condroz: fini

  • Condroz: fini, les casiers sur le parcours

    Lien permanent

    Rallye du condroz.jpgLutte contre l’alcool et communication relookée pour 2012

    Il y aura bel et bien un Rallye du Condroz 2012, les 3 et 4 novembre précisément.

    Mais ce ne sera et ne pourra plus être la même épreuve,après le funeste week-end vécu en 2011. 

    Bourgmestres, forces de l’ordre et organisateurs devront combattre la consommation d’alcool le long des spéciales et communiquer différemment.

    Le rallye, ce n’est pas la fête, c’est un sport dangereux.

    Réunis mercredi soir à la caserne despompiersdeHuy,mayeurs,services d’urgence et membre du Motor Club de Huy ont débriefé de manière aussi concrète que possible ce terrible week-end de compétition,

    en novembre dernier.

     Deux morts de spectateurs à Villers-le-Temple,ons’ensouvient,mais aussi un vrai problème de fond: une marée humaine impossible à contenir,à maîtriser ou à raisonner, des comportements irresponsables sur chaque spéciale.

     “Nous devons réagir avant d’être confronté à une autre catastrophe ”,résume Etienne Massillon,patron de la course.

    Le succès d’une épreuve, a fortiori si elle est bénie des dieux de la météo (d’où plus de 120.000 spectateurs recensés cette fois), ça doit se gérer,de manière aussi professionnelle que possible.

    1 Priorité 1: limiter la consommation d’alcool

    2Priorité 2: modifier zones de spectateurs/parcours

    3Priorité 3: changer la communication

    4Priorité 4: uniformiser les procédures

    5Ça marche, ce sera reconduit

    Extrait de La Meuse papier du 13 janvier 2012 article de ERIC CLOVIO