chuté

  • L’ange ailé du monument aux morts a... chuté

    Lien permanent

    mon.JPGLes plus observateurs des Nandrinois l’auront remarqué : l’ange ailé qui surplombait le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, place Arthur Botty (du nom du juge résistant abattu par les Allemands en 14-18), n’est plus.
    Il a en effet chuté de son piédestal et s’est écrasé au sol. «La statue en laiton n’a pas résisté au choc : elle s’est brisée», confirme Michel Lemmens, le bourgmestre de Nandrin. 
    Personne n’a heureusement été blessé.
    Un acte de vandalisme ? «Non, le temps a fait son œuvre, tout simplement.
     Cette statue date de 60-70 ans.» 
    La commune a demandé un devis pour réparer le monument, mais pas l’ange luimême. «Non. Elle est cassée.
     Et de l’avis même des anciens combattants que nous venons de réunir pour préparer la fête de l’Armistice, cet ange ailé brandissant un glaive était trop agressive, pour un monument aux morts nandrinois», glisse-til.
    Une coupole devrait par contre recouvrir la pointe de l’obélisque. 
    «La pierre du bonnet est en effet fendue et de l’eau pourrait s’y infiltrer. » 
    Article de ANNICK GOVAERS dans le Journal La Meuse Huy -Waremme du 26 avril 2013