conseil communal

  • Convocation du Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 23 octobre 2017

    Conseil communal Nandrin 23 octobre 2017 clic ici.pdf

    cc nandrin 23 oct 2017.JPG

  • Convocation du Conseil Communal de Nandrin le 23 octobre 2017

    Conseil communal Nandrin 23 octobre 2017 clic ici.pdf

    cc nandrin 23 oct 2017.JPG

  • La police de l’environnement adresse un avertissement à Nandrin

    Les terres pas dangereuses, mais pas autorisées.

    Alertée par l’opposition UPN, la police de l’environnement est descendue à Nandrin le 21 août pour observer et analyser les terres transportées du Pery au chantier de la nouvelle administration communale pour remblayage. Après prélèvements, ces monticules de fraisâts hydrocarbonés ne sont pas dangereux mais ne peuvent être stockés sans autorisation.

     

    Les tas de terres contenant du raclage de route stockés au Pery, derrière le hangar des travaux, et auparavant devant l’ancienne crèche communale, faisaient partie du paysage.

    Une grosse partie d’entre eux a été transportée par camions en août dernier vers le chantier de construction de la nouvelle administration communale, pour servir de remblaiement.

    Ce dont s’est inquiétée l’opposition Union Pour Nandrin qui a contacté la police de l’environnement de la Région wallonne, descendue sur place le 21 août dernier.

    Les deux agents ont pris des prélèvements à la maison communale et ont demandé que le remblaiement cesse en attendant les résultats.

    Ils se sont aussi rendus sur le site du Pery. Contrairement aux craintes de l’opposition, les terres s’avèrent non dangereuses, ont révélé les analyses de l’ISSeP, l’Institut scientifique de service public. La norme HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) n’est effectivement pas dépassée.

    Pas de crainte à avoir, donc. Ces terres peuvent continuer à être enfouies. Par contre, la police de l’environnement a relevé que les tas de matières premières et de divers déchets étaient stockés sans autorisation au Pery.

    En effet, le stockage de déchets inertes ou non dangereux nécessite soit une déclaration de classe 3 soit un permis d’environnement, en fonction du tonnage.

    Ce qui n’était pas le cas. Par conséquent, la police de l’environnement a envoyé un avertissement unique à la commune, lui rappelant ses obligations et l’appelant à se mettre en ordre pour le 30 septembre au plus tard.

    Wallonie environnement attire particulièrement l’attention sur le stockage de fraisâts hydrocarbonés de route, considérés comme potentiellement dangereux : elle demande de ne plus les stocker sans autorisation et sans une protection du sol adéquate. Le service régional épingle aussi le stockage de boue de curage d’avaloirs et/ou d’étangs.

    À défaut de démarches, un P.-V. sera rédigé et transmis au fonctionnaire sanctionnateur régional ainsi qu’au Parquet. Le bourgmestre, Michel Lemmens, en déplacement à l’étranger ce vendredi, et l’échevin des travaux, Henri Dehareng, injoignable, n’ont pas été en mesure de commenter les faits.

    Il nous revient toutefois que le Collège a depuis engagé une demande de permis auprès de la Région wallonne.

    Du côté d’Union Pour Nandrin, on se dit soulagé de la non-dangerosité des terres mais le parti condamne l’amateurisme de la majorité qui n’était pas en ordre, malgré les interpellations.

    Le sujet sera abordé en point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil, lundi : « Nous demandons la régularisation de la situation et la recherche d’un terrain mieux adapté à l’entreposage de telles matières », indique Marc Evrard.

    ANNICK GOVAERS

     

    Voir les photos 2017 Clic ici 

     

    Archives du Blog 2014 photos Clic  ici 

    Point complémentaire au conseil communal Nandrin du lundi 25 septembre 2017 Clic ici .pdf4

     

    1147395687.25.JPG

     

     

     

     

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui lundi 25 septembre 2017 à Nandrin

    Conseil Communal de Nandrin lundi 25 septembre 2017 à 20 h place A. Botty n° 1  Nandrin 4550

    Point complémentaire au conseil communal du 25 septembre 2017.JPG

    Conseil Communal Nandrin du 25 septembre 2017 clic ici .pdf

     

    Point complémentaire au conseil communal Nandrin du 25 septembre 2017 Clic ici .pdf

  • Conseil Communal de Nandrin lundi 25 septembre 2017 à Nandrin

    Conseil Communal de Nandrin lundi 25 septembre 2017 à 20 h place A. Botty n° 1  Nandrin 4550

    Point complémentaire au conseil communal du 25 septembre 2017.JPG

    Conseil Communal Nandrin du 25 septembre 2017 clic ici .pdf

     

    Point complémentaire au conseil communal Nandrin du 25 septembre 2017 Clic ici .pdf

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 26 juin 2017 ordre du jour

    1.C.P.A.S. – Remplacement d’un membre du Conseil de l’Action sociale – Election de plein droit.


    2. C.P.A.S. tutelle spéciale 2017.3 – Modification budgétaire 2017/n°1 / Approbation.


    3. C.P.A.S. – Constitution d’un droit d’emphytéose au profit de la commune pour l’aménagement d’un parking d’écovoiturage en bordure de la RN63.


    4. Décret « impétrants » - Adhésion à l’asbl PoWalCo.


    5. Société Publique de Gestion de l’Eau (S.P.G.E.) – Projet de contenu du rapport d’incidences environnementales (RIE) sur les projets de modification des plans d’assainissement par sous-bassin hydrographique (PASH).


    6. Entretien des voiries communales 2017 – Marché de travaux – Approbation des conditions et du mode de passation – Marché répétitif.


    7. « Cap Sciences Espace Wallonie-Bruxelles asbl » – Convention de partenariat 2017 relative à l’organisation des stages d’éveil scientifique.


    8. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-1/ Modification des limites de l’agglomération de Villers-le-Temple.


    9. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-2/ Modification des limites de l’agglomération de Saint-Séverin.


    10. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-3/ Interdiction de s’arrêter et de stationner, rue de Dinant.


    11. « Terre asbl » – Renouvellement de la convention pour la collecte des déchets textiles ménagers.

     


    12. C.H.R.H. – Assemblée générale ordinaire du 27 juin 2017 – Ordre du jour et documents annexes / Approbation.


    13. PUBLiFiN scirl – Assemblées générales ordinaire et extraordinaire du 27 juin 2017 – Ordres du jour et documents annexes / Approbation.


    HUIS CLOS


    1. Enseignement fondamental - Organisation de l’année scolaire 2017-2018 sur base du décret du 13 juillet 1998 / Décision.
    2. Enseignement communal – Ratification de désignation prise par le Collège communal.
    3. CoDT – Désignation d’un agent communal constatateur pour rechercher et constater les infractions à la législation sur l’urbanisme.


