chateau

  • Nandrinois une idée sortie Concert d'été aujourd'hui 9 juillet 2017

    Lien permanent

    Quatre concerts d'ambiances et de styles différents
    C'est dans son magnifique parc, qui accueille cet été les sculptures de Jean-Michel Folon, que le Château de Jehay vous invite à passer des après-midis concert les dimanches 09 & 23 Juillet et 06 & 20 Août.

    En collaboration avec les Centres Culturels d'Amay, de Saint-Georges et de Huy, et la Province de Liège, cet évènement vous propose une programmation diversifiée qui captivera un large public : un bal swing, du folk-blues, un spectacle jeune public et un projet électro-acoustique !

    Un bus vintage du Musée des Transports en Commun de Wallonie desservira Huy, Amay et Stockay - Saint-Georges pour un aller-retour au château, c'est déjà l'aventure !

    Sous chapiteau avec bar, bancs et tables à l'extérieur par beau temps.

    NAVETTE Gratuite en Bus Vintage à partir de Huy, Amay et Stockay - Saint-Georges.
    Aller :
    13h30 Huy Parc des Récollets
    13h50 Amay Grand Place
    14h15 Stockay - Saint-Georges
    14h30 Château de Jehay
    Retour :
    17h00 Château de Jehay
    17h15 Stockay - Saint-Georges
    17h30 Amay Grand Place
    17h45 Huy Parc des Récollets
    Où:Château Rue du Parc, 1  4540 Jehay
    Téléphone:085/82.44.00.
    Tarif:2.50 euros/ adulte

  • Un second centre, explique administrateur délégué de l’asbl Ensemble

    Lien permanent

    chateau villers.JPGLe Château de Villers-aux-Tours à Anthisnes retrouvera très prochainement une seconde vie. En effet ce lieu classé abritera dès la fin janvier une maison d’accueil en hébergement pour autistes.

    «On a déjà un centre au Château de la Roseraie à Spa qui fonctionne très bien depuis 10 ans.

    La demande est telle que nous avons décidé d’ouvrir un second centre à Anthisnes , explique Jean-Pol Baullette, administrateur délégué de l’asbl Ensemble.

    Cette commune verdoyante a un charme qui n’a pas laissé indifférent le conseil d’administration de l’association.

    «C’est un endroit calme et spacieux à la campagne, avec 11 hectares de terrain aux alentours du château, des chevaux sur la propriété voisine, un accès facile et rapide.»

    Les activités prévues en fonction des infrastructures ne seront pas identiques à celles de Spa. «Le taux d’encadrement avoisine les 0,7 personne encadrante par résident. C’est dire combien nos résidents ont besoin d’être pris en charge.

    Chaque pièce et chaque soin sont étudiés pour répondre aux besoins de chacun des résidents.» Sur les 90 résidents à Spa, seuls 8 sont Belges, tous les autres sont Français.

    À Anthisnes, les Belges ne représenteront que 10% (sur les 40 résidents prévus), «Il est important de comprendre que tous les Français sont subsidiés.

    L’État octroie 200 euros par jour/résident.

    En Belgique, la subvention dépend d’un quota.

    C’est une volonté politique rien d’autre. Les Belges non subsidiés payent 70€ par jour.

    C’est clairement la subvention des résidents Français qui nous permettent d’accueillir des Belges non subsidiés.»

    La mise en place de ce second centre coïncide avec la création d’emplois.

    «On embauche 35 personnes environ au total: éducateurs, psychologues, ergothérapeutes, etc.»

    Le personnel suivra une formation au Château de la Roseraie à Spa avant de prendre ses fonctions au Château classé de Villers-aux-Tours.

    Il est toujours possible de postuler en envoyant sa candidature à:

    contact@chateauroseraie.eu.

    Infos au 087/ 79. 55.50. CY.C