enseignes du commerce (Ikéa, Cora, Carrefour, Delhaize, Colruyt, Makro, etc.) seront fermés.

     TRANSPORTS ET ADMINISTRATIONS

    De même, signale Jean-François Ramquet, le secrétaire régional de la FGTB Liège-Huy-Waremme, «la fonction publique sera à l’arrêt, suite aux piquets devant les administrations et aux fortes perturbations dans les transports publics.»

    Peu de bus devraient circuler ce vendredi. Au maximum un bus sur deux. Et le syndicat socialiste annonce plus de perturbations encore sur le rails en région liégeoise.

    ECOLE

    Dans les établissements scolaires, c’est du cas par cas. Mieux vaut vous renseigner avant pour savoir si l’enseignant de votre enfant sera en grève ou pas. Et de toute manière, chaque école doit organiser des garderies pour pallier aux éventuelles absences de leurs professeurs.

     POUBELLES

    A Liège toujours, la ville craint des perturbations dans la collecte des déchets et notamment à Jupille, Bressoux, Droixhe et Grivegnée-Haut. Les camions entameront leur tournée comme d’habitude, mais si l’accès aux points de déversement est impossible, les collectes seront interrompues. Une collecte de rattrapage sera organisé lundi 27 et mardi 28 juin pour rétablir la situation.

     ACTIONS CIBLEES

    Parallèlement aux blocages mentionnés précédemment, des actions ciblées auront également lieu. Ainsi, la FGTB annonce que «des militants se rassembleront sur le parking de l’enseigne Décathlon à Alleur afin de rappeler que cette marque appartient à la multinationale française Mulliez, du nom de la famille la plus riche de France qui possède de multiples enseignes dans de très nombreux secteurs économiques et qui est aujourd’hui dans le collimateur de la justice française pour fraude fiscale et blanchiment.»

     SANTE

    Les hôpitaux seront mis en norme «service de dimanche».

     CONSTRUCTION

    Autre secteur sensible: la construction avec la problématique du dumping social. «Une surveillance des chantiers de construction recourant au dumping social sera organisée. En particulier, une concentration aura lieu devant l’entreprise Galère à Chênée», renchérit M.Ramquet.

    Plus globalement, la FGTB déplore que «le gouvernement fédéral soit au service des employeurs et des plus riches» et qu’il reste «sourd aux réalités et besoins ainsi qu’aux propositions des travailleurs et des bénéficiaires d’allocations sociales.»

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Grève chez Intradel: les recyparcs sont fermés Province de Liège

    Lien permanent

    attention.pngSuite au préavis de grève déposé aujourd’hui par la délégation syndicale CGSP, les services d’Intradel seront fortement perturbés jusque samedi inclus.

    Les recyparcs seront fermés !

    « Nous conseillons dès lors à nos usagers de reporter d’une semaine les dépôts prévus », indique JeanJacques De Paoli, chef de service communication d’Intradel.

    « Nous attirons l’attention sur l’intérêt de conserver une attitude citoyenne et d’éviter tout dé-pôt sauvage. » Les collectes d’OM et d’organiques de ce mardi n’auront pas lieu dans la mesure où Uvélia sera inaccessible pour les collecteurs.

    « Nous invitons les citoyens à venir vérifier sur notre site et sur nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter) l’évolution de la situation.

    En effet, chaque jour la délégation syndicale tiendra une assemblée générale afin de décider de continuer ou stopper le mouvement. L’une ou l’autre décision aura bien entendu une implication tant sur l’accessibilité des recyparcs que sur les collectes », conclut M. De Paoli. 

    Source info Sudpresse Sudinfo aujourd'hui 7 juin 2016 http://journal.lameuse.be/

  • Nandrinois Attestation et remboursement journée de grève nationale 31 mai 2016 le point sur la région

    Lien permanent

    i2.JPG Attestation et remboursement

    • Une attestation de perturbations (pdf) est disponible en ligne ;
    • Un formulaire de remboursement (pdf) est disponible en ligne.
    • https://www.infotec.be/fr-be/medeplacer/perturbations/perturbation.aspx?id=9257&typeperturbation=perturbations
    • Bus

      En région liégeoise, les lignes de bus ne sont pas desservies. « Aucun bus ne circule depuis aucun dépôt », informe Carine Zanella du TEC Liège-Verviers. « Des piquets entravent la sortie des dépôts », précise-t-elle.