    POUR LE COLLEGE COMMUNAL,
    Le directeur général,                    Le bourgmestre,
    Pierre JAMAIGNE.                        Michel LEMMENS

     

     

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 26 juin 2017 points complémentaires de uPN "Pour Nandrin"

    Point Complémentaires uPN Pour Nandrin Conseil Communal 26 juin 2017 clic ici p1.JPG

    Point Complémentaire 1 

    Concerne : ordre du jour du prochain conseil communal.

    Monsieur le Bourgmestre,
    En vertu de l’article L1122-24 §3 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous souhaiterions introduire le point complémentaire suivant à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil communal.
    OBJET : Enseignement fondamental – Organisation de l’année scolaire 2017-2018.
    Note explicative.
    Le premier point du huis clos de l’ordre du jour du conseil communal du 26 juin 2017 concerne une décision relative à l’organisation de l’année scolaire 20172018 de l’enseignement fondamental communal.
    La proposition d’organisation qui est présentée résulte de choix politiques retenus par le collège communal, et qui ont notamment été débattus au sein de la commission paritaire locale lors des réunions des 7 et 15 juin.
    Ces choix n’ayant pas abouti à une unanimité des positions, il nous semble nécessaire dans l’intérêt des enfants scolarisés dans ces établissements, que le débat relatif à l’organisation des écoles de Saint-Séverin et de Villers-le-Temple pendant l’année scolaire 2017-2018 et celui relatif à la part de prise en charge du capital-périodes par le pouvoir organisateur soit effectué séparément et de façon préliminaire aux décisions devant découler de ces choix et se rapportant aux membres du personnel.
    Pour ces raisons, la présente proposition vise à scinder en deux le projet de délibération qui nous a été transmis, ce qui pour le surplus permettra de rendre publiques les différentes options qui se présentent en la matière, ainsi que la motivation des choix retenus.

    Nandrin, le 19 juin 2017
    (Dénomination électorale : ‘Pour Nandrin’) - a.s.b.l. - Parc de la Gotte, 6 4550 Nandrin
    Commune de Nandrin Michel Lemmens, Bourgmestre Place Ovide Musin, 1 4550 NANDRIN




    Point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal
    LE CONSEIL COMMUNAL, Réuni en séance publique,
    Vu le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, notamment les articles L1122-20, L1122-21 et L1122-30 ; Vu les lois sur l’enseignement primaire, coordonnées par l’Arrêté Royal du 20 Août 1957 ; Vu la loi du 29 mai 1959 modifiant certaines dispositions de la législation sur l’enseignement ; Vu l’arrêté Royal du 02 Août 1984, portant rationalisation et programmation de l’enseignement maternel et primaire ordinaire ; Vu le décret du 13 juillet 1998, portant sur l’organisation de l’enseignement maternel et primaire ordinaire et modifiant la règlementation de l’enseignement ; Vu qu’à la lecture des procès-verbaux de la commission paritaire locale des 7 et 15 juin 2017 il apparaît qu’aucun consensus relatif à l’organisation scolaire et à l’utilisation du capital-périodes n’a pu être établi au terme de ces réunions ; Vu qu’il appartient à présent au conseil communal de se prononcer sur cette question ; Vu que la prise en compte des intérêts des élèves doit être prioritaire par rapport à la prise en compte de ceux des enseignants et qu’il découle de ce fait que les décisions concernant ces derniers doivent être subordonnées à celles relatives à l’organisation scolaire ; Vu que pour ce faire, il apparait nécessaire de scinder en deux le projet de délibération proposé ; Sur proposition du groupe « union Pour Nandrin » (dénomination électorale « Pour Nandrin ») ; Après en avoir délibéré, par … voix « pour », … voix « contre », et … absentions
    DECIDE : Article 1er – Les décisions relatives à l’organisation scolaire et à l’utilisation du capital-périodes (partie 1) sont séparées des décisions relatives aux membres du personnel (partie 2) et feront l’objet d’un vote séparé.
    Article 2 – Les débats et le vote relatifs à la partie 1, qui comporte l’ensemble du projet de délibération à l’exception de la dernière ligne se déroulent en séance publique conformément à l’article L1122-20 du code de la démocratie locale et de la décentralisation.
    Article 3 - Les débats et le vote relatifs à la partie 2 qui se compose de la dernière ligne du projet de délibération (mise en disponibilité par défaut d’emploi et réaffectation de membres de personnel – néant) sont maintenus à huis-clos conformément à l’article L1122-21 du code de la démocratie locale et de la décentralisation.



    Marc EVRARD, Didier MAKA, Bogdan PIOTROWSKI

     

    Point complémentaire 2 

    Concerne : ordre du jour du prochain conseil communal.

    Monsieur le Bourgmestre,
    En vertu de l’article L1122-24 §3 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous souhaiterions introduire le point complémentaire suivant à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil communal.
    OBJET : Subsides aux associations – HDB production.
    Note explicative.
    Le 19 décembre 2016, le conseil communal de Nandrin a accordé un subside de 3000 euros à l’a.s.b.l. HDB production.
    Le groupe « union Pour nandrin » a émis un vote défavorable en raison d’un manque de clarté et en l’absence de toute information relative à l’utilisation de ce subside.
    Quelques semaines plus tard, le collège communal a pris la décision d’accorder cette subvention en exonérant son bénéficiaire de l’obligation de fournir les documents comptables et financiers repris à l’article L3331-3 du code de la Démocratie locale et de la décentralisation.
    A présent, il apparait que cette subvention sert à soutenir de façon inconditionnelle le nouveau « Nandrin Festival » qui se déroulera très prochainement sur la place de Nandrin.
    Cependant, bien qu’il en soutien l’initiative, le groupe « union Pour Nandrin » ne se range pas derrière l’idée qu’un tel soutien doit être fourni inconditionnellement. S’agissant d’argent public et plus particulièrement de l’argent issu des impôts des nandrinois, une telle démarche doit être envisagée dans une perspective de poursuite d’un but d’intérêt général et d’intérêt pour les habitants de l’entité. Cependant il s’avère que le public ciblé s’étend bien au-delà des limites communales, et qu’au regard du prix d’entrée, l’accès à ces festivités n’est plus à la portée de toutes les familles nandrinoises.
    Ainsi, plutôt que d’accorder inconditionnellement de telles aides, le groupe « union Pour Nandrin » souhaite que les subventions octroyées à ces organisateurs soient conditionnées au droit de chaque citoyen nandrinois à pouvoir accéder librement à ces festivités, quitte à procéder à une réévaluation et à un réajustement ultérieur de l’aide apportée à cette association.
    Nandrin, le 19 juin 2017
    (Dénomination électorale : ‘Pour Nandrin’) a.s.b.l. - Parc de la Gotte, 6 4550 Nandrin
    Commune de Nandrin Michel Lemmens, Bourgmestre Place Ovide Musin, 1 4550 NANDRIN




