chasse à l’homme

  • Chasse à l’homme dans les bois de Villers-le-Temple

    Lien permanent

    vill.JPGBranle-bas de combat hier dans le petit village de Villers-le-Temple. 
    Les habitants ont eu la surprise de voir débarquer de nombreuses voitures de police, dans les rues habi uellement tranquilles du petit village.
    À l’origine de cette intervention en nombre de la zone de police du Condroz, c’est une alarme qui s’est déclenchée dans une maison de la rue Tige sur le Mont à Yernée Fraineux.
    Des voleurs sont entrés dans une maison par la porte-fenêtre, et malgré qu’ils aient débranché les deux boîtiers de l’alarme, elle s’est déclenchée et la police a été prévenue.
    Selon les premiers témoignages, c’est la propriétaire de la maison, en rentrant chez elle, qui aurait dérangé les voleurs, alors qu’ils fouillaient l’étage.
     Elle a cru les voir s’enfuir par l’arrière à travers les champs.
    DES COMBIS DANS LE VILLAGE
    Aussitôt, les hommes de la police du Condroz se sont déployés dans les rues et les champs de Villers-le-Temple, avec l’objectif de mettre la main sur le ou les malfrats.
     Ils se sont postés le long des chemins de remembrement, tout autour de l’habitation, pendant que d’autres s’enfonçaient dans les bois, à la recherche des auteurs présumés.
    Dans le village, on a pu croiser de nombreuses voitures de police qui sillonnaient les rues à la recherche d’individus au comportement suspect.
    Entre 11h et 15h, les policiers sont restés sur le terrain, mais malheureusement, les recherches se sont révélées infructueuses.
    LES AUTEURS SE SONT ENFUIS
    Du côté de la maison cambriolée, la propriétaire s’est aperçue qu’il manquait un ordinateur portable qui avait laissé ouvert, sur une table au rez-de-chaussée.
    Les auteurs ont aussi fouillé l’étage, mais on ne connaît pas encore le préjudice exact subi par la famille. 
    On sait toutefois qu’ils sont entrés dans l’habitation par une porte-fenêtre sur laquelle plusieurs traces de pesée ont été repérées.
    Pour l’instant, aucun autre cambriolage n’a été signalé dans le quartier de la rue Tige sur le Mont, on ne sait pas si les auteurs sont entrés dans d’autres maisons. On ignore aussi toujours comment ils ont réussi à s’enfuir. 
    Néanmoins, l’enquête est toujours en cours et pourrait donner des résultats. 
    Article écrit par NB pour le Journal La Meuse H-W version papier 24 mai 2013