ecoles

  • Nandrinois pas de panique il y a encore des congés scolaires en 2017

    Lien permanent

    le jour de l’An qui tombe un dimanche et l’Armistice qui prend place un samedi au calendrier.

    Mercredi 1er novembre 2017  : Toussaint

    Samedi 11 novembre 2017  : Armistice

    Lundi 25 décembre 2017  : Noël

    Concernant les congés scolaires, les vacances d’été, toujours en cours, se termineront le jeudi 31 août.

    Restera ensuite :

    Les vacances d’automne  : du lundi 30 octobre au vendredi 3 novembre

    Les vacances d’hiver  : du lundi 25 décembre 2017 au vendredi 5 janvier 2018

    congés scolaire en 2017 , ecoles, vacances ,nandrin

  • De plus en plus nombreux à étudier à la maison et à Nandrin?

    Lien permanent

    Enfants%20Ecole%20Titre.JPGSelon les chiffres de l’Administration générale de l’enseignement, il y avait 909 élèves scolarisés à la maison pour l’année scolaire 2015-2016 contre 829 en 2014-2015 et à peine 502 huit ans plus tôt.

    L’administration explique cette augmentation par l’amélioration des contrôles du respect de l’obligation scolaire.

    Une explication qui ne convainc qu’à moitié Anne François, coordinatrice de l’ASBL Élèves.

    « Je constate que de plus en plus de parents choisissent de ne pas mettre leurs enfants à l’école parce que le système éducatif ne correspond plus à leurs valeurs», dit-elle.

    « Les raisons de cette augmentation sont bien plus profondes qu’une simple question de nombre de contrôles ».

    Et d’épingler le harcèlement scolaire, de plus en plus fréquent.

    « Pour protéger leurs enfants, certains parents décident de les garder à la maison. Par ailleurs, de plus en plus d’élèves développent une phobie scolaire avec les problèmes physiologiques qui vont avec.

    Comme ce petit bonhomme qui se mettait à vomir dès qu’il arrivait près de l’école : il était tétanisé par le système scolaire. »

    Pour l’année scolaire 2015- 2016, 44 enfants sont restés à la maison parce que l’école leur faisait trop peur…

    Le décret inscription peut également pousser certains parents à court-circuiter le circuit scolaire.

    « Comme dans le cas de cette jeune fille à haut potentiel dont la maman voulait absolument qu’elle aille à Saint-Boniface », poursuit Anne François.

    « Il n’y avait plus de place. La mère a donc décidé de scolariser sa fille à la maison en attendant. »

    La scolarisation à domicile pour motifs religieux existe mais elle est rare : 1 cas pour 2015-2016. 163

    DÉCISIONS NÉGATIVES

    La Commission de l’enseignement à domicile n’accepte pas toutes les demandes.

    Pour 2014-2015, 163 décisions négatives ont été rendues.

    Raison principale ?

    Une absence injustifiée au contrôle du niveau des études. Enfin 55 enfants ont été contraints de retourner à l’école.

    Les raisons de ces retours restent confidentielles.

    Article de D.V.B. Source Sudinfo 

  • Grâce à la société Levis, des écoles de Waremme, Geer et Nandrin vont être repeintes

    Lien permanent

    peinture-pot-2.jpgBeau coup de pub. 

    Levis offre un printemps en couleurs à toutes les écoles du pays. 

    Pour tout pot de peinture acheté par les parents, c’est  un m²offert pour l’établissement scolaire de leur enfant. 

    Lancée en mars dernier, cette  opération se poursuit jusqu’à fin juin.

    Plusieurs écoles de Huy-Waremme se sont lancées dans cette collecte originale de peinture.

    Nandrin: “Des couleurs chatoyantes”

    “Nous avions reçu le mail de Levis et, en plus, une de nos mamanstient le magasin de peintures “Pivot Badoux” de Nandrin”,

    explique le directeur de l’implantation de Villers-Le-Temple, Yves Melin. 

    Autant dire que le message devrait bien passer: “Évidemment,c’est une opération publicitaire.

    Mais pourquoi ne pas en profiter dans la mesure où cela ne coûte rien aux parents” insiste le directeur.

    Et effectivement, l’opération est tout bénéfice pour les écoles:“On a bien un budget pour l’entretien de nos bâtiments mais il est toujours

    serré.

     Cette initiative va nous permettre de repeindre le couloir et toutes les classes avec des couleurs chatoyantes”. 

    Pour l’heure,le compteur de l’école indique que seuls 2 % de l’objectif sont atteints. 

    “Mais je suis en retard dans l’encodage et nous venons de distribuer un toute-malette à l’intention des parents.

    Cela devrait booster nos chiffres ”

    Article complet dans le journal La Meuse Huy Waremme du jeudi 3 mai 2012

    Article de FRANCINE HENDRICK