    Point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal
    LE CONSEIL COMMUNAL, Réuni en séance publique, Vu le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, notamment l’article L1122-30 et L1122-37 ainsi que les articles L3331-1 à 8 traitant de l’octroi et de l’utilisation de certaines subventions ; Vu le subside de 3000 euros inscrit dans le budget communal à l’attention de l’a.s.b.l. HDB production, et adopté par celui-ci en date du 19 décembre 2016 ; Vu la délibération du conseil communal du 22 octobre 2013 délégant au collège communal la compétence d’octroyer certaines subventions ; Vu que le collège communal a accordé en début d’année 2017 ce subside de 3000 euros à l’a.s.b.l. HDB production en exonérant cette association de l’obligation de fournir les documents comptables et financiers repris à l’article L3331-3 du code de la Démocratie locale et de la décentralisation ; Vu que les subventions accordées par le collège dans le cadre de la délégation de pouvoir reçue par le conseil sont in fine soumises à la ratification du conseil via le rapport du collège au moment de l’approbation des comptes communaux ; Vu que cette association bénéficie également d’une participation en nature importante de la part de la commune de Nandrin telles que la mise à disposition gratuite de terrains et d’infrastructures, de matériel, de véhicules et de main d’œuvre notamment ; Vu que la plupart des Nandrinois participent également à l’établissement de cette manifestation par l’acceptation de nuisances importantes qu’elle produit ; Vu les finances communales ; Sur proposition du groupe « union Pour Nandrin » (dénomination électorale « Pour Nandrin ») ; Après en avoir délibéré, par … voix « pour », … voix « contre », et … absentions
    DECIDE : Article 1er – d’aligner le prix de mise à disposition de l’espace public communal en vue de la réalisation de la manifestation dite « Nandrin Festival » prévue ces 30 juin, 1er et 2 Juillet 2017 sur la place Botty à Nandrin à celui fixé pour les manifestations foraines ;
    Article 2 – de conditionner l’octroi d’une subvention en nature couvrant les coûts engendrés par la participation des services communaux et ceux résultant de la mise à disposition des terrains communaux, à l’entrée gratuite des citoyens nandrinois sur le site, toute la durée de ladite manifestation ;
    Article 3 – Sur base de la présentation d’une comptabilité précise, complète et détaillée couvrant l’ensemble des coûts relatifs à l’organisation de l’évènement, une évaluation de l’impact financier de cette mesure sera établie par le conseil communal qui pourra le cas échéant décider de compenser en tout ou en partie les pertes éventuelles induites par cette décision.




    Marc EVRARD, Didier MAKA, Bogdan PIOTROWSKI 

     

  • Conseil Communal de Nandrin le 26 juin 2017 ordre du jour

    1.C.P.A.S. – Remplacement d’un membre du Conseil de l’Action sociale – Election de plein droit.


    2. C.P.A.S. tutelle spéciale 2017.3 – Modification budgétaire 2017/n°1 / Approbation.


    3. C.P.A.S. – Constitution d’un droit d’emphytéose au profit de la commune pour l’aménagement d’un parking d’écovoiturage en bordure de la RN63.


    4. Décret « impétrants » - Adhésion à l’asbl PoWalCo.


    5. Société Publique de Gestion de l’Eau (S.P.G.E.) – Projet de contenu du rapport d’incidences environnementales (RIE) sur les projets de modification des plans d’assainissement par sous-bassin hydrographique (PASH).


    6. Entretien des voiries communales 2017 – Marché de travaux – Approbation des conditions et du mode de passation – Marché répétitif.


    7. « Cap Sciences Espace Wallonie-Bruxelles asbl » – Convention de partenariat 2017 relative à l’organisation des stages d’éveil scientifique.


    8. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-1/ Modification des limites de l’agglomération de Villers-le-Temple.


    9. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-2/ Modification des limites de l’agglomération de Saint-Séverin.


    10. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière n°2017-3/ Interdiction de s’arrêter et de stationner, rue de Dinant.


    11. « Terre asbl » – Renouvellement de la convention pour la collecte des déchets textiles ménagers.

     


    12. C.H.R.H. – Assemblée générale ordinaire du 27 juin 2017 – Ordre du jour et documents annexes / Approbation.


    13. PUBLiFiN scirl – Assemblées générales ordinaire et extraordinaire du 27 juin 2017 – Ordres du jour et documents annexes / Approbation.


    HUIS CLOS


    1. Enseignement fondamental - Organisation de l’année scolaire 2017-2018 sur base du décret du 13 juillet 1998 / Décision.
    2. Enseignement communal – Ratification de désignation prise par le Collège communal.
    3. CoDT – Désignation d’un agent communal constatateur pour rechercher et constater les infractions à la législation sur l’urbanisme.


    POUR LE COLLEGE COMMUNAL,
    Le directeur général,                    Le bourgmestre,
    Pierre JAMAIGNE.                        Michel LEMMENS

     

     

  • Conseil Communal de Nandrin le 26 juin 2017 points complémentaires de uPN "Pour Nandrin"

    Point Complémentaires uPN Pour Nandrin Conseil Communal 26 juin 2017 clic ici p1.JPG

    Point Complémentaire 1 

    Concerne : ordre du jour du prochain conseil communal.

    Monsieur le Bourgmestre,
    En vertu de l’article L1122-24 §3 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous souhaiterions introduire le point complémentaire suivant à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil communal.
    OBJET : Enseignement fondamental – Organisation de l’année scolaire 2017-2018.
    Note explicative.
    Le premier point du huis clos de l’ordre du jour du conseil communal du 26 juin 2017 concerne une décision relative à l’organisation de l’année scolaire 20172018 de l’enseignement fondamental communal.
    La proposition d’organisation qui est présentée résulte de choix politiques retenus par le collège communal, et qui ont notamment été débattus au sein de la commission paritaire locale lors des réunions des 7 et 15 juin.
    Ces choix n’ayant pas abouti à une unanimité des positions, il nous semble nécessaire dans l’intérêt des enfants scolarisés dans ces établissements, que le débat relatif à l’organisation des écoles de Saint-Séverin et de Villers-le-Temple pendant l’année scolaire 2017-2018 et celui relatif à la part de prise en charge du capital-périodes par le pouvoir organisateur soit effectué séparément et de façon préliminaire aux décisions devant découler de ces choix et se rapportant aux membres du personnel.
    Pour ces raisons, la présente proposition vise à scinder en deux le projet de délibération qui nous a été transmis, ce qui pour le surplus permettra de rendre publiques les différentes options qui se présentent en la matière, ainsi que la motivation des choix retenus.

