cadeau de la province de liège

  • «Répertoire des élus » offerts à tous les mandataires politiques

    Lien permanent

    Coffret source Sudinfo V.JPGLa Province de Liège jette 50.000€ par la fenêtre.

    Le jeu en valait-il réellement la chandelle?

    C’est la question qui taraude, voire fâche, plusieurs mandataires politiques depuis lundi.

    Depuis qu’ils ont découvert sur leur table, à l’occasion du Conseil communal, le dernier cadeau de la Province de Liège: un superbe coffret appelé «La Province de Liège, mon partenaire» contenant 3 classeurs, dont un vide.

    Un cadeau qui a coûté au moins 50.000€.

    Depuis lundi, les mandataires politiques découvrent, au fil de leurs conseils communaux, «La Province de Liège, mon partenaire».

    Une documentation sous forme de coffret contenant trois classeurs, dédiés à la vie politique en Province de Liège, dans le cadre de la «supracommunalité».

    Un beau coffret est placé sur le pupitre de chaque élu au soir du Conseil communal. Liège, Ans et Awans ont déjà eu l’honneur de recevoir leur «cadeau» depuis lundi.

    Un cadeau empoisonné, qui sent le soufre financier aux yeux de certains politiques, même si l’objectif de la démarche – une première pour la Province – est chouette: il s’agit de favoriser la transversalité, et d’ainsi enrichir les relations et collaborations entre élus qui ne se connaissent pas forcément.

    «Le Collège provincial a fait le tour des Collèges pour échanger des informations et s’enquérir de leurs besoins , entame Grégory Crotteux, porte-parole de la Province de Liège. Il s’est avéré qu’il y avait besoin de réaliser ces fiches pour savoir qui fait quoi, et notamment connaître ses homologues dans les autres communes.

    Le second classeur, «La Province à vos côtés», permet de connaître les contacts provinciaux et de trouver plus facilement des infos. »

    Un who’s who, en quelque sorte, «pour permettre aux mandataires de connaître leurs collègues et les autres communes .»
    Le 3e classeur, consacré à «La supracommunalité, Liège Europe Métropole», est offert… vide: « il sera alimenté avec les projets supracommunaux, précise M. Crotteux. Le but est que ça vive, car ça change tout le temps, et ça va évoluer. »
    DU VIDE QUI COÛTE CHER

    Ça, c’est pour la (belle) théorie.

    Car, quand vient l’heure des questions plus terre à terre, ça se complique visiblement… Combien de coffrets ont-ils été imprimés?

    « Il est distribué à chaque conseiller communal de l’ensemble de la Province de Liège, ainsi qu’aux parlementaires, soit environ 50 », nous répond-on.

    C’est-à-dire, sur les 84 communes?

    « Ben, regardez sur Wikipédia, vous trouverez facilement le nombre d’élus… » On ne l’a pas trouvé, donc on a calculé.

    Et on est arrivé à environ 2.000 mandataires, en comptant les communaux, les provinciaux et les députés. Voire un peu plus si on n’oublie pas les élus germanophones.

    Soit un budget compris entre 50.000 et 60.000 €. Qui équivaut à 27,50€ par tête de pipe politique. Une goutte d’eau par rapport au budget de 7 millions d’€ consacré par la Province à la supracommunalité, le fonctionnement de l’ASBL «Liège Europe Métropole» représentant à lui seul un montant de 540.000€.

    Au-delà du gaspillage financier, se pose la question de l’image que renvoie la Province via sa «Cellule Supracommunalité» à l’origine de cette initiative: désuète, obsolète, pas du tout 2.0. À croire que la Province ignore l’existence du web. Un répertoire en ligne n’eût-il pas été plus malin? Plus aisé à consulter, upgrader et enrichir?

    Et plus écoresponsable, car que de papier jeté à la poubelle, certains élus n’emportant même pas leur cadeau après le Conseil…

    Enfin, ce coffret tombe du ciel deux ans avant les scrutins communaux et provinciaux.

    Autrement dit, il sera périmé en 2018.

    Article de C. VRAYENNE Source Sudinfo