daniel pollain

  • Les échevins Daniel Pollain et Charlotte Tilman créent une alliance avec Benoît Ramelot, la majorité explose à Nandrin ?

    L es dés sont redistribués à Nandrin. L’annonce n’est pas encore officielle mais les échevins Daniel Pollain (PS), Charlotte Tilman (Ecolo devenue PS) et Benoît Ramelot (MR, leader du groupe d’opposition Tous Ensemble) s’allieront en vue des élections communales 2018. Faisant de la sorte éclater le groupe PS majoritaire et donc, de facto, le Collège tripartite d’Expressions Communes (PScdH-Ecolo).

    Le groupe Expressions Communes (PS-cdH-Ecolo), aux manettes de la commune de Nandrin, a vécu.

    Il n’y a plus de réunion depuis belle lurette. La plus grosse crise de la lé- gislature a sans conteste été entre PS et cdH à qui on avait promis une place au sein du Collège à mi-mandat, sans prévoir que Charlotte Tilman quitterait Ecolo pour rejoindre les rangs du PS.

    Le statu-quo explosif, maintenu pendant de longs mois, avait été finalement dénoncé par Murielle Brandt (conseillère cdH) qui avait voté contre son groupe pour marquer son impatience, avant de finalement accéder à la présidence du CPAS.

    Au-delà des divergences entre partis de cartel, c’est au PS même que la scission se dessine aujourd’hui.

    Les élus socialistes, pourtant majoritaires dans l’alliance actuelle, ne seront pas sur la même liste en 2018.

    L’échevin de l’enseignement, Daniel Pollain, et l’échevine de l’aménagement du territoire, Charlotte Tilman, se désolidarisent et vont créer leur propre liste, en s’associant avec le leader d’opposition Tous Ensemble et ex-échevin, Benoît Ramelot.

    Une divergence de vue avec le bourgmestre sortant est évoquée. La position des autres socialistes ?

    Aucun commentaire de la conseillère et ex-présidente de CPAS Béatrice Zucca et le conseiller Axel Pire ne se représentera pas en 2018 (pour raisons familiales).

    La nouvelle liste, ouverte à toutes les couleurs politiques mais aussi aux citoyens, ne comprendra pas Guy Mottet, conseiller TE et ex- échevin et ex-président de CPAS, qui a décidé de ne pas se représenter, « dégoûté par le manque de respect et de dialogue constructif montré au Conseil, qui ne correspond pas à ce que j’ai vécu lors des précédentes législatures » (sic).

    Guy Mottet a déjà démissionné de la présidence du MR local mais assure assumer jusqu’au bout son mandat de conseiller communal.

    « Ce n’est pas le MR qui rejoint Daniel Pollain, juste Benoît Ramelot », tient à souligner Marc Evrard (UPN) qui compte deux libéraux sur sa propre liste (lui-même et Bogdan Piotrowski).

    Le bourgmestre, esseulé dans son propre camp, compte bien rempiler à la même fonction.

    « Je serai candidat-bourgmestre, et tête de liste », nous confirme-t-il. Mais de quelle liste ?

    À voir… Le mayeur semble pouvoir compter sur le soutien du cdH, en tout ou en partie, Henri Dehareng annonçant se retrouver dans la politique menée par Michel Lemmens. Et d’Ecolo, estime-t-il.

    Ecolo qui ne se positionne pas encore, tout en reconnaissant la bonne gestion de la commune. On imagine mal la Fédération Huy-Waremme du PS ne pas soutenir le bourgmestre sortant.

    Dans l’impossibilité de créer une liste purement rouge, bleue, orange ou verte, chaque parti devra s’accommoder d’une alliance, pré ou post-électorale.

    « La grosse erreur commise dans cette tripartite, a été de garder nos couleurs respectives, avec des exigences partisanes », analyse l’ex-président de la section locale Ecolo, Guy Brassel, qui souhaite désormais un brassage multipolitique pour éviter tout blocage futur.

    Reste maintenant à trouver des candidats (hommes et femmes) pour compléter chaque liste, un pari loin d’être gagné.

    Le trio Eric Cop, Alain Henry et Vincent Licata, conseillers Tous Ensemble très unis (616 voix à eux trois), élus du premier coup en 2012, risque d’être courtisé.

    Les trois hommes ont annoncé ne pas avoir d’exclusive. 

     

    Article de ANNICK GOVAERS Article complet clic ici 

    1147395687.25.JPG

    Lire la suite

  • « Jouer à Nandrin, c’est être entre amis »

    jazz source Sudinfo CC.JPGGreg Houben a présenté son nouvel album en avant-première.

    L e Festival de Jazz de Nandrin, samedi dernier, a marqué les esprits. De grands noms de la musique étaient présents. Un véritable spectacle visuel, auditif et sensoriel qui a conquis les amateurs et les curieux.

     

    Dans une ambiance conviviale et un lieu enchanteur, des airs jazzy ont transporté les spectateurs présents samedi au parc Laurant de Villers-le-Temple.