    Nandrin, le 19 juin 2017
    (Dénomination électorale : ‘Pour Nandrin’) - a.s.b.l. - Parc de la Gotte, 6 4550 Nandrin
    Commune de Nandrin Michel Lemmens, Bourgmestre Place Ovide Musin, 1 4550 NANDRIN




    Point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal
    LE CONSEIL COMMUNAL, Réuni en séance publique,
    Vu le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, notamment les articles L1122-20, L1122-21 et L1122-30 ; Vu les lois sur l’enseignement primaire, coordonnées par l’Arrêté Royal du 20 Août 1957 ; Vu la loi du 29 mai 1959 modifiant certaines dispositions de la législation sur l’enseignement ; Vu l’arrêté Royal du 02 Août 1984, portant rationalisation et programmation de l’enseignement maternel et primaire ordinaire ; Vu le décret du 13 juillet 1998, portant sur l’organisation de l’enseignement maternel et primaire ordinaire et modifiant la règlementation de l’enseignement ; Vu qu’à la lecture des procès-verbaux de la commission paritaire locale des 7 et 15 juin 2017 il apparaît qu’aucun consensus relatif à l’organisation scolaire et à l’utilisation du capital-périodes n’a pu être établi au terme de ces réunions ; Vu qu’il appartient à présent au conseil communal de se prononcer sur cette question ; Vu que la prise en compte des intérêts des élèves doit être prioritaire par rapport à la prise en compte de ceux des enseignants et qu’il découle de ce fait que les décisions concernant ces derniers doivent être subordonnées à celles relatives à l’organisation scolaire ; Vu que pour ce faire, il apparait nécessaire de scinder en deux le projet de délibération proposé ; Sur proposition du groupe « union Pour Nandrin » (dénomination électorale « Pour Nandrin ») ; Après en avoir délibéré, par … voix « pour », … voix « contre », et … absentions
    DECIDE : Article 1er – Les décisions relatives à l’organisation scolaire et à l’utilisation du capital-périodes (partie 1) sont séparées des décisions relatives aux membres du personnel (partie 2) et feront l’objet d’un vote séparé.
    Article 2 – Les débats et le vote relatifs à la partie 1, qui comporte l’ensemble du projet de délibération à l’exception de la dernière ligne se déroulent en séance publique conformément à l’article L1122-20 du code de la démocratie locale et de la décentralisation.
    Article 3 - Les débats et le vote relatifs à la partie 2 qui se compose de la dernière ligne du projet de délibération (mise en disponibilité par défaut d’emploi et réaffectation de membres de personnel – néant) sont maintenus à huis-clos conformément à l’article L1122-21 du code de la démocratie locale et de la décentralisation.



    Marc EVRARD, Didier MAKA, Bogdan PIOTROWSKI

     

    Point complémentaire 2 

    Concerne : ordre du jour du prochain conseil communal.

    Monsieur le Bourgmestre,
    En vertu de l’article L1122-24 §3 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous souhaiterions introduire le point complémentaire suivant à l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil communal.
    OBJET : Subsides aux associations – HDB production.
    Note explicative.
    Le 19 décembre 2016, le conseil communal de Nandrin a accordé un subside de 3000 euros à l’a.s.b.l. HDB production.
    Le groupe « union Pour nandrin » a émis un vote défavorable en raison d’un manque de clarté et en l’absence de toute information relative à l’utilisation de ce subside.
    Quelques semaines plus tard, le collège communal a pris la décision d’accorder cette subvention en exonérant son bénéficiaire de l’obligation de fournir les documents comptables et financiers repris à l’article L3331-3 du code de la Démocratie locale et de la décentralisation.
    A présent, il apparait que cette subvention sert à soutenir de façon inconditionnelle le nouveau « Nandrin Festival » qui se déroulera très prochainement sur la place de Nandrin.
    Cependant, bien qu’il en soutien l’initiative, le groupe « union Pour Nandrin » ne se range pas derrière l’idée qu’un tel soutien doit être fourni inconditionnellement. S’agissant d’argent public et plus particulièrement de l’argent issu des impôts des nandrinois, une telle démarche doit être envisagée dans une perspective de poursuite d’un but d’intérêt général et d’intérêt pour les habitants de l’entité. Cependant il s’avère que le public ciblé s’étend bien au-delà des limites communales, et qu’au regard du prix d’entrée, l’accès à ces festivités n’est plus à la portée de toutes les familles nandrinoises.
    Ainsi, plutôt que d’accorder inconditionnellement de telles aides, le groupe « union Pour Nandrin » souhaite que les subventions octroyées à ces organisateurs soient conditionnées au droit de chaque citoyen nandrinois à pouvoir accéder librement à ces festivités, quitte à procéder à une réévaluation et à un réajustement ultérieur de l’aide apportée à cette association.
    Nandrin, le 19 juin 2017
    (Dénomination électorale : ‘Pour Nandrin’) a.s.b.l. - Parc de la Gotte, 6 4550 Nandrin
    Commune de Nandrin Michel Lemmens, Bourgmestre Place Ovide Musin, 1 4550 NANDRIN




    Point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil communal
    LE CONSEIL COMMUNAL, Réuni en séance publique, Vu le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, notamment l’article L1122-30 et L1122-37 ainsi que les articles L3331-1 à 8 traitant de l’octroi et de l’utilisation de certaines subventions ; Vu le subside de 3000 euros inscrit dans le budget communal à l’attention de l’a.s.b.l. HDB production, et adopté par celui-ci en date du 19 décembre 2016 ; Vu la délibération du conseil communal du 22 octobre 2013 délégant au collège communal la compétence d’octroyer certaines subventions ; Vu que le collège communal a accordé en début d’année 2017 ce subside de 3000 euros à l’a.s.b.l. HDB production en exonérant cette association de l’obligation de fournir les documents comptables et financiers repris à l’article L3331-3 du code de la Démocratie locale et de la décentralisation ; Vu que les subventions accordées par le collège dans le cadre de la délégation de pouvoir reçue par le conseil sont in fine soumises à la ratification du conseil via le rapport du collège au moment de l’approbation des comptes communaux ; Vu que cette association bénéficie également d’une participation en nature importante de la part de la commune de Nandrin telles que la mise à disposition gratuite de terrains et d’infrastructures, de matériel, de véhicules et de main d’œuvre notamment ; Vu que la plupart des Nandrinois participent également à l’établissement de cette manifestation par l’acceptation de nuisances importantes qu’elle produit ; Vu les finances communales ; Sur proposition du groupe « union Pour Nandrin » (dénomination électorale « Pour Nandrin ») ; Après en avoir délibéré, par … voix « pour », … voix « contre », et … absentions
    DECIDE : Article 1er – d’aligner le prix de mise à disposition de l’espace public communal en vue de la réalisation de la manifestation dite « Nandrin Festival » prévue ces 30 juin, 1er et 2 Juillet 2017 sur la place Botty à Nandrin à celui fixé pour les manifestations foraines ;
    Article 2 – de conditionner l’octroi d’une subvention en nature couvrant les coûts engendrés par la participation des services communaux et ceux résultant de la mise à disposition des terrains communaux, à l’entrée gratuite des citoyens nandrinois sur le site, toute la durée de ladite manifestation ;
    Article 3 – Sur base de la présentation d’une comptabilité précise, complète et détaillée couvrant l’ensemble des coûts relatifs à l’organisation de l’évènement, une évaluation de l’impact financier de cette mesure sera établie par le conseil communal qui pourra le cas échéant décider de compenser en tout ou en partie les pertes éventuelles induites par cette décision.




