danger

  • L’agriculteur doit retirer les traces qu’il laisse c'est la loi

    Avec l’arrivée de l’automne, on entre dans une période dense au niveau des récoltes. Les agriculteurs y vont bon train pour ramasser un maximum de betteraves, pommes de terre, etc.

    Mais ces nombreuses récoltes et les réguliers allers-retours entre champs et routes laissent inévitablement des traces sur le macadam. Une situation dangereuse si la météo se montre peu clémente.

    CINQ TUÉS EN 2016

    Devenues soudainement très glissantes, les routes peuvent provoquer des accidents qui ont, parfois, de lourdes conséquences.

    En 2016, l’institut Vias a recensé 239 accidents avec tués ou blessés dus à la saleté de la chaussée.

    « Il y a eu 2 tués sur des routes sales (0,3 %) et 3 tués sur des routes humides et sales (0,5 %). Donc 5 tués au total », note tout de même Benoît Godart, porte-parole de Vias.

    Un conducteur qui n’adapte pas sa vitesse à l’état gras de la chaussée (dû à une fine couche de boue et de pulpe de betteraves) doit supporter un quart des responsabilités après un accident.

    C’est également le cas pour la commune si elle ne constate pas la présence anormale de boue et qu’elle ne veille pas à prendre les mesures nécessaires. Dans la région de Gembloux, où se situe la râperie de Longchamps, on est bien conscient du problème en cette période délicate.

    « Normalement, les agriculteurs doivent nettoyer la route derrière eux », explique-t-on au service roulage de la zone de police Orneau-Mehaigne qui couvre les communes de Gembloux, Éghezée et La Bruyère.

    « C’est clairement écrit dans le code de la route.

    Il est interdit de laisser des traces sur la route. Généralement, ils ont une brosse rouleau ou un jet pour nettoyer. »

    Les cas sont donc rares, mais parfois, ce sont les riverains eux-mêmes qui signalent les routes souillées.

    « En effet, quelques fois, on reçoit des appels des citoyens pour nous expliquer qu’il y a des dangers sur la route.

    Dans ce cas, nous allons constater sur place. »

    Et si l’agriculteur ne se plie pas à la demande des policiers, appel est fait aux pompiers pour nettoyer la chaussée.

    «Au minimum, ça leur coûte 200 à 300 € », précise un pompier.

    « Dans un cas comme celui-là, on fait payer par heure. »

    J.M.

    Source info clic ici 

  • Nandrinois : Attention un nouveau phénomène en Belgique "Aéro-héros"

    Aéro-héros, le nouveau jeu dangereux qui brûle la peau.

    « Je suis un héros, je peux résister à la douleur plus longtemps que n’importe qui », telle est la devise du nouveau jeu dangereux « Aéro-héros ».

    Le scénario est toujours le même. Les adolescents entre 11 et 15 ans prennent un aérosol, comme de la laque ou un déodorant, et placent son petit orifice à un centimètre de leur peau. Ils appuient ensuite pour actionner le spray.

    Sous la brume froide, leur peau devient blanche et brûle. Les jeunes grimacent de douleur. Leur but est alors de tenir le plus longtemps possible pour montrer leur résistance. Certains filment leur « exploit » et le publient sur Youtube.

    Ce jeu est apparu en France en mars. Face au succès des vidéos, il arrive doucement mais sûrement dans les plaines de jeu et les mouvements de jeunesse de notre pays.

    DE GROSSES CICATRICES

    Sur les réseaux sociaux, de nombreux jeunes responsables de la surveillance d’enfants tirent la sonnette d’alarme.

    « Les plus grands de ma plaine regardaient les défis Aéro-héros sur leur GSM… Ils avaient tous un déodorant en main… Ils voulaient faire pareil…

    On est intervenu juste à temps, faites attention !!! », met en garde Julien, un moniteur de plaine de la région du Centre, sur Facebook. Pharmaciens et médecins généralistes confirment avoir traité plusieurs cas de brûlure dus au « Aéro-héros ».

    Et le nombre de patients a augmenté depuis début juillet.

    « Cela fait six mois que nous recevons des jeunes qui tentent l’expérience.

    Le gaz propulseur, en se dé- compressant, devient froid et provoque une gelure, une brûlure généralement au deuxième degré.

    La gravité de la blessure dépendra du temps de jeu et de la nature de la peau. Une peau noire a, par exemple, plus de mal à cicatriser qu’une de type blanc. La gelure va provoquer un blanchiment de la peau. Des cloches, des plaies, des cicatrices, voire même une infection, peuvent ensuite survenir.

    La gelure peut également engendrer une plaque pigmentaire, soit une tache brune sur le derme qui restera à vie », explique le Dr Dominique Tennstedt, dermatologue et ancien chef du service dermatologie des Cliniques universitaires Saint-Luc.