    Sur ces airs qui ne s’écoutent pas mais qui se ressentent, Pierrick Pedron, nominé aux Victoires de la musique, s’est spécialement déplacé de France et a offert une prestation majestueuse. « Je suis très heureux d’être ici, c’est un festival d’amis.

    Il y a une connexion qui s’établit avec les gens », déclare Pierrick Pedron à sa sortie de scène. Cela fait une petite année que son dernier album est sorti. « C’est celui que j’ai joué sur scène. Il s’intitule ‘And the’.

    Je voulais proposer quelque chose qui groove avec mes diverses influences. Je suis saxophoniste de jazz de formation mais je suis aussi fan de Pink Floyd, de rock des années 60 etc. Je voulais mélanger mes cultures musicales. »

    Cet artiste aux multiples talents aime faire le grand écart. « On me reconnaît toujours parce que c’est mon son, mais c’est vrai que je ne sors jamais deux albums qui se ressemblent. Il y a quelque chose de très afrobeat dans celui-ci. »

    limite est également une des caractéristiques si précieuse au jazz.

    « C’est bien simple il n’y en a aucune. On sort un album, on se produit sur scène deux jours de suite, peu importe, les notes seront les mêmes mais tout le reste, le son, la manière de le jouer, en fera une mélodie somme toute différente. L’interprétation n’appartient qu’au spectateur. » Greg Houben s’est également produit sur scène et a présenté son nouvel album en avant-première « Un belge à Rio ».

    « J’ai passé 2 ans au Brésil. Je suis amoureux de ce pays. Du coup, j’ai eu envie de composer et de mêler ma passion pour le jazz à ces airs brésiliens que j’aime tant. Je voulais écrire et chanter mais comme je ne maîtrise correctement que le français, je ne pouvais écrire que dans cette langue. »

    Un concert qui en a fait danser plus d’un.

    Article de  C.CHAROT Souce Sudinfo Sudpresse .

    Alex Tassel a accompagné Ray Charles !

    La veille du Festival de Jazz à Nandrin, Alex Tassel se produisait à Bruxelles avec le groupe d’Igor Gehenot. « J’ai fait plus de 600 dates déjà avec Igor. C’est un honneur pour moi de l’accompagner sur sa tournée et de pouvoir me produire avec lui et ses musiciens. » Toutefois, ce n’est pas la première fois que cet artiste joue avec de grands noms de la musique.

    « Il y a quelques années maintenant, j’ai accompagné Ray Charles le temps d’une soirée », une figure du jazz connu internationalement.

    « J’ai accompagné beaucoup de monde comme André Manoukian, Manu Katché etc. Il faut dire la musique m’a permis de me produire et de voyager dans près de 100 pays. » 

     

  • Daniel Pollain en concert le 22 avril 2016 "Chez Pol" à Nandrin

    2146479102.JPGvendredi 22 avril 2016: Daniel Pollain nous proposera son quartet 

    vendredi 27 mai 2016 : Olivier Poumay (harmoniciste) en trio avec Stéphane Martini et André Klenes, musique Brésilienne

    Source info 

    Chez Pol
  • Notre échevin de Nandrin,Daniel Pollain au journal de RTLTVI aujourd'hui 15 février 2016 en Vidéo

    Daniel Pollain Source RTL.JPG

    Photo Daniel Pollain Source RTLTVI Info 

     

    Les sociétés wallonnes qui gèrent les logements sociaux vont intensifier la traque aux mauvais payeurs. En dix ans, les arriérés de paiement ont augmenté de cinquante pourcent.


    Les sociétés wallonnes de logements sociaux veulent traquer les mauvais payeurs

  • Appel à candidature aux associations culturelles et sportives proposant des activités sur le territoire de la Commune de Nandrin

    appel DP.JPG

    Mesdames, Messieurs, 

    Après de longues années de veille, sous l’impulsion du Collège communal de Nandrin, le Comité Culturel Local de notre communeest relancé.  Composé de représentants politiques de la commune et de représentants des associations membres de l’ASBL, celle-ci a pour objet la promotion du développement culturel et socioculturel de l’entité.   

    Ces objectifs viseront notamment : 

    •   La création et créativité : offrir des possibilités de création, d’expression et de communication aux associations membres du Comité Culturel de Nandrin ;
    •   L’Education permanente : fournir des informations, formations, documentations qui concourent à une démarche d’éducation permanente ;
    •   La diffusion artistique et la mise en valeur du patrimoine : organiser des manifestations mettant en valeur les œuvres du patrimoine culturel local ;
    • Le soutien à la vie associative : organiser des services destinés aux personnes et aux associations qui favorisent la réalisation des objectifs du Comité Culturel (aides administratives, introduire des demandes de subvention,  prêt de matériel, …) 

    Elle veillera à respecter les caractéristiques suivantes : 

    •   Parité : dans la gestion (entre les pouvoirs publics et les associations) ;
    •   Pluralisme : des tendances politiques, de la représentation du monde associatif ;
    •   Participation : des citoyens et des associations à la définition du projet et à la gestion du Comité Culturel ;
    •   Polyvalence des missions confiées au Comité Culturel Local. 

