chrh huy

  • Nandrinois Un nouveau service pédiatrique au CHRH de Huy

    Lien permanent

    CHRH Sourc JG Sudpresse.JPG

    Plus fonctionnel, il offre d’avantage de confort aux petits patients comme au personnel infirmier.

    Dix chambres particulières, six lits de jour, une meilleure surveillance, voilà certaines caractéristiques du nouveau service pédiatrique du CHR de Huy inauguré ce mardi 8 mars 2016.

    Un investissement de deux millions d’euros.

    Ce mardi soir a été inauguré le nouveau service pédiatrique du Centre Hospitalier Régional de Huy.

    Situé au 4e étage du bâtiment principal, il propose un confort amélioré pour les petits patients comme pour le personnel infirmier.

    À commencer par les chambres en elle-mêmes.

    Auparavant, seulement trois chambres particulières étaient proposées pour les enfants.

    Désormais, elles sont au nombre de dix.

    Leur porte ont été également revisitées. « Les chambres sont plus insonorisées », fait remarquer Tiziana Baggio, infirmière pédiatrique.

    « Cela permet également de mieux les isoler sur le plan épidémiologique. » Elles sont tellement isolées que les infirmières n’entendent presque plus les « sonnettes » !,

    elles gardent néanmoins un œil sur les patients grâce à un nouveau système de monitoring qui leur permet de visualiser, sur un seul écran, toutes les données médicales relatives aux enfants.

    « Les portes sont dotées d’un hublot, ce qui est un bon compromis entre une porte opaque et une porte vitrée », ajoute Marie Martin, également infirmière du service.

    « Les patients peuvent fermer le store s’ils veulent être tranquilles. »

    L’une de ces chambres est « semi intensive », c’est-à-dire destinée aux cas sérieux.

    Une vitre, installée dans le bureau des infirmières, donne directement sur cette chambre afin de pouvoir la surveiller étroitement.

    Autre nouveauté : six lits de jours, concentrés dans une pièce.

    « On séparera ainsi les opérés des malades », déclare Marie-Anne Leroy, pédiatre. Le couloir laisse la place à une décoration sobre.

    Certaines infirmières la trouvent « classe », d’autres un peu trop sérieuse.

    Ce couloir débouche sur une salle de jeux qui accueille désormais les bambins.

    « Nous acceptons désormais les enfants de moins de 2 ans et demi, ainsi que les frères et sœurs des patients.

    La salle de jeux est également accessible de jour comme de nuit », explique Nathalie Nicolas, institutrice primaire.

    Cette dernière, rattachée à l’ASBL du Château vert à Solières, s’occupe de l’école des devoirs au sein de l’hôpital.

    Enfin, les infirmières disposent désormais également de deux ordinateurs portables disposés sur les chariots afin d’avoir un accès aisé aux données des patients.

    Inauguré ce mardi soir, le nouveau service pédiatrique est opérationnel depuis décembre.

    Il représente un investissement de deux millions d’euros.

    article de  JÉRÔME GUISSE Source info http://journal.sudinfo.be/ 10 mars 2016 voir la version PDF pour lire l'article complet