dolls

  • Viviane Jacquart et Marie-Jeanne Breuskin de Nandrin exposent aussi à K-Dolls : des poupées géantes pour la bonne cause

    Lien permanent

    Du 15 au 23 janvier, la galerie Belle-Île en Liège accueillera de drôles de dames : 20 poupées de 2,20m de haut et de 360 kg chacune (pas vraiment le profil Barbie…), ainsi qu’une trentaine de plus petites, toutes décorées par des artistes de la région.

    Objectif : financer les poupées en chiffon distribuées dans les hôpitaux pour les enfants malades, grâce à une bonne action du Kiwanis.

    Si vous allez faire un tour à Belle- Île entre le vendredi 15 et le samedi 23 janvier, vous ne pourrez pas les louper : les « K-Dolls », une cinquantaine de poupées customisées pour en faire des œuvres d’art uniques. Liège est la première ville wallonne à accueillir cette expo itinérante, étonnante, qui soutient la cause des enfants hospitalisés.

    dolls.jpgBaptisée « K-Dolls in Town », l’expo consiste en 20 statues géantes : 2,39m avec leur socle en béton !

    En polyester enduit d’un gelcoat, elles ont été décorées par des artistes locaux, selon leur style propre à chacun.

    Parmi eux, de nombreux Liégeois :

    Robert Alonzi, Gloria Barracato (la fille de Frédéric François), Jacques Donnay (Visé), Dusch (Huy), David Pirotte, Carine Joiris, Bernadette Triki, Valentin et Dany Visenti.

    L’œuvre de ce dernier, un artiste de HorionHozémont, a déjà été acquise par l’hôpital de la Citadelle : baptisée « Anatomis », cette poupée géante accueillera visiteurs et patients dans le futur hall rénové du CHR de Liège. Désireux d’en acquérir une, vous aussi ?

    Leur vente, aux enchères (mise de départ : 4.500€), sera privée, il faudra vous inscrire (kdollsintown@gmail.com) pour recevoir une invitation. Vu le prix, ce sont surtout des entreprises qui seront intéressées. Par contre, les particuliers pourront se faire plaisir et participer à la bonne action du Kiwanis avec les 34 poupées plus petites (35 cm), fabriquées par la société liégeoise Resitec, qui seront exposées en vitrine, au milieu de leurs grandes sœurs.

    Elles sont aussi customisées par des artistes et pourront être achetées (250€) sur place, à Belle-Île, et emportées directement. À noter que tous les artistes ont participé bé- névolement à l’opération.

    POUR LES ENFANTS MALADES

    L’argent ainsi récolté servira à financer les poupées en chiffon blanc qui sont proposées par le Kiwanis au personnel soignant des services pédiatriques et institutions pour les enfants malades.

    « Le service-club assure la fabrication de ces poupées, qui sont distribuées par milliers chaque année », explique Philippe Ancia, du Kiwanis.

    Médecins et petits patients peuvent dessiner sur les poupées pour expliciter les traitements que l’enfant doit subir, et ainsi dé- dramatiser l’hospitalisation.

    La poupée sert aussi de doudou ré- confortant, voire de jouet que l’enfant peut customiser à sa guise.

    Article de  C. VRAYENNE Source Sudpresse Liège du 11 janvier 2015

    http://journal.sudinfo.be/

    www.k-dollsintown.org
    kdollsintown.liege@gmail.com

    EXPO K-Dolls in Town Liège (à Belle-Île) par le Kiwanis !
    20 poupées géantes (2,2m) décorées par 20 artistes à découvrir en exclusivité à Belle-Ile du 15 au 23 janvier.