bière

  • Une bonne bière à découvrir aujourd'hui dimanche 28 mai 2017 au Point vert Des Amis de La Romane de Saint-Séverin

    Pas seulement une belle région,une bonne bière à découvrir à Saint-Séverin-en-Condroz dimanche 28 mai 2017 salle du Village rue Engihoul Saint-Séverin 4550 Nandrin .

    La Mix hop Bière aux 5 houblons parmi les Douze meilleures bières de Wallonie

    couronnées à Namur lors de la deuxième édition du 

    bière ,romane ,saint séverin ,nandrin ,marche ;point vert ,adeps ,les amis de la romane ,nandrin ,dégustation ,mix hop

    Présente à la marche ADEPS de Saint-Séverin ainsi que La Bière la Romane de Saint-Séverin 

    bière ,romane ,saint séverin ,nandrin ,marche ;point vert ,adeps ,les amis de la romane ,nandrin ,dégustation ,mix hop

     

    Les amis de La Romane de Saint-Séverin en hommage à Gilbert clic ici

    Point vert Des Amis de La Romane de Saint-Séverin en Condroz 

     

     

    Album photos clic ici 

    Un peu d'histoire sur La Romane et les Amis de La Romane de Saint-Séverin Nandrin 

    Un village placé depuis des siècles à l’ombre d’une église romane où vécurent des moines de Cluny se devait de recréer un breuvage hautement symbolique.

    Le 6 mars 1999, Gilbert Heusdain (Amateur de bonnes bières belges) a donc eu le privilège (et aussi le plaisir) de mettre en contact Guy Mottet (Président du Comité des Fêtes de Saint-Séverin) et Pierre Jacob, un jeune brasseur d’Ambly (Nassogne)

    Pierre Jacob, un jeune ingénieur en industrie agro-alimentaire, a en effet choisi la voie houblonnée pour se lancer professionnellement. Un choix qui ne s’assimile pas à de la petite bière, car n’est pas fils de “ Cambrinus ” qui veut.

    Depuis 1996, il a mis définitivement au point une bière ambrée, au taux d’alcool bien dosé, sans être excessif, de 7% vol.

     

     

    Les premiers brassins furent testés entre amis, avec un certain bonheur. Elle s’appelait alors tout simplement « Cuvée d’Ambly ». Le nom de baptême de cette Ardennaise changea aussi en prenant comme patron « Saint-Monon ».

    Sa belle rousse savoureuse et bien houblonnée, Pierre Jacob accepte de l’adapter pour créer une bière propre au village de Saint-Séverin, une bière franche, ne cachant pas ses mérites par un goût sucré trompeur.

    Et c’est ainsi, pour le plaisir de vos papilles, Saint-Arnould, Saint-Monon et Saint-Séverin veillent sur la destinée d’une bière dont nous sommes fiers, « La Romane de Saint-Séverin ».

    Devinez qui en bave de plaisir … À la vôtre, à la nôtre, à notre bière …

    Aujourd'hui, La Romane est connue bien au delà des nos frontières, afin de lui conservé son caractère convivial et artisanal, elle ne se trouve à la vente que sur le territoire

     

     La Romane

    Vous avez découvert la « La Romane » et vous allez pouvoir vous en régaler !

    Mais pour qu'elle vous dévoile toutes ses qualités, quelques conseils ne sont peut-être pas superflus.

    Conseils d’un amateur averti ...

    Vous avez ramené chez vous quelques bonnes bouteilles; ne vous précipitez pas sur le tire-bouchon, « La Romane » est une bière vivante refermentée en bouteille, elle contient donc des levures, laissez-la reposer quelques jours en cave, à l'abri de la lumière mais de grâce, pas dans le réfrigérateur, vous risqueriez de tuer votre bière qui deviendrait une lavasse plate et insipide. Gardez-la debout s'il s'agit de quelques jours mais couchée si c'est pour plus longtemps.

