ehein

  • Séances d'information sur la participation citoyenne dans le projet éolien à Ehein en Mars 2017

    Lien permanent

    Eolienne.JPG

    Vous vous sentez concerné par le projet éolien sur le site d’Ehein Haut (Engis) ?
    Vous souhaitez prendre part à un projet citoyen qui veut valoriser le futur de nos enfants ?
    Tout citoyen d’une des 5 communes concernées pourra devenir acteur de son énergie propre et renouvelable grâce à la création d’une coopérative citoyenne.

    Intéressé ? Intrigué ?  Venez nous rejoindre à une des séances d’information par l’ASBL Vent d’ENFAN.

    SEANCES d'INFORMATION sur la participation citoyenne dans le projet éolien à Ehein.

    Jeudi 16 mars à 20h à l'Ecole des Houx, aux Houx 1 à Clermont-sous-Huy
    Jeudi 23 mars à 20h à la Maison de Village de Lagrange, rue Lagrange 65 à Anthisnes
    Lundi 27 mars à 20h à la Maison des Jeunes de Plainevaux, rue du Centre 50 à Plainevaux
    Mardi 28 mars à 20h30 à l’Ecole de Ramioul, rue des Masuirs 17 à Flémalle

    Si vous avez besoin d’autres informations, nous sommes prêt à les partager avec vous.  Allez voir également le site.

    Vent d'enfan leaflet A4 27-02-17.pdf

  • Un projet de parc éolien commun Engis et Neupré, Clermont-sous-Huy ,Ehein et Saint-Séverin, à cheval sur Engis et Nandrin.

    Lien permanent

    eolien.JPGÀ Engis et Neupré, les promoteurs éoliens, NPG Energy et Lampiris, envisagent de déposer un projet commun de parc éolien. Les communes concernées viennent d’en être informées par un courrier.

    En 2012, NPG Energy et Lampiris avaient déposé chacun un projet de parc éolien à quelques kilomètres d’intervalle, le long ou à proximité de la route du Condroz, entre Engis et Neupré. Soit pour Lampiris, 5 mâts au lieu-dit « La Costerie », à Clermont-sous-Huy.

    Et pour NPG Energy, 4 mâts, entre Ehein et Saint-Séverin, à cheval sur Engis et Nandrin.

    OPTIMALISER LES VENTS

    À la Région wallonne, ces deux projets ont été étudiés comme s’ils n’en faisaient qu’un seul.

    Soit un parc de neuf mâts qui a été refusé.

    Les deux sociétés ont introduit des recours mais le ministre Carlo Di Antonio a confirmé ce refus.

    « Des discussions que nous avons eues avec la Région, il apparaît que les projets sont bons mais il nous est demandé de collaborer afin d’optimaliser les vents », explique le chargé de communication de Lampiris, Grégoire Van Cutsem. Un bureau d’étude a déjà été désigné pour réaliser une étude d’incidence sur l'environnement.

    Il s’agit du bureau d’études CSD ingénieurs, dont le siège se trouve à Lives-sur-Meuse (Namur).

    Àce stade, impossible de savoir si le parc éolien comprendra le même nombre de mâts. Pour Lampiris, « c’est prématuré, le projet commun n’est pas encore fait. Nous n’en sommes encore qu’à la phase de la préparation du dossier administratif ».

    Mais la localisation le long de la route du Condroz resterait maintenue. AVIS FAVORABLE D’ENGIS

    Informée, la commune d’Engis n’a pas été informée d’une réunion de travail dans les prochaines semaines.

    Rappelons que depuis le début, les autorités communales d’Engis et d’Anthisnes se sont montrées favorables aux deux projets.

    En revanche, Neupré et Nandrin avaient remis un avis défavorable.

     Article de M-CL.G Source sudpresse du 22 février 2016 

    http://journal.sudinfo.be/