    Marc EVRARD, Didier MAKA, Bogdan PIOTROWSKI 

     

  • Les comptes au conseil communal de Nandrin

    Le conseil communal a aussi examiné les comptes 2016 du CPAS.

    Murielle Brandt, nouvelle présidente de l’action sociale, a lu le rapport d’activité.

    Le compte budgétaire ordinaire se clôture avec un boni de 33.505 euros.

    8 élus ont voté pour, 5 se sont abstenus (l’opposition).

    Michel Lemmens a enchaîné avec les comptes communaux 2016. Le compte budgétaire ordinaire s’élève à 940.249 euros, « grâce à la récupération d’une partie du retard d’enrôlement », précise-t-il.

    « La situation est saine puisque notre ré- serve est supérieure à notre dette (dont la moitié est à taux négatif), que nous avons encore 832.000€ de créances qu’on nous doit et de l’argent en réserve pour les pensions », résume-t-il. La durée (7,5 ans) de la dette a augmenté puisque la commune a contracté un emprunt de 950.000 euros en 2016, « ce qui est faible pour une dette publique ».

    Le bourgmestre craint les effets du tax shift sur les finances locales, et la nouvelle clé de répartition pour les pompiers. Marc Evrard a regretté que les comptes ne soient pas plus proches des prévisions budgétaires et a épinglé l’effort demandé aux fabriques, associations, police et pompiers etc.

    « alors que la commune ne montre pas l’exemple avec la nouvelle administration communale. »

    Le point s’est soldé par 9 oui et 6 abstentions. 

    AG 

    1147395687.25.JPG

  • Le Conseil de Nandrin a voté contre l’ordre du jour de l’AG extraordinaire de Publifin.

    Politique Si.jpgLe Conseil a voté contre l’ordre du jour de l’AG extraordinaire de Publifin.

    «  Il est facile de démissionner les personnes sans qu’elles puissent s’expliquer et les remplacer par de nouvelles  », estime M. Lemmens.

    « Nous devons tous faire notre mea culpa, nous votions pour les AG sans y prêter suffisamment d’attention.

    Mais il faut éviter les amalgames  », souligne M. Evrard.

    Article de AG

    voir aussi La Meuse.JPG

  • Conseil Communal de Nandrin lundi 27 mars 2017

    Conseil communal le 27 mars 2017.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 27 mars 2017 clic ici.pdf

     

  • Mise en conformité de l’installation électrique des écoles communales de Nandrin


    ecole,electrique,conseil communal,exp c,pn,evrard,lemmens,pollain133.589 euros pour refaire l’électricité des deux écoles.

    Mardi soir, les élus nandrinois ont approuvé, à l’unanimité, la mise en conformité de l’installation électrique des écoles communales de Saint-Séverin et de Villers-le-Temple.

    « Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un programme d’aide aux établissements scolaires. Nous avons mis en avant des problèmes urgents liés aux risques d’incendie et à la sécurité des bâtiments scolaires, l’un des 5 critères de recevabilité» , a retracé Daniel Pollain, échevin de l’enseignement qui rappelle que les installations électriques ont entre 40 et 50 ans.

    Les travaux sont estimés à 133.589 euros TVAC, avec un taux de subsidiation de 80%. À Saint-Séverin, l’essentiel des travaux sera réalisé dans la Maison Léonard et sur le tableau général.

    Montant estimé: 54.780 € TVAC.

    À Villers-le-Temple, les travaux concerneront tous les bâtiments, sauf les préfabriqués qui sont conformes.

    Montant estimé: 78.808€.

    Les travaux seront réalisés pendant les congés scolaires. « Nous les espérons en juillet et août », a précisé l’échevin.

    « En 10 ans, ce sont près de 2 millions d’euros qui ont été injectés dans des travaux d’amélioration de nos infrastructures scolaires, ainsi que des investissements de type «car scolaire» ou «achat de matériel et équipement informatique» », a-t-il encore souligné.

    villers le temple.JPG« N’en profiterait-on pas pour installer la climatisation dans les préfabriqués? », a suggéré Marc Evrard, d’uPN.

    « Seuls les containers sont conformes, quoi que vous en pensiez, ils ne sont pas si effrayants!

    Ma fille y est et s’en porte très bien.

    Il n’y a pas de plainte », a lancé Michel Lem
    mens, le bourgmestre EC.


    «Courant 2018, les locaux de la nouvelle Maison du village seront mis à disposition de l’école communale et de l’Accueil temps libre.

    Le temps des travaux (4 ou 5 ans), il faudra sûrement louer d’autres containers. Mais la volonté est bien de remplacer les préfabriqués par un bâtiment en dur qui abritera l’ensemble des classes maternelles. La climatisation existe dans l’un des containers de Villers mais n’est pas utilisée… », a ajouté Daniel Pollain.

    « Pourquoi voulez-vous remplacer les containers s’ils sont si satisfaisants, comme le prétend le bourgmestre? Cela ne s’apparenterait-il pas à une dépense inutile ?», a rétorqué Marc Evrard.

    Article de A.G. Source Sudinfo 

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 21 février 2017 à 20 h

    Conseil Communal de Nandrin le 21 février 2017 clic ici.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 21 février 2017 clic ici.pdf

  • Le conseil communal diffusé en direct sur Facebook

    source SI Crisné JG.JPGDans l'actu des communes de Huy-Waremme -

    Le prochain Conseil communal de Crisnée, qui aura lieu le 22 février, sera diffusé en direct sur la page Facebook de la commune. Une possibilité qui, il y a encore quelques années, en était à ses balbutiements.

    « Il y a cinq ans, on a lancé l’idée de diffuser des séances sur des sites de streaming comme Livestream et US Stream. La qualité n’était vraiment pas top », explique Philippe Goffin, bourgmestre de la commune.

    « On s’est alors contenté de les enregistrer et de les mettre sur YouTube. » Aficionado des lives sur Facebook, le bourgmestre a rapidement réalisé le potentiel de cet outil. « La technologie est bien au point.