    • Liège

      Une centaine de manifestants ont pris position mardi matin devant le port pétrolier de Wandre (province de Liège), a indiqué un délégué syndical de la prison de Lantin à l’agence Belga.

      Dans le cadre de la grève générale des services publics décrétée mardi par les organisations syndicales et le refus du protocole d’accord du ministre de la Justice Koen Geens par la CGSP notamment, les agents pénitentiaires de la prison de Lantin ont décidé d’organiser le blocage des différents accès au port pétrolier de Wandre.

      Une centaine de manifestants y ont pris position mardi peu avant 6h.

  • Nandrinois attention manifestation nationale du 24 mai 2016 attestation et info

    Lien permanent

    attention.pngIl est probable que de nombreux secteurs, comme le service public et l’enseignement, soient également perturbés ce 24 mai. L’ampleur des perturbations sera à évaluer en fonction de la mobilisation des travailleurs.

    Une chose est sûre, il y aura des perturbations sur le réseau de transports publics régionaux (Stib, Tec, De Lijn), mais la circulation des trains ne devrait pas être concernée. La SNCB a affrété huit trains supplémentaires pour permettre aux personnes, le désirant, de se rendre à la manifestation. 25.000 tickets spéciaux ont d’ores et déjà été vendus en vue de la manifestation.

    Des mesures ont été prises dans les différentes gares bruxelloises pour accueillir la foule : Bruxelles-Central ne sera accessible que par le métro et la galerie Horta. Les gares de Bruxelles-Chapelle et Bruxelles-Congrès seront toutes deux partiellement accessible.

     

    Notez que ce mardi, à Liège, la ligne 48 sera priorisée par le TEC pour les étudiants lors de la manifestation nationale.

    Source info sudinfo clic ici article complet 

    Source info TEC clic ici 

    Manifestation nationale ce mardi 24 mai : risque de fortes perturbations

    Ce mardi 24 mai, les 3 syndicats (CGSP – CSC – CGSLB) organisent à Bruxelles une manifestation contre les mesures prises par le gouvernement fédéral.

    En raison de la participation d’une partie du personnel à cette action, le réseau TEC sera perturbé.

    Toutes les informations disponibles actuellement concernant ces perturbations sont accessibles via les liens ci-dessous et seront actualisées régulièrement en fonction de l'évolution de la situation :

    TEC Liège-Verviers

    Pour informer au mieux ses voyageurs, le TEC collaborera également avec NextRide pour que ces informations soient relayées via le « Centre des Perturbations » de l’application (disponible sur iPhone et Android) et sur les réseaux sociaux.

    Le Groupe TEC présente d’ores et déjà ses excuses pour ces désagréments qui sont indépendants de sa volonté et invite ses clients à trouver une autre solution de transport pour leurs déplacements de ce mardi.

  • Nandrinois Le point du TEC en grève sur notre région

    Lien permanent

    i2.JPGEn région liégeoise, aucun bus n’est sorti mardi matin du dépôt de Jemeppe, le deuxième plus important de la province. Seul un bus sur deux est sorti du dépôt principal de Robermont, de même qu’en Hesbaye. Les bus circulent toutefois normalement dans les zones d’Eupen et Verviers, indique encore la porte-parole.

    Pas plus d'info pour le dépôt de Warzée pour le 94 et 97 

    à 7h 30 le 97 roule du dépôt de Warzée !!! confirmation d'une utilisatrice.

     Confirmation Warzée roule à 100% !!! attention pour Jemeppe et Liège 

    Source info clic ici 

     page du TEC clic ici 

  • Le responsable de l’Intermarché Nandrin a loué une camionnette

    Lien permanent

    L es camions d’approvisionnement étant bloqués par les barrages, les supermarchés de l’arrondissement ont commencé à se vider lentement mais sûrement ce mercredi.

