faire la fête avec des chinois

  • Nandrin Keyaki Faire la fête avec des Chinois, ce n’est pas triste !

    Lien permanent

    Keyaki.JPG

    Le restaurant « Keyaki Condroz » de Nandrin s’était habillé aux couleurs de la Chine ce lundi soir.

    La centaine d’invités avaient été placés dans des conditions parfaites pour découvrir la cuisine de cinq chefs étoilés venus du pays le plus peuplé du monde et aux ressources insoupçonnées.

    Le rendez-vous était fixé à 19 heures, les lieux étaient encore bien occupés aux alentours de minuit.

    Et il était impossible de tomber sur un déçu.

    La soirée et la dégustation ont tenu toutes leurs promesses et les dix plats servis ont tous régalé les papilles gustatives.

    « C’était délicieux, vraiment très, très bien.

     

    Et en plus, cet événement était une superbe vitrine pour la commune », lançait le bourgmestre de Nandrin, Michel Lemmens.

     

    Passer une soirée avec nos amis Chinois n’est pas triste.

    « On a très bien mangé mais on a aussi réalisé un nombre incalculable de « Kampaï »», rigolait Michel Foret, gouverneur de la Province de Liège.

     

    Passer de table en table et trinquer à chaque plat arrivé à table est effectivement une discipline que nos visiteurs d’un jour maîtrisent à merveille.

    Yang Gaijing, président de l’Association gastronomique Chine-Belgique et propriétaire du « Keyaki » de Nandrin (normalement fermé le lundi) et des autres de la province de Liège, était aux anges.

    « C’était spécial comme soirée.

    Tout le monde a apprécié et je suis donc ravi.»

    Souece Sudpresse Article de FRANÇOIS LAURENT

     

    Journal en PDF

    Mercredi 10 Juin 2015

    Mercredi 10 Juin 2015