    On peut se permettre désormais de les diffuser en direct en bonne qualité », indique-t-il. Pour ce faire, c’est via la webcam de l’ordinateur de la commune que les Conseils seront filmés.

    « Ça ne coûtera donc pas un euro. » En terme de droit à l’image, Philippe Goffin explique que les Conseils communaux sont des moments où les échevins et conseillers « sont dans l’exercice de leurs fonctions. C’est donc public », souligne-t-il. « L’opposition n’était pas vraiment partante il y a cinq ans, puis ils se sont habitués à être filmés . »

    Au niveau de la modération, le bourgmestre se veut large. « Si quelques-uns veulent se défouler, tant pis. On n’a pas envie de brider un outil positif, de se laisser bloquer dans un processus ouvert, ça n’a aucun intérêt », dit-il.

    « En revanche, si l’on aperçoit des mots inconvenants, nous songerons à des mesures. » Selon lui, cette initiative s’axe dans la volonté de renforcer l’arsenal de communication de la commune et de transparence.

    DES CONFÉRENCES EN DIRECT

    Le bourgmestre conclut en expliquant que d’autres événements tels que des conférences pourraient être également diffusées direct. « Ce sera notamment le cas avec une conférence du Professeur Boxho lundi prochain. »

    Article de J.G. Source Sudinfo 

  • Conseil Communal de Nandrin le 21 février 2017 à 20 h

    Conseil Communal de Nandrin le 21 février 2017 clic ici.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 21 février 2017 clic ici.pdf

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui 30 janvier 2017 à 20h

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017 clic ici.pdf

  • Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017 à 20h

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017.JPG

    Conseil Communal de Nandrin le 30 janvier 2017 clic ici.pdf

  • Un conseil communal diffusé en live !!! et à Nandrin ?

    CLIN-D-OEIL.jpgTestée pour la première fois à Nivelles par les Jeunes MR en décembre dernier, la diffusion en direct du conseil communal de Nivelles a été un succès. Plus de 2.000 personnes ont virtuellement assisté aux débats.

    « Nous filmons avec un GSM et diffusons en streaming l’enregistrement sur notre page Facebook et sur celles qui sont consacrées à la ville de Nivelles. Nous permettons également les interactions et répondons aux remarques », détaille Germain Dalne.

    La vidéo est ensuite mise à disposition du public sur les réseaux sociaux. Il était nécessaire pour les Jeunes MR nivellois de proposer au public d’assister aux débats depuis leur salon.

    « Nous voulons donner un maximum l’accès aux gens à la politique. Beaucoup ne savent pas comment les débats se passent. » Le bourgmestre saluait aussi l’initiative qui sera remise sur pied ce lundi.

    « Les Nivellois du monde entier peuvent ainsi suivre les débats! », conclut Pierre Huart.

    Article de T.W. Source Sudinfo 

  • La proposition du groupe uPN de diminution de l'IPP et centimes additionnels n'a pas été retenue à Nandrin .

    540108062.JPGUne info de Vers l'avenir sous la plume de la journaliste Sarah Janssens voir ici .

    Il semblerait que le point mis à l'ordre du jour par le groupe union Pour Nandrin, en raison des bonnes finances de la commune, une diminution de 'Impot personne physique IPP (8%50) et les centimes additionnels (2650 centimes)n'a pas été retenu par 12 voix Non 1 abstention et 3 voix Oui.


    Il semblerait que le Bourgmestre ai rappelé que la source de revenus de la commune est l'impôt  70 % par les taxes IPP et centime.

     
    La journaliste relate dans ses écris ,cette phrase " Mais disons-le elangage bête et méchant" Si Nandrin va bien ce n'est pas parce que Nandrin est une commune riche, mais parce que Nandrin est une commune de riche"(Sic), suite à aux déclarations et explications du Bourgmestre Michel Lemmens sur les finances.


    Le chef de file et porte-parole du groupe uPN(Marc Evrard ) argumente en disant ,que la diminution des centimes additionnels de 2650 à 2600 en 2017 n'aurait qu'un effort de 26000 € pour la commune , de descendre l'IPP de 8%50 à 8 % en 2018 qui fera 169000 € de moins dans les finances communales.

    Il fait remarquer que cela serait un beau geste envers les citoyens Nandrinois toujours en raison de la bonne santé financière annoncée.

    Ils ont conclu sur un Non de la majorité, également pour des élus du groupe Tous Ensemble Un Non de Benoît Ramelot,Alain Henri ,Eric Cop et une abstention de Vincent Licat ,Guy Mottet étant absent et excusé !!!
    Trois Oui pour uPN Marc Evrard , Bogdan Piotrowski et Didier Maka.

    Le budget 2017 lui a été voter à 9 voix Oui Exp C  et 7 abstentions TE et uPN .

    Le Budget CPAS passera lui en Janvier 2017 annoncé par le bourgmestre Michel Lemmens .

    Source info vers l'avenir , et Facebook Politique .

    Le Conseil Communal  par la blogueuse   

    Point complémentaire Conseil Communal de Nandrin du groupe uPN 19 décembre 2016 proposition de diminution IPP et centimes additionnels

  • Aujourd'hui 19 décembre 2016 Conseil Communal à Nandrin voir toutes les infos

    540108062.JPGConseil Communal à Nandrin Clic ici ordre du jour pour le 19 décembre 2016 à 20h 30

     

    Communal de Nandrin du groupe uPN 19 décembre 2016 clic ici proposition de diminution IPP et centimes additionnels

     

    Réunion Conjointe Conseil Communal et Conseil de l'action sociale  clic ici le 19 décembre 2016 à 20h Nandrin

     

    Fin du blocage à Nandrin:clic ici  la conseillère Murielle Brandt (cdH) accède à la présidence du CPAS

  • Conseil Communal à Nandrin ordre du jour pour le 19 décembre 2016 à 20h 30

    Conseil Communal le 19 décembre 2016 à 20h 30 clic ici.JPG

    Convocation Conseil Communal 19 décembre 2016 clic ici.pdf

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui lundi 28 novembre 2016 à 20h

    Conseil communal du 28 novembre 2016 Nandrin Clic ici.JPG

     

  • Les deux groupes d’opposition provoquent la convocation d’un conseil communal extraordinaire

    Convocation cc 22 nov page 2.JPG

    Conseil Communal du 22 novembre 2016 clic ici .pdf

     

    Lettre de demande de Convocation conseil extraordinaire par l'opposition pour 22 novembre 2016 clic ici .pdf

     

    Point introduit à l’ordre du jour du conseil communal du 22 novembre 2016 qui accompagne la demande de convocation dudit conseil clic ici .pdf

     

  • Les brèves du conseil Communal d'octobre 2016 à Nandrin

    540108062.JPGTaxe déchets ménagers.

