condroz chateau lebeau

  • Nandrin:Escroquerie : 6 mois et 11.000 € d’amende

    Lien permanent

    escroquerie,des nandrinois,nandrin,condroz chateau lebeau

    Ils font un tour du monde sur le dos des créanciers
    En fuite au Canada, un couple d’escrocs de Nandrin a été condamné hier à Huy. 
    Paul Lecoq (56 ans) et son épouse Catherine Lecoq (50 ans) sont poursuivis pour avoir, entre 2003 et 2005, organisé leur insolvabilité en liquidant leur société propriétaire du château Lebeau à Huy.
     Ils écopent, chacun,d’une peine de six mois de prison et une amende de 11.000 euros.
    Leur avocat a déjà annoncé que ses clients avaient l’intention de faire opposition à ce jugement.
     
    Si cette opposition se confirme,on peut donc s’attendre à un nouveau procès. 
    Mais il n’est pas certain que cette fois Paul et Catherine Lecoq, le couple de prévenus qui a fait défaut jusqu’ici, soit présent à l’audience.
    Depuis plusieurs années, les Lecoq autrefois domiciliés à Nandrin sont en fuite au Canada…
    après avoir fait le tour du monde avec l’argent qu’ils devaient à un créancier !
    La justice hutoise a éprouvé les pires difficultés à retrouver leur trace, ce qui explique pourquoi ce procès a tant tardé à venir devant le tribunal correctionnel.
    Une mission rogatoire a même été ordonnée au Canada où on pensait qu’ils s’étaient établis, mais sans résultat.
    Selon toute vraisemblance,ce serait quand même bien là qu’ils résideraient actuellement,  à Montréal, rue Côte des neiges, croit-on.
    Cette escroquerie remonte au début des années 2000.
     En 2005, la SCRL GT Interactive,une société française basée à Lyon, se constitue partie civile pour un montant de 44.660 euros,une somme que les époux Lecoq ont été condamnés à lui verser.
     
    ILS VENDENT L’IMMEUBLE LEBEAU
     
    Dès cette condamnation, les époux Lecoq organisent leur insolvabilité «en se dépossédant de tout bien mobilier et immobilier sur le territoire belge ».
    En l’occurrence en vendant un immeuble appartenant à la société CLD Distribution : le château Lebeau, implanté rue des Augustins, au centre de Huy.
    Cet immeuble de rapport qui accueille une quinzaine d’appartements et bien connu des amoureux du patrimoine qui l’apprécient pour son architecture.
    Le montant de la vente est transféré, après la liquidation de la société, dans le patrimoine propre de Catherine Lecoq «qui n’en informe pas qui que ce soit », rappelle le juge Jean-François Dumont. 
    Celui-ci a prononcé hier son jugement qui tient compte du caractère volontaire des faits mais aussi de leur ancienneté, près de dix ans.
    Il a condamné chacun des époux à une peine de prison de 6 mois et une amende 11.000 euros.
    Au ministère public, le substitut Marissiaux avait requis en décembre dernier 1 an de prison.
    article de MARIE-CLAIRE GILLET pour La Meuse