depart

  • Arthur Cortis Bourgmestre de Neupré, a annoncé « son dernier discours » au Mémorial Day exclusivité Vidéo Blog de Nandrin

    On savait les tensions exacerbées au sein de la majorité PS-cdH neupréenne depuis un certain temps déjà, que ce soit au niveau de divergences entre les deux partenaires ou entre les socialistes eux-mêmes. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est venue de la future ex-échevine Valérie Laplanche. Selon nos informations, mercredi dernier, veille de l’ascension, un clash a eu lieu au collège lors d’un débat portant sur le règlement d’urbanisme de la ZACC de Rotheux, où certains voudraient pouvoir y construire un lotissement. On passe les détails, mais toujours est-il que Valérie Laplanche a dès lors fait part de son intention de siéger au collège comme échevine indépendante. Elle a d’ailleurs officiellement déposé une demande en ce sens auprès du directeur général. Une attitude qui est très mal passée au sein des rangs socialistes dont elle fai(sai)t pourtant partie, car elle aurait pu faire la pluie et le beau temps au collège.

    Motion de méfiance

    Dès lors, la section locale de Neupré a tranché et a décidé de se tourner vers un autre parti pour former une nouvelle majorité. Il s’agit du MR, depuis 17 ans dans l’opposition et qui était pourtant le parti le plus important au conseil communal, avec huit représentants. Virginie Defrang-Firket, actuellement députée wallonne, avait par ailleurs réalisé le meilleur score personnel, toutes listes confondues.

    PS et MR ont donc convenu de déposer une motion de méfiance collective constructive, puisqu’une nouvelle majorité va être proposée. Au niveau du timing, le document officiel sera déposé auprès des services du directeur-général de Neupré le 2 juin. Ce dernier a dès lors sept jours pour convoquer un nouveau conseil communal. L’installation officielle de la nouvelle majorité neupréenne va donc intervenir très rapidement, lors du conseil communal déjà prévu du 14 juin. Il n’y a d’ailleurs pas le choix puisque tout doit être officialisé, législation wallonne oblige, pour le 30 juin.

    La nouvelle a bien évidement surpris un peu tout le monde dans la localité. Ainsi, ce samedi, à l’occasion de la cérémonie protocolaire « Memorial Day » au cimetière américain de Rotheux, Arthur Cortis, en préambule de son allocution, a annoncé que c’était « son dernier discours ». Quant aux élus cdH locaux, stupeur et incompréhension prédominaient.

    Defrang plus députée

    Contactée par nos soins, Virginie Defrang-Firket confirme : «  Nous sommes dans une optique de prise de responsabilités. Il y avait une majorité qui se déchirait depuis des mois, ce n’était plus possible. Il faut retrouver de la stabilité pour travailler au profit de la commune et de ses habitants.  » Cette dernière se veut par ailleurs très claire : «  Je vais quitter le Parlement wallon, où je siège comme députée. Je fais le choix clair d’être à 100 % à la commune. »

    Après Awans, c’est la seconde commune liégeoise dont le mayorat échappe au PS au profit des libéraux.

    Gaspard Grosjean

    L'article Complet clic ici 

    Voir le Blog de Neupré Clic ici

     

     Mémorial Day 2017 , Neuville-en-Condroz

     

  • Ce 23 avril, plus de 100 Templiers Footeux de Nandrin partent en Croisade à l’assaut de Metz.

    affiche2016.pngEn effet, ce week-end des 23 et 24 avril, par ce temps froid que seuls les belges peuvent connaitre, 3 équipes de RES Templiers-Nandrin partent représenter le Club phare du Condroz au tournoi International de Saint-Julien-Lès Metz.

    Déjà présent lors des 2 précédentes éditions le Club de Foot de Nandrin, se présente à nouveau à ce tournoi Français pour la 3ème fois, et cette fois, avec 3 équipes.

    L’espoir de victoire est secondaire, seul compte le plaisir des enfants et l’envie pour les adultes de retrouver des amis… oui, des amis qu’on ne rencontre qu’une fois l’an !

    Comme quoi, le foot est une histoire de ballon rond et de cœur gros.

    Dès à présent et même avant de partir, le Club de Templiers Nandrin remercie les Messins pour leur accueil qu’on sait chaleureux.

    Nous ne manquerons certainement pas de vous revenir avec des anecdotes et des souvenirs mais aussi des résultats de Metz !

    Signature Gym.jpg

  • Piters va quitter Templiers-Nandrin : « Le devoir est accompli »

    piters Source Sudpresse.JPGÀ Templiers-Nandrin depuis un an et demi, Fabrice Piters a décidé de quitter le club en fin de saison.

    « Malgré le soutien unanime du comité et notre confirmation aux postes d’entraîneurs pour la saison à venir, Philippe Di Stefano, Gaëtan Licata et moi même avons décidé de ne pas poursuivre l’aventure », lance le coach des Condruziens, qui ne tient pas à développer les raisons de ce départ.

    « Nous quittons le club avec le sentiment du devoir accompli et avec une équipe stabilisée en 2e provinciale avant la trêve hivernale.

    Nous aimerions remercier le comité d’avoir pensé à nous afin de relever le défi de faire remonter Templiers-Nandrin en 2e provinciale endéans les 2 ans.

    Une mission que nous avons accomplie dès la première saison grâce à la reconstruction d’une toute nouvelle équipe et à l’apport de joueurs nantis d’une excellente mentalité.

    Nous sommes également très fiers d’avoir lancé beaucoup de jeunes joueurs voués à un bel avenir.

    Nous avons ainsi pu redorer l’image du club grâce à un football offensif et de bonne qualité. Nous avons en effet terminé la saison avec la meilleure attaque de toutes les séries confondues dans la Province de Liège avec 136 goals marqués.

    Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenu dans ce projet, les supporters, les bénévoles, Monsieur Henrotay, Roger Mossoux, les membres du comité qui se reconnaîtront et surtout les joueurs grâce à qui l’image du club a été bonifiée », termine Fabrice Piters, qui recherche d’ores et déjà un nouveau challenge dans un club ambitieux en vue de la saison prochaine.

    président.jpgCe futur départ, nous l’avons appris au président, Eric Hossay, actuellement en vacances. « Je suis surpris et déçu car il n’a pas eu la franchise de me communiquer sa décision.

    Mais ce n’est pas grave.

    Nous allons nous mettre à la recherche d’un successeur dans les prochaines semaines », termine Eric Hossay, qui précise qu’il compte sur Fabrice Piters et son staff pour conclure la saison actuelle.

    Article de  D’OLIVIER JOIE source Sudpresse 

    http://journal.sudinfo.be/