    « Les jeunes ciblent surtout des endroits atteignables comme les cuisses et les bras. Sur certaines parties du corps, le jeu peut être encore plus dangereux.

    Un exemple… Les doigts, leurs nerfs peuvent être gelés par le gaz de l’aérosol et cela peut impliquer une perte de sensibilité sur le long terme ».

    Si vous êtes témoin de ce jeu, il faut le stopper au plus vite. Vous pouvez ensuite amener votre enfant chez un pharmacien ou un médecin.

    Il désinfectera la plaie et/ou vous fournira une crème antibiotique.

    LE PIRE, LES INHALATIONS

    Les médecins craignent qu’avec le « Aéro-héros » un ancien jeu dangereux refasse surface. Il consiste à vaporiser du déo sur un chiffon, puis de le coller sur le visage et de respirer. Cela provoque un état d’ébriété.

    Une dizaine de Français ont perdu la vie en 2014.

    Leur mort faisait suite à un manque d’oxygène.

    Avec le gaz de l’aérosol, l’oxygène n’arrive plus au cerveau et aux muscles.

    Cela provoque un arrêt cardiaque.

     ALISON VL

    1147395687.25.JPG

  • Le jeudi 19 janvier 2017 de tous les dangers !

    attention.pngDamien Ernst est professeur à l’ULg et est spécialisé dans le domaine de l’électricité.

    Le scientifique appréhende le grand froid qui arrive en Belgique.

    Non pas qu’il soit frileux mais cela risque, dit-il, « de chauffer pour la Belgique».

    En cause, un manque d’électricité.

    La pire journée devrait être le jeudi 19 janvier.

    NOTE SALÉE

    Un jour en semaine, où les entreprises fonctionnent à plein rendement et où on annonce des températures bien en deçà du 0 degré, même en journée ! « On joue avec le feu.

    Ce jour-là, selon les estimations, la Belgique devrait atteindre une consommation électrique de 13.500 mégawatts.

    Or, en supposant que la centrale de Doel 4 soit relancée après le pépin technique de cette semaine, notre pays peut produire environ 10.100 mégawatts ».

    Faites le compte, il faudra trouver près de 3.500 MW !

    « On sera proche d’une situation de black-out… Surtout que notre voisin français va devoir acheter beaucoup d’électricité ce jeudi 19.

    La France devrait alors connaître un record historique de consommation électrique avec 101.800 mégawatts prévus ».

    Les deux pays vont se tourner vers le marché de l’électricité. « Et vers les Pays-Bas qui disposent de nombreuses centrales au gaz.

    Les Belges et les Français vont devoir se battre pour leur acheter les quelques milliers de MW manquants. »

    D’où une augmentation des prix.

    « On estime que pour le consommateur lambda qui est client chez un fournisseur dont les prix sont indexés par rapport au marché, la note va être encore plus salée.

    On parle de 40 euros supplémentaires pour un trimestre. » C’est que la rare électricité vaut son pesant d’euros.

    « Le 19 janvier, on estime qu’une heure coûtera entre 700.000 et 1.750.000€ de plus. Un mégawatt se vendra entre 200 et 500€.

    Si on avait eu cette météo il y a un mois et demi, cela aurait été la cata car de nombreuses centrales ne fonctionnaient pas en Belgique ni en France. » Article de  P. NIZET

  • Nandrinois nous vous invitons dès lors à la plus grande prudence dans les prochaines heures et jours

    DSC_0513.jpg

    Des chutes de neige sont attendues dès cette nuit et jusqu'à dimanche sur notre pays.

    Nous vous invitons dès lors à la plus grande prudence et à adapter votre conduite à ces conditions hivernales.
    Un plan de déneigement est mis en place par le Service Travaux et Entretien de la commune.

    Sont dégagées en priorité les rues en pente, les routes empruntées par les bus et les accès aux différents bâtiments publics.

    Pour tout savoir sur le plan déneigement de notre commune Voir http://www.nandrin.be

    Ce soir et cette nuit, le pays sera touché par une petite mais virulente dépression de tempête qui se développera cet après-midi sur le sud-ouest de l’Angleterre et se déplacera en s’intensifiant vers notre littoral et ensuite vers l’ouest de l’Allemagne en passant sur nos régions.

    Selon mes derniers calculs, ce phénomène semble devenir très intense au niveau vent et précipitations qui seront de pluie en un premier temps, mais de neige après le passage du système sur le nord du pays.

    Le vent du sud à sud-ouest soufflera donc de plus en plus fort ce jeudi soir avec, vers 19h, déjà des pointes de 40 à 60 km/h.

    À ce moment-là, il pleuvra partout et il neigera au-dessus de 400-500m dans les Hautes Fagnes.

     

    La pluie se transformera alors également en neige sur ces régions et se propagera vers les autres provinces wallonnes en deuxième partie de nuit.