    Bonne nouvelle, la taxe restée inchangée!

    Elle est de 71€ pour un isolé, de 112€ pour un ménage de 2 et de 148€ pour un ménage de 3 et +.

    La seule modification concerne les ménages en exception, (ceux qui utilisent des sacs et qui n’ont pas de conteneurs) qui devront utiliser des sacs spécifiques pour les déchets organiques. Ils seront distribués comme suit: 10 sacs de 30L pour un isolé, 20 sacs de 30L pour un ménage de 2 et 30 sacs de 30L pour un ménage de 3 et +.

    Ils seront vendus au prix de 0,35€ pièce.

    Rénovation de voiries en vue.

    Grâce au subside de la Région Wallonne de 158.111€, la commune va rénover une série de
    voiries pour un montant total de 349.771€ ce qui correspond à 5km de voiries.

    Parmi celles-ci, nous pouvons compter: le Fond d’Oxhe (partie nandrinoise, soit 1,5 km de route), rue la Halète (au départ de la rue de la Croix-Claire jusqu’à Esneux), rue de la Forge, rue d’Oxhon.

    Contrat avec la Province pour le mazout.

    Le conseil a voté à 9 voix pour contre 8 abstentions, le renouvellement du contrat avec la Province pour la fourniture de mazout sur la commune.

    «Ça représente environ 95.000 litres de mazout à acheter.

    Ce contrat permet un plus niveau financier qui s’est avéré positif nous voulions le poursuivre», explique l’échevin Henri Dehareng.

    Article de CY.C. source Sudinfo

    Nandrin risque de graves sanctions financières

    L’opposition Union Pour Nandrin a souhaité revenir sur un dossier qui a fait débat au conseil communal de ce lundi soir: la constitution d’un bail emphytéotique pour la construction de huit logements publics dans la rue Tige des Saules, à Yernée-Fraineux.

    Cela fait suite à la réception d’un courrier de Meuse Condroz Logement. «Nous soutenions ce projet lorsqu’il nous a été présenté en 2011. Mais les termes du contrat, ce qui nous avait été présenté n’était absolument ceux que le Collège nous a présentés en juin de cette année. C’est pour cela que nous avons voté contre et que ce point n’est finalement pas passé», explique le conseiller Marc Evrard.

    Pour rappel, la majorité est constituée de 9 sièges contre 8 pour l’opposition. Au moment du vote en juin dernier, la conseillère Murielle Brandt s’est retournée contre son groupe le 21 juin dernier, en refusant de voter ce droit d’emphytéose, se joignant ainsi à la décision de l’opposition. Aujourd’hui, chacun campe sur sa décision.

    «La société menace Nandrin a différents niveaux. Si le projet n’aboutit pas, elle sanctionnera la commune en lui réclamant des frais.

    Le non-aboutissement de ce dossier entraînera également la perte de 672.000€ de subside. Sans compter bien sûr sur les frais de Tecteo, du personnel etc. En termes de frais pour la commune, on est à environ 55.000€ la première année et à 10.000€ par an. Ça reviendrait
    à  condamner la commune » , poursuit Marc Evrard.

    C’est ainsi que ce groupe de l’opposition propose de revenir aux conditions de 2011 votées par l’ensemble du conseil.

    Après maintes discussions, le bourgmestre Michel Lemmens a demandé une suspension de séance afin de se réunir avec son groupe. Une contre-proposition s’en est suivie.

    « On ne peut pas accepter, il nous faut lire ce document. Là, ça nous a été présenté en 3 minutes et demi », a lancé Marc Evrard. L’opposition a alors demandé à son tour une suspension de séance afin d’en discuter. Résultat?

    Une nouvelle contre-proposition, à savoir celle de reporter le point au prochain conseil communal. «Ce n’est pas à vous de décider si on reporte le point et l’ordre du jour du conseil.

    Alors nous faisons une contre-proposition: nous proposons de voter le report de ce point au prochain conseil…» , a déclaré le bourgmestre, Michel Lemmens.

    Un échange entre les groupes qui tourne au ridicule mais qui a le mérite de faire voter cette proposition à l’unanimité. En attendant, le dossier n’a toujours pas avancé.

    CYNTHIA CHAROT

  • Conseil communal Aujourd'hui 24 octobre 2016 à Nandrin

    Conseil Communal le 24 octobre 2016 à Nandrin Clic ici.JPG

    Conseil Communal du 24 octobre 2016 à Nandrin Clic ici .pdf

  • Nouveau blocage au Conseil communal nandrinois

    CC 3 octobre source sidinfo.JPG

    La majorité Expressions commune(s) s’est trouvée dans une position délicate, lundi soir au conseil communal, lorsqu’un des points phares de l’ordre du jour a été rejeté par un « non » à la fois des deux groupes d’opposition (2 uPN en l’absence de Marc Evrard et 5 TE) et de la conseillère Murielle Brandt (cdH) appartenant pourtant à la majorité.

    Un basculement rendu possible par l’absence du conseiller EC Guy Brassel, retenu professionnellement à l’étranger.

    Le climat délétère suite à un accord électoral non respecté entre PS et cdH (un échevinat supplémentaire pour un humaniste, a priori Murielle Brandt, à mi-législature) est devenu explosif. Fin septembre, le Conseil était levé, faute d’élus présents en suffisance.

    Le point sur le potentiel Schéma d’orientation local (SOL) avait donc été reporté à lundi… Après les logements publics à Yernée-Fraineux, c’est le second projet de la commune qui passe à la trappe, du moins provisoirement puisque le Collège compte bien les remettre bientôt à l’ordre du jour.

    Le SOL, porté par l’échevine de l’aménagement du territoire Charlotte Tilman, est un outil d’aide à la décision que la majorité souhaitait ajouter à son Plan stratégique transversal, pour réglementer l’urbanisation à Fraineux et Villers-leTemple.

    « Cet outil est prévu et encadré par la Région wallonne, dans le cadre du Code du développement territorial.

    Il n’est pas encore possible de le mettre en œuvre mais à Nandrin, on souhaitait prendre de l’avance », indique Charlotte Tilman.

    Plus concrètement, dans l’objectif de conserver la ruralité, Nandrin voulait développer deux stratégies de développement pour deux quartiers dits « sensibles ».

    « Le cœur de Villers est soumis à une pression foncière : d’urbanisation de certains terrains d’une part, de réhabilitation de certains bâtiments d’autre part.

    Or, il s’agit d’un cœur historique, il faut préserver le patrimoine, étudier la mobilité, l’écoulement des eaux…

    Il faut diminuer la densité prévue dans le règlement communal d’urbanisme à cet endroit.

    Quant à Fraineux, il y a une étendue très importante de terrains à encore urbaniser.