    Inter source Sudpresse.JPG

    Face à la menace de rayons vides, le responsable de l’Intermarché de Nandrin a pris le taureau par les cornes : il a loué une camionnette pour se fournir lui-même en fruits et légumes.

    Ce mercredi, l’approvisionnement des magasins Intermarché était presque inexistant, la base de Villers-le-Bouillet étant complètement bloquée par les barrages des poids lourds en colère contre la taxe kilométrique. « On attend le plus gros (frais, épices, surgelés) de la base de Villers depuis mardi.

    Heureusement, on a pu être livré en fruits et légumes par un livreur indépendant. », indique Georgette Melchior, responsable de l’Intermarché de Huy.

    A Nandrin, David Barthelemy, le gérant de l’Intermarché, n’a pas eu la même chance. « Ça devient compliqué... Le dernier camion est arrivé dans la nuit de lundi à mardi. Depuis, on a pu recevoir une livraison de produits frais en négoçiant avec les camionneurs.

    Mais rien en fruits et légumes, on n’a rien eu ce mercredi matin. Le camion est bloqué je ne sais où. Avec mon concurrent (Carrefour Market de Tinlot) qui ouvre aujourd’hui, c’est la totale! Je ne peux pas me permettre d’attendre plus, je vais louer une camionnette aujourd’hui, et aller chercher mes fruits et légumes moi même à Hasselt, quitte à faire plusieurs aller-retour. En camionnette, j’ai plus de chance de passer, en privilégiant un itinéraire sans blocage », espère-t-il. Le système D est employé.  

    « D’habitude, on reçoit les volailles pré-emballées mais on est prêt à les emballer au magasin. » L’Intermarché nandrinois s’est servi de son stock pour réassortir ses rayons, de quoi tenir un jour ou deux, mais des légumes étaient déjà introuvables ce mercredi.

    « Il n’y a plus de chicons, de poivrons, d’aubergines par exemple », cite-til. La base de Villers-le-Bouillet ayant été « libérée » ce mercredi en fin de journée, les rayons devraient être réapprovisionnés normalement ce jeudi. -

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Situation à 17 h au rond-point des vaches de Nandrin et des stations qui sont en pénurie

    Lien permanent

    DSC_1094.JPG

    DSC_1083.JPG

     

    Voir l'album photos clic ici 

     

    Région de Huy-Waremme

    A Huy, la pompe Total de l’avenue Reine Astrid n’a plus de diesel.

    A Huy, la station Shell express du quai d’arona à sec.

    A Ouffet, plus de Diesel à la pompe Q8.

    A Tihange, station Shell à sec.

    A Villers-le-Bouillet, station Total (rue Sauvenière), plus de diesel.

    A Saint-Georges (chaussée Verte), la station Q8 est en pénurie de diesel et d’essence

    A Waremme, la station Q8 de la rue de Huy est à sec.

    A Ampsin, la station Total de la chaussée de Liège est à sec.

    A Nandrin, plus de diesel, il reste un peu d’essence 98. 

    A Huy, à la station Cado (chaussée Napoléon), il n’y a plus de diesel. 

    A Verlaine, le station Wera, il reste de la 98... 

    A  Waremme (chemin de Petit-Axhe), chez Yves François (Texaco), il n’y a plus de mazout routier.

     

    source info clic ici 

     

  • Nandrinois attention pour lundi 4 avril 2016 Les camionneurs durcissent le ton !

    Lien permanent

    greve camion Nandrin Source Sudpresse.JPG

    Les chauffeurs routiers entendent protester contre l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique.

    Cette redevance ou taxe selon les Régions est appliquée depuis vendredi aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes.

    Après avoir bloqué plusieurs grands axes ce samedi, les routiers veulent remettre le couvert lundi soir en bloquant les frontières.

    Situation de vendredi à Nandrin Clic ici 

    20160401_140136.jpg

    20160401_140205.jpg

    « ON VA ÊTRE PLUS MÉCHANTS »

    À moins d’un revirement (très hypothétique) du ministre du Budget, Christophe Lacroix (PS), les actions des camionneurs se poursuivront massivement en début de semaine. « On va entrer en grève ce lundi en menant des opérations coup de poing, en ciblant des endroits stratégiques car on veut être plus méchants! », assure Fabrice Ausloos, propriétaire d’une entreprise de transports qui a pris la tête des 500 camionneurs qui mènent la fronde. « Nous installerons des barrages filtrants à toutes les frontières, dès ce lundi. Mais pas avant 22h, car nous avons besoin de temps pour nous organiser. Les voitures pourront passer, pas les camions. Car l’objectif n’est pas de gâcher les vacances des gens, des enfants. »

    BLOQUER L’ÉCHANGEUR DE DAUSSOULX

    De nombreux embouteillages sont donc à prévoir. L’échangeur de Daussoulx pourrait également être bloqué. « Ce n’est pas encore sûr. Cela dépendra du comportement du ministre Lacroix que nous rencontrons ce dimanche », prévient Fabrice Ausloos. Car les revendications de ces camionneurs sont claires : un report, ou du moins, un recalcule de la taxe kilométrique. « Elle va coûter 1.000 emplois à la Wallonie ! », reprend Fabric Ausloos. « Cela ne sert à rien d’être corrects, si les ministres ne le sont pas avec nous. Lors de nos prochaines actions, nous serons accompagnés des dépanneurs et des forains, mais aussi des agriculteurs. Je précise que nous voulons éviter des débordements et de la casse. Je suis conscient que nous nous sommes mis les gens à dos. Mais le ministre Lacroix ne nous a pas écoutés. On l’avait prévenu que le système n’allait pas fonctionner. Et ça a été le cas. »

     

    Article de ADRIEN DE MARNEFFE dans 7 Dimanche 

  • Nandrinois attention Pas de bus, ni de train ce lundi en Province de Liège

    Lien permanent

    atten.jpg

    Ce lundi 19 octobre, la première des « grèves tournantes par province », décrétée par la FGTB, va toucher celle de Liège (et celle de Flandre-Orientale).

    Les syndicats CSC et CSLB ont décidé de ne pas y participer.

    « L’objectif est que la province soit à l’arrêt durant 24 heures, explique-t-on à la FGTB. Il y aura des piquets de grève devant les entreprises et, partout où on pourra arrêter, on arrêtera. »

    En clair, il ne sera donc pas possible d’aller travailler à moins de forcer le piquet. Il est vraisemblable que les affiliés aux deux autres syndicats respecteront le piquet.

    Seuls les nonaffiliés pourraient être tentés de les forcer.

    À moins que des procédures d’extrême urgence ne soient demandées en justice pour lever les piquets ? « Les patrons ne pourront pas demander l’extrême urgence vu que la grève est annoncée bien à l’avance », commente-t-on à la FGTB en espérant qu’il n’y en ait pas.

    « Même si Infrabel y a eu recours la semaine dernière pour la grève de la SNCB à Bruxelles. »

    Concrètement donc, il faut s’attendre à ce qu’il n’y ait pas de bus en province de Liège lundi, les piquets empêchant le personnel d’entrer dans tous les gros dé- pôts (Jemeppe, Robermont…) Il n’y aura pas de train non plus, ils seront limités à Bruxelles et à Namur, y compris les Thalys.

    Il y aura des perturbations prévues dans l’enseignement officiel (le libre étant plus souvent épargné car davantage occupé par les affiliés au syndicat chrétien). Du côté des hôpitaux, il devrait y avoir un service minimum et d’urgence (pas ou peu de consultations donc).

    Les administrations communales devraient être fermées (en tout cas celles situées sur des communes à majorité socialiste).

    Et tout le bassin sidérurgique sera à l’arrêt (ArcelorMittal, FN, Techspace, CMI…) Le Parc Scientifique du Sart Tilman devrait à nouveau avoir la visite des piquets volants.

    Y aura-t-il aussi des barrages filtrants sur les routes et autoroutes comme il y a un an ? « Ce n’est pas prévu prioritairement car il faudra d’abord organiser les piquets un peu partout.

    Mais cela pourrait arriver… »

    Autant prendre ses précautions !

     

    Source SudPresse article de LUC GOCHEL

     

     

    Attestation de perturbation TEC

     

    Une attestation de perturbation sera disponible en ligne dès mardi matin.
     

     

  • Nandrinois l'attestation TEC de perturbation est disponible au format PDF

    Lien permanent

    Flash info 1.jpgEn raison de la participation du personnel TEC à la manifestation organisée à Bruxelles ce mercredi 7 octobre, de très fortes perturbations sont constatées sur le réseau du TEC Liège-Verviers...

     

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente ses excuses pour les désagréments occasionnés.

     

    Clic ici 

     

    Source info TEC Clic ici 

  • Nandrinois situation sur la grève de ce mercredi 22 avril 2015 pour la région de Liège

    Lien permanent

    Flash info 1.jpg

    En région liégeoise, des piquets sont installés devant les principales administrations. Toutefois, aucun rassemblement particulier n’est prévu, et l’aéroport de Liège ne semble pas perturbé par les arrêts de travail dans les transports en commun. Par ailleurs, une quinzaine de membres de la FGTB, qui a décidé de marquer son soutien à l’initiative de la CGSP, sont présents depuis 06H00 au pied du site de la centrale nucléaire de Tihange.

    «Suite à une concertation préalable, les manifestants ont laissé rentrer sur le site les équipes travaillant sur l’unité pour diriger la centrale en toute sécurité, ainsi que les membres de la direction», a indiqué Serge Dauby, le porte-parole du site tihangeois, contacté par l’agence Belga.

    Ailleurs dans la région, des piquets sont installés devant bon nombre d’administrations et d’écoles, selon la CGSP. Les hôpitaux fonctionnent en service minimum, le courrier n’est pas distribué, la CILE (compagnie intercommunale liégeoise des eaux) est également perturbée.

    Un barrage filtrant a été mis en place à hauteur de la maison communale de Chaudfontaine, commune du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine, «pour embêter d’abord ceux qui nous embêtent le plus», selon Joël Thone, secrétaire régional intersectoriel de la CGSP Liège.

    Le réseau du TEC Liège-Verviers est quant à lui «actuellement à l’arrêt». «Sous réserve de blocage, seuls les autobus du dépôt de Stembert et des sociétés privées circulent. Toutefois, en région liégeoise, les lignes privées sont limitées à la périphérie», est-il précisé. Le personnel de l’Infotec n’a pu accéder à ses bureaux, et les «Espaces TEC» de Robermont, Jemeppe, Liège (Saint-Lambert et Guillemins) et Verviers sont inaccessibles.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Nandrinois réseau Tec paralysé aujourd'hui 22 avril 2015 attestation sera disponible

    Lien permanent

    i2.JPGEn raison de la grève générale de ce mercredi 22 avril, le réseau du TEC Liège-Verviers est actuellement à l'arrêt.

    Le personnel de l'INFOTEC n'a pu accéder à ses bureaux. Dès lors, les appels téléphoniques ne pourront être traités.
    Par ailleurs, les Espaces TEC de Robermont, Jemeppe, Liège (Saint-Lambert et Guillemins) et Verviers seront également inaccessibles.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

    L’ensemble des services circulera normalement dès le jeudi 23 avril et une attestation de perturbations sera disponible prochainement sur cette page et la page du TEC 

    Situation à 9h15

    Source info et attestation clic ici 

  • Nandrinois le point sur les secteurs qui risquent de poser de sérieux problèmes avec la grève de ce mercredi 22 avril 2015

    Lien permanent

    i2.JPGLa trêve pascale est bel et bien terminée.

    Dès ce mercredi, les services publics seront sans doute assez fortement perturbés, à l’appel de la CGSP qui a décrété une journée de grève.

    Cela viendra s’ajouter à une nouvelle grogne de la police, qui se manifestera sous diverses formes pendant toute la semaine.

    Les bus . 

    Eux aussi devraient connaître de fortes perturbations, certains dépôts risquant fort d’être bloqués, empêchant tout bus, tram ou métro d’en sortir.

    Les facteurs. 