     

     

    Ca y est, vous pouvez y aller !

    une petite goulée pour rincer la bouche et puis une autre pour goûter pleinement le nectar ... et là plus question de dire du mal de la voisine ou de déblatérer vos confrères; le seul sujet de conversation sera… « La ROMANE » avec une bonne blague de temps en temps, à propos, vous connaissez l'histoire du gars dont le père était stérile ?

     

     

    Une heure avant de la consommer, amenez la à la bonne température de dégustation, 8 à 10° voir 12° pour la Brune et celle au miel, c'est alors qu'elle dégagera ses arômes les plus subtils … mais attention, manipulez vos bouteilles avec douceur, sinon à quoi bon les laisser reposer.

    Préparez vos verres à dégustation, plus larges en bas plus étroits vers le haut. Lavez-les à l'eau claire, surtout pas de détergent, rincez-les juste avant de servir, sans les essuyer.

    Invitez quelques amis, « La Romane » est une bière conviviale qui semble encore meilleure lorsqu'elle est en bonne compagnie ...

    Rassemblez les verres près de vous, avec pondération, enlevez la capsule puis tirez gentiment le bouchon, du calme, elle ne va pas s'en aller... Servez le premier verre en l'inclinant puis en le redressant au fur et à mesure, lorsqu'il est plein; ne redressez pas la bouteille, servez dans la foulée le deuxième puis le troisième verre. S'il reste de la bière dans la bouteille, redressez-la délicatement et posez-la.

     

    « A portée de nez, elle dégage un parfum de caramel amer. Elle révèle un certain piquant sur la langue et beaucoup de fraîcheur au palais et en arrière bouche. Elle ne contient que des ingrédients naturels, ce qui donne à son perlé beaucoup de finesse et de vivacité, mais sans mousse abondante ». Santé Les Amis de La Romane de Saint-Séverin

    Les amis de La Romane de Saint-Séverin en hommage à Gilbert clic ici

    35926_3889338002171_1658458084_n.jpg

    1dans la meuse.JPG

    Affiche adeps 2017.jpg

     

    D'autre info sur la Mix Hop 

    Le blog de Nassogne clic ici

  • Pas seulement une belle région,une bonne bière à découvrir au Point vert Des Amis de La Romane de Saint-Séverin

    Pas seulement une belle région,une bonne bière à découvrir à Saint-Séverin-en-Condroz dimanche 28 mai 2017 salle du Village rue Engihoul Saint-Séverin 4550 .

    La Mix hop Bière aux 5 houblons parmi les Douze meilleures bières de Wallonie

    couronnées à Namur lors de la deuxième édition du 

    bière ,romane ,saint séverin ,nandrin ,marche ;point vert ,adeps ,les amis de la romane ,nandrin ,dégustation ,mix hop

    Présente à la marche ADEPS de Saint-Séverin ainsi que La Bière la Romane de Saint-Séverin 

    bière ,romane ,saint séverin ,nandrin ,marche ;point vert ,adeps ,les amis de la romane ,nandrin ,dégustation ,mix hop

     

    Les amis de La Romane de Saint-Séverin en hommage à Gilbert clic ici

    Point vert Des Amis de La Romane de Saint-Séverin en Condroz 

     

     

    Album photos clic ici 

    Un peu d'histoire sur La Romane et les Amis de La Romane de Saint-Séverin Nandrin 

    Un village placé depuis des siècles à l’ombre d’une église romane où vécurent des moines de Cluny se devait de recréer un breuvage hautement symbolique.

    Le 6 mars 1999, Gilbert Heusdain (Amateur de bonnes bières belges) a donc eu le privilège (et aussi le plaisir) de mettre en contact Guy Mottet (Président du Comité des Fêtes de Saint-Séverin) et Pierre Jacob, un jeune brasseur d’Ambly (Nassogne)

    Pierre Jacob, un jeune ingénieur en industrie agro-alimentaire, a en effet choisi la voie houblonnée pour se lancer professionnellement. Un choix qui ne s’assimile pas à de la petite bière, car n’est pas fils de “ Cambrinus ” qui veut.

    Depuis 1996, il a mis définitivement au point une bière ambrée, au taux d’alcool bien dosé, sans être excessif, de 7% vol.

     

     

    Les premiers brassins furent testés entre amis, avec un certain bonheur. Elle s’appelait alors tout simplement « Cuvée d’Ambly ». Le nom de baptême de cette Ardennaise changea aussi en prenant comme patron « Saint-Monon ».

    Sa belle rousse savoureuse et bien houblonnée, Pierre Jacob accepte de l’adapter pour créer une bière propre au village de Saint-Séverin, une bière franche, ne cachant pas ses mérites par un goût sucré trompeur.

    Et c’est ainsi, pour le plaisir de vos papilles, Saint-Arnould, Saint-Monon et Saint-Séverin veillent sur la destinée d’une bière dont nous sommes fiers, « La Romane de Saint-Séverin ».

    Devinez qui en bave de plaisir … À la vôtre, à la nôtre, à notre bière …

    Aujourd'hui, La Romane est connue bien au delà des nos frontières, afin de lui conservé son caractère convivial et artisanal, elle ne se trouve à la vente que sur le territoire

     

     La Romane

    Vous avez découvert la « La Romane » et vous allez pouvoir vous en régaler !

    Mais pour qu'elle vous dévoile toutes ses qualités, quelques conseils ne sont peut-être pas superflus.

    Conseils d’un amateur averti ...

    Vous avez ramené chez vous quelques bonnes bouteilles; ne vous précipitez pas sur le tire-bouchon, « La Romane » est une bière vivante refermentée en bouteille, elle contient donc des levures, laissez-la reposer quelques jours en cave, à l'abri de la lumière mais de grâce, pas dans le réfrigérateur, vous risqueriez de tuer votre bière qui deviendrait une lavasse plate et insipide. Gardez-la debout s'il s'agit de quelques jours mais couchée si c'est pour plus longtemps.

     

     

    Ca y est, vous pouvez y aller !

    une petite goulée pour rincer la bouche et puis une autre pour goûter pleinement le nectar ... et là plus question de dire du mal de la voisine ou de déblatérer vos confrères; le seul sujet de conversation sera… « La ROMANE » avec une bonne blague de temps en temps, à propos, vous connaissez l'histoire du gars dont le père était stérile ?

     

     

    Une heure avant de la consommer, amenez la à la bonne température de dégustation, 8 à 10° voir 12° pour la Brune et celle au miel, c'est alors qu'elle dégagera ses arômes les plus subtils … mais attention, manipulez vos bouteilles avec douceur, sinon à quoi bon les laisser reposer.

    Préparez vos verres à dégustation, plus larges en bas plus étroits vers le haut. Lavez-les à l'eau claire, surtout pas de détergent, rincez-les juste avant de servir, sans les essuyer.

    Invitez quelques amis, « La Romane » est une bière conviviale qui semble encore meilleure lorsqu'elle est en bonne compagnie ...

    Rassemblez les verres près de vous, avec pondération, enlevez la capsule puis tirez gentiment le bouchon, du calme, elle ne va pas s'en aller... Servez le premier verre en l'inclinant puis en le redressant au fur et à mesure, lorsqu'il est plein; ne redressez pas la bouteille, servez dans la foulée le deuxième puis le troisième verre. S'il reste de la bière dans la bouteille, redressez-la délicatement et posez-la.

     

    « A portée de nez, elle dégage un parfum de caramel amer. Elle révèle un certain piquant sur la langue et beaucoup de fraîcheur au palais et en arrière bouche. Elle ne contient que des ingrédients naturels, ce qui donne à son perlé beaucoup de finesse et de vivacité, mais sans mousse abondante ». Santé Les Amis de La Romane de Saint-Séverin

    Les amis de La Romane de Saint-Séverin en hommage à Gilbert clic ici

    35926_3889338002171_1658458084_n.jpg

    1dans la meuse.JPG

    Affiche adeps 2017.jpg

     

    D'autre info sur la Mix Hop 

    Le blog de Nassogne clic ici

  • Potage à la bière,une recette du terroir !!!Aujourd'hui fête de la bière aussi à Nandrin

    a-la-soupe.gif30 gr de beurre

    2 oignons 

    1l de bière blonde (il y a plusieurs bières locales ici à Nandrin )

    1 jaune d’œuf 

    1 cà s de crème fraîche 

    poivre et sel 

    4 tranches de pain rassis .