    Elle commencera à tenir au sol, d’abord dans les régions situées au-dessus de 200 mètres (Est du Hainaut, Namur, Liège et Luxembourg), ensuite également à plus basse altitude sur le sud de la province du Limbourg et sur le Brabant wallon.

    En fin de nuit, la couche y atteindra 1-6cm mais 6-10cm sur les hauteurs de Luxembourg et de Liège, voire 10 à 20cm de la Baraque de Fraiture au signal de Botrange.

    Source S.I

     

  • E-cigarettes: les recharges peuvent tuer vos enfants!

    atten-thumb.jpgVapoteurs, soyez prudents. Les recharges de vos e-cigarettes peuvent causer de graves intoxications à des enfants qui, par curiosité, en ingurgiteraient le contenu. Le Centre Antipoisons a enregistré sur les 11 premiers mois de l’année 2016 quasi trois fois plus d’appels suite à des incidents survenus à cause de ces produits.

    De 5 appels en 2012, on est passé à 38 appels en 2015 puis à 86 appels en 2016 (sans compter le mois de décembre). «Cette hausse est assez logique et s’explique par le nombre toujours plus important de fumeurs de cigarettes électroniques dans notre pay»s , indique Martine Mostin, directrice générale du Centre Antipoisons.


    «La plupart des appels concernent de jeunes enfants. En dessous de 4 ans, les petits sont curieux de tout et leur réflexe, quand ils découvrent quelque chose, c’est de le mettre en bouche. Ce sont les recharges contenant du liquide avec nicotine qui sont les plus dangereuses. Beaucoup de gens l’ignorent, mais ingurgiter de la nicotine peut être très toxique. Certes, la législation limite le dosage à 20 mg/ml.

    Mais cela veut dire qu’un flacon de 10 ml contient 200 mg de nicotine. Si un enfant avale un flacon entier, cela peut être mortel.»


    GOUTTES POUR LES YEUX

    Aucun cas grave n’a heureusement été signalé dans les 86 appels. «Heureusement, ce sont des flacons qui ne laissent pas le produit s’écouler en grosse quantité, cela limite donc les risques» , reprend Martine Mostin. « Néanmoins, cela a entraîné un autre souci. Comme il s’agit d’un flacon compte-gouttes, des adultes l’ont confondu avec… des gouttes pour leurs yeux.»

    Il faut dans ce cas rincer les yeux à l’eau tiède pendant 15 minutes. En cas d’ingestion, le Centre Antipoisons conseille de ne pas faire vomir la victime ni de lui donner du lait. On conseille de rincer la bouche. Si le produit contient de la nicotine, consulter un médecin. Et les recharges sans nicotine, sont-elles sans aucun danger? «On manque de recul pour juger de la toxicité éventuelle des arômes» , répond Martine Mostin.

    « Sur ces produits, les fabricants ne sont malheureusement pas obligés d’indiquer la composition». N’oubliez donc jamais qu’une recharge de cigarette électronique représente un danger pour les enfants.

    Ce ne sont pas des produits comestibles! Une tête de mort figure en principe sur le flacon, mais ceux-ci affichent parfois des noms et des images si gourmandes (ananas, fraise...), qu’on s’y tromperait.

    Article de F. DE H source Sudinfo 

  • Nandrinois attention La nouvelle mode dévastatrice dans les cours de récré

    atten.jpg

    Ils lui compriment le sternum jusqu'à évanouissement

    Un nouveau « jeu » a fait son apparition dans les cours d’école.

    Se rapprochant du « jeu du foulard », qui consiste à se priver d’air afin d’atteindre une certaine jouissance avant de perdre connaissance, cette pratique implique quant à elle la présence de plusieurs personnes, qui compriment le sternum du « sujet » jusqu’à évanouissement.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     

  • Nandrinois La neige sème le chaos sur les routes,déjà merci aux hommes du service voirie de Nandrin

    neige nandrin voirie service.jpg

    Un travail de longue haleine,pour le service d'épandage aujourd'hui 15 janvier 2016 sur notre beau village Nandrin . 

    Pendant de longues heures,les hommes du service voirie de la commune vont faire en sorte que nous roulions dans le village en toute sécurité .

    Merci à nos ouvriers communaux de travailler si tôt pour nous faciliter la vie !

     Respect, bravo et merci à eux .

    Les bus sont tous restés au dépôt TEC de Warzée.

    Toutes les infos sur infotec.be.

    Arbre sur la route dans le  bois d'Ombret attention !!!

    le personnel communal fait le maximum pour venir en aide à tous .

    Evitez de partir si vous le pouvez !!!

    Les pneus neige sont aujourd'hui bien d'actualités .

    Vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la Police de la route recommandent à tous les usagers de rester prudents et vigilants s’ils doivent emprunter la route, en particulier sur le réseau secondaire.

    Tous les automobilistes sont également invités à adapter leur vitesse, éviter toute manœuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses.