comité des citoyen

  • Un comité de citoyens débat d’idées sur Facebook

    Raphaël Mercier (38) a créé sur Facebook le groupe Comité des citoyens chez nos voisins de Clavier.

    Son objectif est de débattre d’idées autour de la commune.

     

    Voilà trois mois que Raphaël Mercier (38) a créé sur Facebook le groupe nommé Comité des citoyens de Clavier. Son objectif : réunir un maximum de Claviérois pour discuter de sujets autour de la commune.

    «  Je suis quelqu’un de plutôt réservé  », raconte Raphaël Mercier. «  J’ai toujours eu des discussions sur le pays avec ma famille. Quand je soulevais des problèmes, ils me disaient : «que veux-tu qu’on y fasse ? »  » Mais suite à l’affaire Nethys, il a désiré passer à l’action.

    À l’échelle de Clavier, le groupe Facebook évoque des soucis de voirie, de sécurité ainsi que des projets. «  À Neupré, j’ai vu un comité similaire qui changeait les choses. Ils ont par exemple obtenu la mise en place d’un radar  », dit-il. «  Je me suis dit que tous ensemble, on arrivera à faire bouger la machine.  »

    Le Claviérois a vu juste. Il explique que sur une dizaine de discussions, la commune a agi sur plusieurs demandes. Des sollicitations que Raphaël Mercier transmet à la commune. «  C’est comme ça que l’on fait avancer les choses  », continue-t-il. «  Soit on fait de la politique, soit on travaille en tant que citoyen. À mes yeux, Facebook est là comme une sphère sociale.  »

    La commune a ainsi répondu à certaines demandes du groupe comme la mise en place de poteaux le long de la plaine de jeux de Clavier. « Des véhicules traversaient la pelouse à proximité  », indique Raphaël Mercier.

    De son côté, le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois, explique être attentif à n’importe quel citoyen. «  Nous sommes attentifs aux informations transmises par ce groupe Facebook, comme aux sollicitations des autres citoyens  », commente-t-il. «  Parmi les demandes, il y a des problèmes dont nous étions déjà conscients. Nous ne sommes pas non plus toujours en mesure de répondre à tous les désirs.  »

    Raphaël Mercier espère voir le groupe accueillir davantage de membres. Il précise toutefois préférer le qualitatif au quantitatif.

    «  Mon projet n’est pas d’attirer du monde pour le plaisir d’attirer du monde  », lance-t-il. «  Mon objectif est de privilégier les débats d’idées. »

    J.G

    Comité des citoyen de Clavier (4560)

    1147395687.25.JPG