    Les associations culturelles et sportives proposant des activités sur le territoire de la Commune de Nandrin qui le désirent sont appelées à poser leur candidature pour le dimanche 31 janvier 2016 au plus tard par courrier adressé à l’attention de Monsieur POLLAIN, Président du Comité Culturel de Nandrin, administration communale de Nandrin, Place Ovide Musin, 1 à 4550 NANDRIN. 

    Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de notre considération distinguées,

    Charlotte TILMAN                                                                                                                                                                                                                                                                                                Daniel POLLAIN

    Secrétaire                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Président

     

  • Des sonomètres installés au Festimix de Nandrin ce week-end

    Festimix article.JPG

    Pour trouver une solution aux nuisances

    Le Festimix a bien failli ne pas se dérouler ce week-end sur le site du Péry à Nandrin.

    Deux riverains ont en effet introduit un recours devant le conseil d’État en début de semaine.

    Cette juridiction a décidé de suivre l’avis défavorable de l’auditeur et de casser l’arrêté pris par le bourgmestre le 18 juin dernier.

    « Dans son avis, il signifie que l’autorisation est identique à celle donnée l’année passée. Pourtant, il y avait des différences significatives.

    Ce festival se déroule sur deux jours et non plus sur trois et les scènes ne sont plus orientées de la même manière.

    En cela, il ne s’agit pas de la même manifestation. Le conseil d’État soulève aussi le fait que la commune n’a pas mis en œuvre tous les moyens pour assurer le contrôle sérieux du son diffusé pendant l’événement», explique Daniel Pollain, le bourgmestre ff. de Nandrin.

    Un nouvel arrêté a dès lors été pris ce vendredi afin que l’événement puisse se dérouler.

    «J’ai voulu anticiper la décision du conseil d’État.

    De plus, au vu de la canicule, cela se justifiait.

    Mais il est également hors de question pour moi d’ignorer l’avis de cette juridiction.»

    Différentes mesures sont, dès lors, prises afin de limiter les nuisances auprès des riverains.

    « La musique sera coupée plus tôt les deux jours. Dans la nuit de samedi à dimanche, le concert des Gauff’ se termine à 23h15 sur la grande scène.

    À partir de cet instant, la musique sera uniquement diffusée par une sonorisation six fois moins puissante installée à même le sol, sous une tonnelle. La soirée se clôturera à 0h15 au lieu de 1h.»

    Des dispositions similaires sont prises le dimanche, où il y a cette fois quatre scènes en fonction. « La sono des trois plus petites scènes est trois fois moins puissante que celle de la grande.

    Là, nous avons décidé de clôturer le festival à minuit au lieu de 0h30.»

    Daniel Pollain a aussi décidé de mettre en place des mesures de l’intensité sonore durant tout le déroulement du festival.

    «Je prends mes responsabilités. Je veux sortir de cette discussion sans fin.

    Nous avons donc fait appel à une société privée agréée. Elle positionnera des sonomètres à différents endroits, aussi bien sur le site qu’en dehors. Nous saurons, une fois pour toutes, ce qu’il en est.

    Cette étude nous permettra de réorienter les scènes et les chapiteaux l’année prochaine, mais aussi de mettre en place un dispositif permettant de diminuer l’intensité sonore lorsque le seuil est dépassé », conclut le bourgmestre ff. de la commune de Nandrin.

    Source info Sudpresse article de CÉDRIC WILLEMS

     

    De l’eau gratuite

    Le bourgmestre faisant fonction, Daniel Pollain, a également tenu à pendre quelques mesures concernant la canicule dans son nouvel arrêté, le tout bien entendu en concertation avec Michel Lemmens, le bourgmestre qui profite de ses vacances.

    « L’organisateur mettra de l’eau à disposition des festivaliers, et cela gratuitement.

    Il a également prévu un système d’arrosage de temps à autre afin de les rafraîchir.

    Enfin, nous avons imposé la présence d’un poste avancé des secours à proximité du site », explique le bourgmestre ff.

    Par ailleurs, l’organisateur avait lui même déjà pris quelques dispositions en vue des températures élevées et du grand soleil attendus ce week-end.

    « Il distribuera 2.000 casquettes ainsi que des éventails aux festivaliers », déclare Daniel Pollain, très satisfait de la coopération de l’organisateur. article de  C.W

     

  • Le 28 novembre 2014 Chez Pol à Nandrin, Daniel Pollain qui viendra en quartet rendre hommage au grand Stan Getz Verve Records

    DP.JPG

    Ce vendredi 28 novembre à 20 h  Daniel Pollain qui viendra en quartet rendre hommage au grand Stan Getz - Verve Recordspour une soirée ou le temps se suspend au doux son du saxo.

  • Le 28 novembre 2014 Chez Pol à Nandrin, Daniel Pollain qui viendra en quartet rendre hommage au grand Stan Getz Verve Records

    DP.JPG

    Ce vendredi 28 novembre à 20 h  Daniel Pollain qui viendra en quartet rendre hommage au grand Stan Getz - Verve Recordspour une soirée ou le temps se suspend au doux son du saxo.