    Sa distribution menace d’être chaotique par endroits, les employés de Bpost étant appelés eux aussi à se croiser les bras durant toute la journée. Ici aussi, la CSC couvrira ses agents qui décideront également de débrayer.

    Les policiers.

    Comme les pompiers, ils comptent participer largement à l’action de protestation, qui s’inscrit d’ailleurs dans une semaine d’actions très diverses (lire ci-dessous).

    Les administrations. 

    L’impact en sera moins visible, mais les affiliés de la CGSP y observeront également un arrêt de travail de 24 heures.

    Attention donc si vous comptiez vous y rendre pour retirer un passeport, effectuer une démarche administrative urgente, ou vider votre grenier au parc à conteneurs.

     lire dans nos éditions  sur support numérique

  • Nandrinois Trains, bus, écoles, postes: tous les secteurs touchés par la grève des services publics du 22 avril 2015

    Lien permanent

    i2.JPGLes services publics devraient être perturbés le mercredi 22 avril à la suite de l’appel à la grève générale lancé par la CGSP, même si le mouvement n’est pas suivi par la CSC et la CGSLB à deux exceptions près.

    La CSC-Transcom a annoncé qu’elle couvrirait les travailleurs de la SNCB et de bpost qui souhaitent se joindre au mouvement.

    Les transports publics devraient être quasiment à l’arrêt mercredi.

    «Depuis qu’un deuxième syndicat a annoncé son soutien au mouvement, nous nous attendons à de très fortes perturbations sur l’ensemble du réseau», indique la porte-parole de la SNCB.

    En Wallonie et en Flandre, les réseaux TEC et De Lijn devraient également être paralysés par la grève.

    Cette grève concerne l’ensemble des services publics.

    Mercredi, le courrier ne devrait pas être distribué, d’autant plus que la CSC-Transcom, a, dans ce cas-ci, exprimé son soutien au mouvement lancé par la CGSP. Les enseignants affiliés au syndicat socialiste ne devraient pas donner cours.

    On s’attend également à des services tournant au ralenti dans les administrations communales et les CPAS.

    Des parcs à conteneurs seront également fermés.

    Enfin, certains policiers et pompiers seront également en grève.

    Lire l'article complet clic ici 

     

  • Nandrinois Voici le point sur les perturbations dans les TEC, ce jeudi matin

    Lien permanent

    Flash info 1.jpgGrosses perturbations dans les TEC wallons ce jeudi matin: le point, région par région clic ici 

     

    De nombreuses perturbations sont observées, ce jeudi matin, sur le réseau des TEC, un peu partout en Wallonie. Cette situation est causée par l’action du front commun syndical des services publics qui a lieu à Bruxelles en fin de matinée. Liège, Mons, La Louvière, Charleroi : voici les réseaux les plus touchés.

     

    A part six bus sur seize à Verviers (35 % des services), trois bus à Warzée (50 %) et 50 % des services assurés à Bassenge, le réseau TEC Liège-Verviers est à l’arrêt.

    Les dépôts d’Eupen, de Robermont et Jemeppe sont paralysés, tout comme ceux d’Omal, Rocourt, Oreye, Verlaine et Wanze.

     

    La situation peut être consultée suinfotec.be.

    Rappelons que le rassemblement de Bruxelles est organisé pour protester contre les mesures gouvernementales.

     

    En raison de l'action de sensibilisation menée en front commun syndical ce jeudi 19 mars, le réseau TEC sera perturbé.

    Le Groupe TEC présente d’ores et déjà ses excuses pour les désagréments qui pourraient en résulter et invite ses clients à prendre leurs dispositions pour leurs déplacements de ce jeudi.

     

    https://www.infotec.be/xhr/fr-be/minformer/actualit%C3%A9s/d%C3%A9tails.aspx?idnews=2321

     

    Besoin d'une attestation ? clic ici 

  • Fermeture exceptionnelle du Recyparc de Nandrin aujourd'hui jeudi 19 mars 2015

    Lien permanent

    Flash info 1.jpg

    En raison d’un mouvement de grève organisé ce jeudi 19 mars 2015, Intradel se voit contraint de fermer les recyparcs suivants :

    Bassenge, Beyne-Heusay, Blegny, Chaudfontaine, Clavier, Comblain-au-Pont, Esneux,  Flémalle, Flémalle 2, Grâce-Hollogne, Herve, Huy, Jalhay, Juprelle, Liège Glain, Liège Sart-Moray, Lontzen, NANDRIN, Ouffet, Oupeye, Plombières, Saint-Georges, Seraing 3 -Jemeppe, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Verviers 1, Visé, Wanze, Waremme.

