e nandrinois antoine demoitié

  • Le Nandrinois Antoine Demoitié entame sa deuxième saison professionnelle au sein de l’équipe cycliste Wallonie-Bruxelles.

    Lien permanent

    antoine demoitié.JPG

    Le Nandrinois Antoine Demoitié entame sa deuxième saison professionnelle au sein de l’équipe cycliste Wallonie-Bruxelles. 
    Une année durant laquelle il voudrait décrocher sa première victoire dans la catégorie. 
    Et pourquoi pas dès la semaine prochaine à l’Étoile de Bessèges.
    Antoine Demoitié, comment s’est déroulé votre hiver ?
     
    Il s’est très bien passé. 
    Nous n’avons pas connu une météo trop froide, ce qui m’a permis de m’entraîner assez longtemps en Belgique. 
    J’ai tout de même passé dix jours en Espagne en décembre et 20 jours en janvier.
     Il y a bien entendu eu le stage avec l’équipe à Calpe et pour éviter le froid annoncé en Belgique, j’ai préféré rester dix jours supplémentaires, seul cette fois.
     
    La saison recommence un mois plus tôt pour vous cette année, la préparation a-t-elle été différente ?
     
    Pas nécessairement. 
    J’ai juste débuté les exercices d’intensité un mois plus tôt que les autres années pour ne pas arriver en retard et être prêt pour les premières courses.
    J’ai donc plus de volume en cette période que l’année passée.
    Ce début de saison anticipé reflète aussi un programme plus chargé pour votre équipe en 2014.
    Effectivement. Mais c’est la preuve que l’équipe veut progresser, se professionnaliser davantage depuis l’arrivée de Christophe Brandt comme manager.
     Il veut vraiment marquer le coup et montrer que l’équipe Wallonie- Bruxelles est un échelon supérieur par rapport à Color Code Biowanze. 
    Sa venue est une bonne chose. 
    Christophe Brandt va apporter beaucoup à l’équipe.
     C’est une motivation supplémentaire pour moi.
    Les arrivées de Sébastien Delfosse et de Frédéric Amorison changent-elles aussi la donne ?
    L’équipe change de vision. 
    Il y avait beaucoup de jeunes avant. Ici, ce sont deux coureurs plus âgés, plus expérimentés que nous.
     Lorsqu’ils nous disent quelque chose, on les croit, un peu comme lorsque Christophe Brandt le fait.
     Delfosse et Amorison nous donnent aussi quelques conseils et peuvent nous aider à mieux nous placer dans les courses étant donné qu’ils les connaissent mieux.
     
    Quel est votre programme en cette saison 2014 ? 
     
    Il n’est pas encore vraiment défini. 
    Je sais que je participe à l’Étoile de Bessèges en février.
    Après, je pars en stage à Calpe avec quelques coureurs de l’équipe. Je serai aussi normalement au départ de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
    Après, je ne sais pas encore.
     
    Quels objectifs vous fixez-vous cette année ?
     
    Le premier est bien entendu de me démarquer des autres en vue de passer professionnel dans une plus grande équipe.
    Mais ça, c’est l’objectif de tous les membres de l’équipe. Ensuite, je voudrais gagner une belle course.
     Je n’en pointe pas une en particulier.
     Mais pourquoi pas rééditer une victoire au Triptyque des Monts et Châteaux.
     Il y a aussi le Tour de Wallonie où quelques étapes se déroulent dans la province, sur mes routes d’entraînement.
    Mais ce serait déjà bien de faire quelque chose à Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
    Jonas Van Genechten avait réussi à prendre la cinquième place il y a trois ans alors qu’il était chez Wallonie-Bruxelles. 
    CYCLISME
    « Brandt, c’est une motivation de plus »
    Antoine Demoitié a passé 30 jours en Espagne cet hiver pour préparer au mieux sa saison 2014. 
     
    Article du journal La Meuse 1 février 2014 par Cédric Willems  COLLABORATEUR photo de  de  WBCA