bien vieillir

  • Le Condroz possède une population plus jeune que dans le reste de la Wallonie selon l’Iweps ! Salon Bien Vieillir le 25 novembre 2017

    Lien permanent

    Selon l’Iweps, le Condroz possède une population plus jeune que dans le reste de la Wallonie.

    Mais autour de 2030, selon leurs projections, ce retard sera rattrapé, si bien que les sept communes du Pays des Condruses dépasseront légèrement la moyenne wallonne.

    Actuellement, le Condroz, plus particulièrement les communes du Pays des Condruses, comportent une population globalement plus jeune qu’ailleurs en Wallonie.

    «  C’est une conséquence du déversement des villes vers les campagnes  », indique Sébastien Brunet, Tinlotois administrateur général à l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps).

    «  Grosso modo, des couples viennent rajeunir la population du territoire.  »

    Toutefois, les projections de l’Iweps indiquent que le Pays des Condruses rattrapera son retard d’ici 2030. Par conséquent : on y « vieillira plus rapidement  ».

    «  Les couples qui s’installent dans ces communes ont accès à la propriété.

    Ils ont donc entre 30 et 40 ans, et seront au seuil de la vieillesse d’ici 2030  », détaille Marc Debuisson, démographe au sein de l’Iweps.

    «  En parallèle, des jeunes quittent leurs communes se rapprocher de leur lieu de travail.  »

    Il ajoute qu’accès à la propriété rime avec un certain niveau financier, et par conséquent une espérance de vie élevée.

    Les statistiques montrent ainsi que les Belges dont l’espérance de vie est la plus forte sont dans le Brabant-Wallon.

    À l’inverse, la plus faible concerne le Hainaut. La commune qui connaîtra le vieillissement le plus fort dans le Pays des Condruses et Nandrin, précise le démographe. Enfin, la fécondité dans ces communes reste dans la moyenne.

    Pour faire face à cette problématique, le GAL Pays des Condruses organise ce samedi un salon dédié à cette thématique.

    Au programme notamment : des conférences, mais également des initiations à la gymnastique douce, à la marche nordique ou encore au tai-chi.

    «  On se dit que la vieillesse, c’est loin. Mais il faut y penser dès maintenant  », prévient Sébastien Brunet. «  C’est une tranche de la population qui représente un coût, mais qui peut dégager du temps et de la sagesse.  »

    À ses yeux, il s’agit d’une problématique à la fois européenne et très locale. «  Il faudra forcément que les communes s’adaptent en termes de soin et de commerces de proximité  », continue-t-il. «  Ce genre de salon est une initiative rare.  » Organiser un tel événement peut avoir un effet domino selon lui, et ainsi enclencher des actions plus concrètes sur le terrain.

    Enfin, Sébastien Brunet estime qu’il ne faut pas ramener le problème de la vieillesse à la sécurité sociale. «  Les vieux de demain, c’est nous. Comment serons-nous ? Les technologies seront-elles adaptées ?  »

    Article JG complet clic ici 

     

    10h-18h: Stands et petite restauration - salle «La Tinlotoise»
    Essai de vélos électriques et de véhicules
    adaptés aux aînés moins mobiles
    Balade en pouss-pouss
    Problème de déplacement?
    Inscrivez-vous au T’Condruses, gratuit pour
    les Seniors 085/27 46 10
    10h30: Accueil - salle «La Tinlotoise»
    Le mot de la Bourgmestre et présentation du programme par Christine Guyot, Echevine en charge des aînés et Chantal Courard chargée du projet Bien vieillir au Pays des Condruses
    13h30-14h50: Tables rondes - salle «Le blé qui lève»
    Inscription souhaitée au 085/27 46 12
    a) Les alternatives d’hébergement lorsque le maintien à domicile n’est plus
    envisageable ou plus souhaité.
    Témoignage de résidents Aurélie Hubin, Directrice du Home de Seny
    b) L’alimentation et la santé des 60+: «Comment retrouver une santé optimalepar l’alimentation?»
    Caroline Guyot et Caroli ne Halut, naturopathes
    c) Aménagement de votre domicile en fonction des besoins
    Ludovic Grodent, ergothérapeute de Solival et Pol Wotquenne, gériatre et médecin urgentiste au CHU de Liège
    d) Rester à domicile une bonne idée: les conditions nécessaires pour vivre à domicile ADMR Huy
    e) Soutien aux aidants proches
    Amandine Nihoule, «asbl Aidant proche» et «Jamais seul à Modave» - CPAS de Modave
    15h00: Activités - salle «Le blé qui lève»
    15h00-15h45: Initiation Gymnastique douce - Inscription souhaitée gymsana 0472/17 26 97
    15h45-16h15: Initiation Marche Nordique - Inscription souhaitée gymsana 0472/17 26 97
    16h15-17h00: Initiation de Taichi par le «Budo Ryu» (Nandrin) - Inscription souhaitée 085/51 22 91
    17h00: Concert donné par la «Choranthisnes»
    17h30: «Chez le docteur» par la troupe de théâtre
    «La Royale Sainte-Cécile» d’Ouffet

    bien vieillir.JPG2.JPG