deux prostituée à nandrin

  • Deux prostituées créent la stupeur à Nandrin et s'installent au coeur du village

    Lien permanent

     

    deux prostituée à nandrin,nandrin,condroz

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

    Dans l’arrondissement, on connaît les bars d’Oreye et de Crisnée.

     La prostitution privée, à l’abri des regards, est bien plus méconnue. 
    Elle se pratique pourtant, à Huy-Waremme comme ailleurs.
     À Nandrin, deux femmes s’adonnent depuis un peu plus de trois mois à la prostitution à domicile.
     
    A Nandrin, deux femmes viennent de transformer une maison privée en lieu de rencontres tarifées.
    Auparavant, elles travaillaient en vitrine dans la rue Marnix à Seraing mais ont décidé, après des années de métier, de tenter la prostitution à domicile.
     
    Pourquoi avoir choisi Nandrin, une commune rurale bourgeoise ?
     
    «  Parce que c’est une commune chouette, discrète et accessible via la route du Condroz », nous confie l’une de ces deux dames.
     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

    deux prostituée à nandrin,nandrin,condrozLes activités de ces dames posent-elles problème dans le voisinage ?
    Je n’étais pas au courant que la prostitution privée avait cours à Nandrin. 
     
    Je n’ai reçu aucune plainte de riverains à ce sujet.
     Il n’y a rien d’illégal mais cela vous gêne-t-il ?
     
    Je n’ai pas d’état d’âme par rapport à cela.
     Chacun est libre de ses relations, pour autant qu’elles ne dérangent pas le voisinage. 
    A priori, je n’ai pas de possibilité d’action et je ne vois pas pourquoi je devrais agir.
    Quant au respect des lois sociales, ce n’est pas de mon ressort.
     
     Existe-t-il un règlement communal concernant la prostitution à Nandrin, dans l’éventualité d’une ouverture de vitrines ou de bars à champagne route du Condroz, par exemple ?
     
    Non, il n’y a pas de règlement particulier à ce sujet.
     
     Les deux souvenirs nandrinois que j’ai concernant la prostitution sont le Nefertiti (aujourd’hui le home Jour de Mai) quand j’étais enfant et la blague des riverains concernant l’ouverture d’un club homosexuel à la place du Spar sur la place de Nandrin. 
     
    Article de Annick Govaers pour la Meuse 
     
     
     

    Journal en PDF

    Mercredi 11 Fév. 2015

    Mercredi 11 Fév. 2015