et poste

  • Nandrin Commune, CPAS et poste regroupés dans la modernité

    Lien permanent

    DSC03197.JPG

    La modernisation de l’administration communale a été votée par le Conseil communal de Nandrin. « Tous les services communaux seront regroupés et la Poste est sauvée. L’intégration des services du CPAS et de la poste est prévue grâce à la création d’un nouvel espace moderne, articulé avec le bâtiment de l’administration communale déjà rénové », explique Michel Lemmens, le bourgmestre de Nandrin.

    « Le montant pour ce projet est estimé à deux millions d’euros avec un subside garanti de 310.000 euros.

    Si la commune n’intègre pas le bureau de poste dans ses bâtiments, ce service était amené à disparaître. Rationaliser l’utilisation et l’occupation des bâtiments publics représente l’objectif de ce projet. Le regroupement des services dans un seul et même bâtiment devrait permettre à la commune d’économiser 100.000 euros par an, principalement en raison des charges en moins», poursuit-il.

    Ce projet de modernisation de l’administration nandrinoise s’intègre dans le Programme Stratégique Transversal (PST), un outil de développement visant à planifier et prioriser les politiques communales. Ce PST, approuvé mardi soir, reprend sept grandes thématiques : patrimoine, aménagement du territoire et mobilité, logement, cohésion sociale et culture, sports, environnement, et administration générale.

    « Le PST est une démarche de gouvernance locale, un document stratégique qui aide la commune à mieux programmer ses actions en s’appuyant sur une culture de la planification et de l’évaluation. Le PST reste évolutif, les projets ne sont pas figés. Ce programme a mûri et se veut à la fois ambitieux et réaliste », avance le mayeur.

    Si le regroupement des différents services de l’administration a été voté, un autre projet a été validé : la création d’une maison de quartier à Villers-le-Temple pour 800.000 euros « Nous voulons marier les activités liées à la petite enfance et celles d’une maison de quartier. Ce lieu permettra des rencontres intergénérationnelles entre associations, l’accueil de cours de musique et l’organisation d’événements culturels», précise le bourgmestre de Nandrin. Au niveau des infrastructures scolaires, le remplacement des préfabriqués constitue un projet qualifié de phare par la majorité.

    Le dossier, estimé à 1,7 million d’euros, sera accolé à la nouvelle maison de quartier et à l’espace des Templiers : « La construction d’un bâtiment en dur pour y accueillir l’ensemble des maternelles et le service de garderie apparaît comme l’ambition finale de ce projet. Finalisé, il amènera une nouvelle répartition de l’espace scolaire, dédiant les bâtiments actuels aux classes primaires.

    Une fois finalisé, l’ensemble constituera un pôle scolaire, culturel et associatif au cœur du village », conclut-il.

    Source Sudinfo Article de  J.M

     

    RÉACTION DU GROUPE « POUR NANDRIN »

    « Une parodie de Programme Stratégique »

    Le groupe d’opposition « Pour Nandrin » s’est fendu d’un communiqué au sujet du Programme Stratégique Transversal (PST).

    « Il s’agit d’une parodie de PST pour suppléer à une absence de vision stratégique de la majorité.

    Ce document doit transformer une vision politique en objectifs opérationnels et en actions concrètes. La majorité jette de la poudre aux yeux, d’autant que la Région impose que les projets soient hiérarchisés, budgétisés et planifiées.

    Or, ce PST ne se réfère pas aux règles régionales et la majorité met en péril la stabilité de la commune avec une dette qui va augmenter.

    Pour dénoncer cette situation, notre groupe fait savoir qu’il ne cautionne pas ces agissements par sa présence lors de la séance publique du Conseil communal. » Une situation que Michel Lemmens, bourgmestre, trouve folle : « Sortir et ne pas débattre est criminel de la part de ce groupe politique. L’autre groupe d’opposition a formulé questions et critiques, la majorité s’est ensuite expliquée. » 

    Source Sudinfo article de JM