des serrures électroniques dans les écoles dès la rentrée

  • Nandrin : Des serrures électroniques dans les écoles dès la rentrée

    Lien permanent

    adn1.JPG

    Le dispositif équipe déjà l’administration et les salles communales de Nandrin
     
    A partir du mois de septembre, de nouvelles serrures seront progressivement installées dans les écoles communales de Villers-le-Temple et Saint-Séverin. 
    adn2.JPGUne carte magnétique remplacera la traditionnelle clé. 
    L’objectif selon l’échevin de l’enseignement Daniel Pollain : plus de sécurité.
     
    Restreindre l’accès aux personnes étrangères aux implantations de Villers-le-Temple et de Saint-Séverin, voilà l’utilité des serrures électroniques installées prochainement dans les écoles communales nandrinoises. 
    Concrètement, un capteur dans la serrure déverrouillera la porte lorsqu’il reconnaîtra la carte magnétique ad hoc. 
    «On vise la sécurité en premier lieu.
     Pour ouvrir une barrière de l’extérieur par exemple, il faudra une carte. 
    Pour l’instant, on peut ouvrir comme on veut, il n’y a pas de frein. 
    Désormais, une personne étrangère ne pourra plus pénétrer dans les établissements scolaires », explique Daniel Pollain, échevin de l’enseignement. 
    Non pas qu’il y ait eu d’intrusion, assure l’échevin.
     «Notre volonté s’inscrit dans l’air du temps. 
    On assure la sécurité aux abords des écoles via la sécurité routière et la sécurité tout court. » 
    Un dispositif qui a fait ses preuves, estime l’échevin, au sein de l’administration et des salles communales.
     «Il a été mis en place en 2007-2008 et il fonctionne très bien. 
    Nous souhaitons donc l’étendre aux écoles, après une concertation avec les associations de parents et les enseignants », souligne-t-il.
    Gare aux retardataires car le système ne pardonne pas. «Une fois la barrière fermée, il faudra appuyer sur la sonnette pour que quelqu’un vienne vous ouvrir. 
    La serrure électronique aura donc un effet indirect sur les retards, ce qui n’est pas plus mal car ceux-ci perturbent les cours », poursuit Daniel Pollain.
    Seul le personnel enseignant, d’entretien et de garderie disposera de cartes magnétiques. 
    «Une école, c’est comme un hall de gare, on entre, on sort et on ne sait pas qui est là. » 
    Une façon de contrôler les heures prestées ? 
    «Non pas du tout ! 
    Il n’y a pas de pointeuse à Nandrin et il n’y en aura pas », s’empresse de répondre l’échevin.
    Les serrures électroniques peuvent être programmées et s’ouvriront de l’intérieur sans carte, pour permettre aux enfants et instituteurs de s’échapper en cas de danger. 
    Elles seront installées petit à petit à Villers- le-Temple et à Saint-Séverin.
    «Aucune n’a encore été placée mais j’espère qu’il y en aura une ou deux à la rentrée. 
    On va commencer par les entrées principales puis viendront les accès secondaires.
    Tout devrait être en place courant 2015 mais on équipera porte par porte car le coût de cet investissement est important. » On l’estime à 10.000 euros pour les deux écoles. 

    adn3.JPG

     
    article de ANNICK GOVAERS dans le journal La Meuse H-W du 6 août 2014