    Il vaut mieux réfléchir globalement au phasage des projets et au développement des voiries en amont, plutôt que se pencher sur une parcelle plic ploc.

    Le tout en consultant la population », soutient l’échevine.

    Mais pour l’opposition, le projet n’est pas assez détaillé.

    « On regrette que les périmètres ne soient pas mieux définis, qu’on ne cible que deux quartiers, et le manque de concertation.

    Quelles sont les intentions de la majorité ?

    Augmenter ou diminuer la densité ?

    L’échevine a répondu au Conseil mais le document comporte beaucoup de flous. On aurait eu l’impression de signer un chèque en blanc.

    D’autant que le Collège pourrait statuer sans avis du fonctionnaire délégué », s’inquiète Benoît Ramelot (TE).

    Union Pour Nandrin reproche aussi que ce qui a été assuré par l’échevine au Conseil n’ait pas été écrit clairement dans le texte.

    « La population devrait pouvoir s’exprimer dès le début de la procédure, à savoir quand toutes les options sont encore possibles », enchérit Bodgan Piotrowski.

    Les deux groupes se disent prêts à revoir leur position si le dossier comporte de nouveaux éléments probants.

    Murielle Brandt aussi, qui se défend d’une quelconque « vengeance » à l’égard du Collège. « Je trouvais que le point n’était pas assez fourni et détaillé.

    Fraineux, c’est mon quartier et je m’étais engagée à le défendre contre l’urbanisation en 2012.

    Je reste cohérente avec mes idées. Si j’avais voulu être vicieuse, j’aurais bloqué la modification budgétaire », lance-t-elle.

     

    Article de Annick Govaers source Sudinfo 

    2 ème convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 à 20 h

     20 septembre 2016

    Pas assez d’élus pour le conseil communal à Nandrin

     

    Accord électoral entre PS et cdH à Nandrin clic ici , Le médiateur cdH : « On ne peut plus attendre »

     

    Coup de théâtre au Conseil communal de Nandrin clic ici ce mardi 21 juin 2016

    Une recomposition du Collège clic ici à la mi-juillet à Nandrin

    Le projet de logements publics refusé  clic ici lors du Conseil Communal de Nandrin

    21 JUIN 2016

    Deuxième convocation du Conseil Communal de Nandrin clic ici aujourd'hui 21 juin 2016

    19 JUIN 2016

    La date du Conseil clic ici  provoquée par l’opposition

    15 JUIN 2016

    L’opposition boycotte  le Conseil Communal  clic ici de Nandrin

  • 2 ème convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 à 20 h

    2 ème convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 clic ici.JPG

    2 eme convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 clic ici.pdf

  • 2 ème convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 à 20 h

    2 ème convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 clic ici.JPG

    2 eme convocation du conseil communal de Nandrin le 3 octobre 2016 clic ici.pdf

  • Pas assez d’élus pour le conseil communal à Nandrin

    CC juin AG Source SI.JPG

    C’est la deuxième fois.

    L’opposition n’est pas venue et la majorité n’était pas assez nombreuse. 

    Faute de quorum, le conseil communal de Nandrin n’a pas pu se tenir ce mardi soir. Il manquait deux élus au sein de la majorité et les deux groupes d’opposition ne sont pas venus, pour des raisons différentes. Cette situation s’était déjà produite en juin dernier.

    Un conseil communal à Nandrin n’est jamais exempt de joutes verbales, de tensions ou de points polémiques. Depuis le mois de juin, il devient pourtant étrangement silencieux puisqu’il ne peut pas avoir lieu, faute d’élus présents en suffisance. La séance avait déjà dû être annulée le 13 juin dernier, lorsque l’opposition Tous Ensemble et Union Pour Nandrin avait décidé de boycotter le Conseil, pour « dénoncer la tenue de ce dernier un lundi au lieu du mardi ».

    En l’absence des conseillers de majorité Guy Brassel et Murielle Brandt, les membres d’Expressions commune(s) n’étaient pas assez nombreux pour ouvrir la séance.

    Le point sur la constitution d’un droit d’emphytéose pour la construction de 8 logements publics à Yernée-Fraineux avait donc été reporté, puis recalé comme on le sait par le « non » de Murielle Brandt contre son groupe.

    Bis repetita ce mardi soir, en matière de quorum : l’opposition ne s’est pas déplacée, Guy Brassel était absent car à l’étranger pour son travail, et Murielle Brandt n’est pas venue.

    Une nouvelle marque de son impatience quant à l’accord pour l’heure non tenu entre le PS et le cdH (voir encadré)? 

    Accord électoral entre PS et cdH à Nandrin clic ici , Le médiateur cdH : « On ne peut plus attendre »

    Cette dernière n’a pas répondu à notre appel, mais en août, elle espérait qu’une solution serait dégagée pour la rentrée.

    UNE MOTIVATION POLITIQUE

    Pourquoi Tous Ensemble a-t-il boycotté le Conseil?

    Selon Vincent Licata, à cause de l’indisponibilité de ses membres.

    « Il n’y aurait eu qu’un ou deux élus de notre groupe au Conseil, Benoît Ramelot est à l’étranger, on préfère voter les points tous ensemble », commentet-il.

    Le chef de file d’Union Pour Nandrin, Marc Evrard, était lui aussi à l’étranger.

    Mais pour le groupe, la motivation est politique.

    « Comme en juin, on veut montrer que la majorité à Nandrin n’a plus la... majorité. Ils ont des problèmes internes qu’ils n’arrivent pas à résoudre.

    Rien n’a changé depuis trois mois.

    Et puis, repousser le point sur la modification du Programme Stratégique Transversal que nous n’approuvons pas nous permettra peut- être de le bloquer la prochaine fois », glisse Bodgan Piotrowski.

    Le bourgmestre, Michel Lemmens, regrette cette attitude « pitoyable à l’égard du travail effectué par le personnel communal. »

    Il ajoute : «Guy Brassel est en mission de 6 mois pour Arcelor en Pologne jusqu’au 7 octobre, il est sur le point de revenir en Belgique.

    S’il ne pouvait plus assurer ses fonctions, il aurait démissionné. »

    Article de  ANNICK GOVAERS source Sudinfo 

     

    Coup de théâtre au Conseil communal de Nandrin clic ici ce mardi 21 juin 2016

    Une recomposition du Collège clic ici à la mi-juillet à Nandrin

    Le projet de logements publics refusé  clic ici lors du Conseil Communal de Nandrin

    21 JUIN 2016

    Deuxième convocation du Conseil Communal de Nandrin clic ici aujourd'hui 21 juin 2016

    19 JUIN 2016

    La date du Conseil clic ici  provoquée par l’opposition

    15 JUIN 2016

    L’opposition boycotte  le Conseil Communal  clic ici de Nandrin

    couac à Nandrin 210 sept 2016.JPG