fête de la fraise;

  • La fête de la fraise chez nos voisins le 11 juin de 7 à 17h

    Lien permanent

    Autrefois  organisée par Charles Machiroux, la fête de la fraise à Amay fait son grand retour. Et c’est sous l’aile de l’ASBL Amitiés Amay Bénin qu’elle prend un nouvel envol. « Nous avions vraiment envie de remettre cette fête au goût du jour.

    Pour cette édition, nous y organiserons une brocante. Il y aura aussi de l’alcool de fraise en vente, des bijoux, et un marché d’artisans et de nombreuses animations », explique Daniel Tacchini, président de l’ASBL. Pourquoi la fraise ?

    Amay détient une variété unique sous le nom « Les souvenirs de Micheroux ». « Il s’agit d’une variété fixée en 1942 par l’horticulteur amaytois. Semi-tardif, il s’agit d’un gros fruit rouge très foncé, brillant, juteux, bien parfumé et de bonne saveur. » Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir une variété d’antan.

    Cette organisation, en collaboration avec le centre culturel et l’administration communale d’Amay se fera au profit de l’ASBL Amitiés Amay Bénin.

    « Mais le but n’est pas uniquement de faire des bénéfices purs. Il s’agit également de lancer l’activité dans l’idée que celle-ci se pérennise d’années en années. »

    L’ASBL, habituée à l’organisation de souper, de ventes etc. marque ici un grand coup. Une fête de la fraise dont les bénéfices pourront être utilisés dans l’achat de fournitures scolaires pour les 6 classes qu’ils ont réussi à mettre en place au Bénin.

    « Nous y avons installé un premier module de 3 classes en 2013.

    Celui-ci respectant bien évidemment le programme béninois avec 30 élèves par classe maximum, respectant l’écart d’âge et le canevas pédagogique belge. » En 2015-2016, le projet de voir s’y greffer un deuxième module de 3 classes s’effondre.

    « Ce deuxième nodule était important, il y avait 90 élèves depuis le premier. Heureusement nous avons reçu l’aide du Rotary de Flémalle qui nous avait versé 36.000 euros pour ce second module. » Aujourd’hui, 80 élèves ont intégré les modules.

    Des écoliers qu’il faut munir de cartables, fournitures et qu’il faut nourrir. Intéressé ?

    Rendez-vous le 11 juin de 7 à 17h sur la Grand-Place d’Amay. Infos au 0495/323.865.

     C.L.

    1147395687.25.JPG