commerce à vendre nandrin

  • Nandrin : Gardenia est à vendre

    Lien permanent

    Gardenia sudinfo.JPGIl y a deux ans, la pépinière Gardenia, située route du Condroz à Nandrin, fermait ses portes. La faute à un commerce étroitement lié aux saisons et à la concurrence de plus en plus forte des grandes surfaces.

    « On travaillait trois mois sur douze, ce n’était pas tenable. Pour s’en sortir, il aurait fallu se diversifier et proposer de la nourriture pour animaux, des anti-nuisibles etc.

    mais ma passion, c’était les plantes et je n’avais pas envie de faire autre chose.

    On vendait aussi des fleurs coupées mais sans proximité immédiate avec un cimetière ou un funérarium, c’était difficile », commente Lillo Carrubba qui tenait commerce avec sa compagne.

    « Notre créneau, c’était les oliviers centenaires et les plantes méditerranéennes, or les grandes surfaces ont commencé à vendre la même chose, pas forcément moins cher, mais les clients ne prenaient plus la peine de comparer et filaient droit au supermarché », constate-t-il.

    Toutefois, le commerce nandrinois a tenu bon pendant quatorze ans, lui qui a ouvert en 2000.

    « Attention, ça marchait bien pendant quelques mois, mais ce n’est pas assez pour vivre une année complète. »

    Lillo et sa compagne, sexagénaires tous deux, ont donc décidé de partir à la retraite. Leur magasin et maison sont en vente depuis quelques jours. Mis au prix de 1.250.000 euros, le bien comprend un rez- de-chaussée commercial de 120 m2 , avec un atelier à l’arrière et une serre de 160 m2 (« raison pour laquelle nous avions acheté la propriété », glisse Lillo Carrubba), ainsi qu’un terrain arboré de 3.750 m2 .

    L’étage sert d’habitation.

    Gardenia sudinfo.JPG2.JPG« Le bâtiment se prête à tous types de commerces : restaurant, textile, pépinière... Outre sa composition, c’est la situation du bien, sa visibilité et son grand terrain qui constituent le potentiel de ce bien », estime Célia Gilsoul, agent immobilier chez Engel & Völkers.

    Article de  ANNICK GOVAERS source Sudinfo