    Nous invitons les citoyens à patienter jusqu’au lendemain pour évacuer leurs déchets. Tous les recyparcs de la zone Intradel ouvriront leurs portes normalement dès le vendredi 20 mars.

     

     

  • Nandrinois attention peu de bus circuleront ce jeudi 19 mars 2015 dans la Province

    Lien permanent

    Greve ,Tec ,nandrin

    Une nouvelle action syndicale est prévue ce jeudi 19 mars à Bruxelles. Comme mercredi dernier, il s’agit d’une concentration sur la place de la Monnaie à Bruxelles.

    La semaine dernière, elle avait attiré 8000 délégués et affiliés.

    « Mais nous serons sans doute beaucoup plus nombreux encore ce jeudi, nous confie Vicky Henderickx, la permanente de la CGSLB au TEC-Liège.

    Car l’action est ciblée sur les services publics et ils seront très touchés par la fin de la prépension à 58 ans. »

    La déléguée évalue prudemment à 70 à 80 % les bus qui ne circuleront pas ce jeudi dans l’arrondissement de Liège, « car nous sommes pour laisser travailler ceux qui le veulent », souligne la représentante du syndicat libéral.

    Mais du côté de la CGSP, le syndicat socialiste, on parlait de « zéro bus » en circulation ce jeudi. Des piquets pourraient en effet être placés devant les dépôts.

    Il faut également s’attendre à des perturbations dans d’autres services publics.

    On annonce d’ores et déjà une présence massive de délégués venant des administrations communales et régionales, de l’enseignement (surtout officiel), de la Poste et de la SNCB.

    greve,tec,nandrinInfo TEC 18 mars 2015 

     

    En raison de la participation d’une partie de notre personnel à la manifestation syndicale organisée ce jeudi 19 mars, le réseau du TEC Liège-Verviers pourrait être perturbé durant toute la journée.

     

    Des retards et/ou des suppressions de services ne sont pas à exclure. Dès lors, nous vous invitons à prendre vos dispositions pour tout déplacement prévu.

     

    Nous invitons notre clientèle à se tenir informée via la presse, notre page spéciale sur infotec.be, l’E-mailing, TECxto ou en téléphonant à l’Infotec (04/361.94.44).

     

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

     

    L’ensemble de nos services circulera normalement dès le vendredi 20 mars.

     

     

     

     https://www.infotec.be/fr-be/medeplacer/perturbations/perturbation.aspx?id=5932&typeperturbation=perturbations

    Source La Meuse  Article de

    L.G

    Journal en PDF

    Mardi 17 Mar. 2015

    Mardi 17 Mar. 2015

  • Grève générale de ce lundi 15 décembre 2014 situation à l'heure actuelle sur Nandrin

    Lien permanent

     

    alerte.jpg

    Situation sur Nandrin :

    L'école Communale est en conférence pédagogique ,L'école libre juste le service garderie .

    Pas de piquets de grève à Nandrin :

     

    Administration  ,magasins, etc fonctionnent normalement .

     

    La route du Condroz est dégagée et les ronds-points entrées et sorties de Nandrin également .

     

     

    Uniquement le TEC est en grève aujourd'hui 15 décembre 2014 sur l'entité de Nandrin 

     

    Attestation de grève du TEC /manifestation clic ici 

     

    Nous y sommes, le jour de la grève nationale a débuté. Tous les secteurs de l’économie sont à l’arrêt. Depuis tôt ce lundi matin, des piquets de grève sont installés devant un peu tous les zonings du pays.

    En comparaison avec un jour de travail normal, la circulation routière est exceptionnellement fluide tant à Bruxelles qu’en Wallonie et en Flandre lundi matin.

