budget

  • Nandrinois Pas de nouvelle taxe sur les citoyens wallons

    Lien permanent

    i2.JPGLe gouvernement wallon a bouclé plus vite que prévu son budget pour 2017, alors que l’exercice était plutôt délicat.

    Il sera en déficit de 300 millions d’euros, même si, selon le ministre-président Magnette et le ministre du Budget, Christophe Lacroix, il s’agit d’un déficit tout à fait gérable.

    Et dû, pour une grande partie, à des raisons extérieures, notamment le fameux « tax shift » fédéral qui prive les Régions d’importantes recettes (117 millions pour la Wallonie, selon les chiffres de M. Lacroix).

    La bonne nouvelle de ce budget 2017, selon le gouvernement PS-cdH, c’est qu’il n’y aura pas de nouvelle taxe pesant sur les citoyens wallons.

    Une annonce qui fait réagir l’Ecolo Stéphane Hazée : « C’est assez bizarre de dire ça aujourd’hui alors que le gouvernement a décidé en juillet d’instaurer une taxe forfaitaire pour financer l’assurance autonomie.

    Et cela pour le courant de l’année 2017 », nous a-t-il dit ce dimanche.

    « Pour un ménage moyen, ça reviendra à 100 euros par an… soit la même chose que ce que coûte la téléredevance ! »

    ÉCONOMIES

    Pas de taxes nouvelles et pourtant, le gouvernement a dû faire de sérieuses économies, puisque, alors que certaines recettes diminuaient, il a décidé de maintenir un certain nombre d’investissements pour préserver l’avenir de la Région. Ces économies « visant à réduire le déficit », comme dit M. Lacroix, se monteront à 244 millions.

    Comment ?

    Par une « meilleure gestion de la dette », par exemple.

    Mais aussi en demandant aux administrations régionales et aux Organismes d’intérêt public de se serrer la ceinture.

    Notons que des investissements comme ceux pour les routes ou les aéroports ne sont pas remis en cause. Le gouvernement annonce aussi un plan d’investissement sur plusieurs années (plus de 1 milliard) pour le logement, la petite enfance, le tourisme, l’économie, le secteur hospitalier…

    Mais voilà qui ne convainc pas vraiment l’opposition. Alors que l’Ecolo Hazée parle de « boniments » de la part de la majorité PS-cdH, le MR Pierre-Yves Jeholet se dit très déçu. « Trois cents millions, c’est le double de la trajectoire budgétaire annoncée.

    Pour 2017, la Wallonie devait diminuer son déficit à 150 millions », rappelle-t-il. « Où est le souffle, où sont les réformes structurelles ?

    La Région wallonne doit absolument diminuer son train de vie. Au niveau du personnel, des frais de fonctionnement, de certains subsides. » Les discussions au Parlement sur ce budget régional s’annoncent chaudes.

    Article de B.J. source info Sudinfo