    «Il y a beaucoup moins de monde sur les routes, ce qu’on constate habituellement lors d’une grève annoncée», rapporte la porte-parole du centre Perex, le centre de trafic de la Région wallonne.

    Elle relève en particulier le très faible nombre de camions. Le centre Perex conseille toutefois aux automobilistes de se renseigner sur les barrages mis en place par les syndicats via le site trafiroutes.wallonie.be.

     

    Province de Liège  : zoning de Grâce-Hollogne, rond-point des Hauts-Sarts en direction de Bruxelles, rond-point à la sortie de l’autoroute à Eupen.

    Attention, des pneux sont en feu sur l’autoroute E42 à hauteur de Vottem. Un barrage filtrant est situé sur le quai de Wallonie en direction du centre de Liège.

    Au quai des Ardennes à Chênée, il y a un barrage aussi vers le centre.

    Les zonings des Plenesses, de Petit-Rechain et d’Eupen sont bloqués depuis 4h ce lundi matin, a annoncé le front commun FGTB-CSC qui annonce une mobilisation de plus de 2.000 militants et travailleurs.

    Certaines opérations coups de poing ont déjà été menées, à Eupen, entre autres, afin de fermer des entreprises qui n’avaient pas été touchées le 1er décembre dernier.

     

    Les organisations syndicales se félicitent de l’importante mobilisation et de l’organisation de l’action. Les piquets volants sont partis des différents zonings à 7h en car et ils vont procéder à la fermetured’administrations, d’écoles et d’entreprises. Les syndicats annoncent également que lagrande distribution risque d’être fortement impactée.

  • Grève de ce lundi 1er décembre: voici les perturbations attendues dans la région de Huy-Waremme info aux nandrinois

    Lien permanent

    alerte.jpgLes bus  : aucun bus ne circulera dans la région de Huy-Waremme, tous les dépôts du TEC Liège-Verviers seront en grève.

     Les trains  : comme à Namur ou Liège, aucun train ne circulera sur le réseau.

     Les écoles  : « Toutes les écoles seront touchées à des degrés divers », a ajouté Jean-Marc Namotte, secrétaire fédéral de la CSC Liège-Huy-Waremme. « Il y aura des enseignants grévistes et les étudiants auront du mal à se rendre à l’école à cause des problèmes de mobilité. »

     Le zoning industriel de Villers-le-Bouillet sera bloqué et l’entrée vers l’autoroute E42 risque donc d’être perturbé à cet endroit.

     

     

  • Nandrinois,Il n'y aura pas de bus du tout ce mardi 25 novembre 2014 Tec Liège -Vervier

    Lien permanent

    Flash info 1.jpg

    Loin de s’arranger, le conflit au TEC Liège-Verviers, entamé vendredi soir à la suite d’une agression sur un bus à Tilleur, s’est durci ce lundi en fin d’après-midi.

    La réunion entre direction et syndicats s’est soldée par un échec.

    En conséquence, il n’y aura pas de bus qui sortiront des dépôts de Robermont, de Rocourt et de Jemeppe ce mardi.

     

    Info du TEC

    http://www.infotec.be/minformer/actualit%C3%A9s/d%C3%A9tails.aspx?idnews=1982

     

    Attestation de grève/manifestation 

    http://www.infotec.be/minformer/actualit%C3%A9s/d%C3%A9tails.aspx?idnews=1961

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

    Rien ne s’arrange au TEC Liège-Verviers. Ce mardi, en effet, on ne verra pas de bus dans les rues de Liège. Les dépôts de Robermont, de Rocourt et de Jemeppe seront à l’arrêt. Pour la région verviétoise, on n’avait pas encore de nouvelles en fin d’après-midi.

    Ce mardi matin, une assemblée générale se tiendra à Robermont. Après celle-ci, les permanents syndicaux et les délégués principaux partiront pour Namur, au siège de la SRWT (Société régionale wallonne du Transport) pour une nouvelle réunion en vue de débloquer le conflit.

     

    Retrouvez toutes nos informations dans La Meuse de ce mardi.