     

    Éplucher et émincer les oignons .

    Les faire fondre dans le beurre chaud sans les laisser prendre couleur .

    Saupoudrer de farine .

    Mélanger le tout .

    Verser la bière en remuant bien.

     Poivrer saler.

    Laisser cuire à feu doux environs 20 minutes 

    Faire des croûtons avec le pain rassis .

    Verser le potage dans la soupière et lier avec le jaune d'oeuf et la crème .

    Servir les croûtons à part .

    Bon appétit 

    Recette par sympathie de MG .

    Liste des bières de nos Régions 

    En quête des bières artisanales de nos régions, nous avons tenté d’en répertorier un maximum. Cette liste n’est probablement pas exhaustive, en effet, de nouvelles brasseries et microsbrasseurs font continuellement leur apparition sur le marché. A découvrir chez nous : La Frénésie du Condroz, qui a obtenu le Label de « la bière des femmes » par le magazine Femmes d’aujourd’hui lors d’un concours lancé l’année dernière.

    La Quadra (Waremme)

    L’Abbaye de Flône (Amay)

    La Korus (Amay)

    La Crapule (Huccorgne)

    Le Templier du Geer

    La Fillée La Paix-Dieu (Amay)

    La Léopold 7 (Héron)

    La Saint-Mengold (Huy)

    La Namber 1 (Nandrin)

    La brasserie de La Botteresse (Saint-Georges)

    La Romane de Saint-Séverin (Nandrin )

    ne brasse que ses propres bières.

    Celles-ci comptent : La Botteresse blonde, ambrée, ambrée au miel, brune, blanche et noire. La Liégeoise Sur-Les-Bois (blonde, ambrée et brune) Les bières de saison avec : La Botteresse de Noël, aux pommes, aux cerises. La Poirette de Fontaine. Don Nicolo (Wasseiges) Tugal (Comblain-la-Tour) La Brasserie du Flo: Flo (blonde, fruitée, brune et ambrée) Cuvée Saint-Antoine Plope Judicieuse Apogée Full Time Flo Gravos La Brasserie Ô L’Ô Double :parfaite en dessert L’Ô Blonde : arômes d’agrumes L’ÔPA : bière ambrée, à la mode Bières de l’arrondissement 

     

     

  • Nandrinois L’Avouerie déstocke 5.000 verres à bière

    avourie source sudinfo ag.JPG

    Le Musée de la bière et du péket a besoin de place, en prévision de gros travaux l’an prochain

    Avis aux amateurs de mousse. De bonnes affaires se profilent à l’Avouerie d’Anthisnes début septembre. Le Musée de la bière et du péket se sépare de 5.000 verres à bière au prix imbattable de 50 cents la pièce !

    L’Avouerie d’Anthisnes et son Musée de la bière et du péket trient leurs cartons. À l’intérieur, pas moins de 5.000 verres à bière.

    « On les a accumulés au fil des années, on en a reçus, on en a achetés par lots.

    Résultat, on se retrouve avec plusieurs exemplaires d’un même verre dont nous ne savons que faire. On ne peut pas tout montrer au public dans le donjon du 12e siècle où est abrité le musée », explique Eric Hendrikx, responsable de projets à l’Avouerie.

    Des piles de cartons ont ainsi été stockées depuis les années 80 et l’ouverture du Musée de la bière et du péket.

    L’heure du grand ménage a sonné.

    « Nous allons garder un millier de verres à bière, le reste, soit 5.000 verres, seront vendus les deux premiers week-ends de septembre », annonce-t-il.

    Des exemplaires de toutes sortes de marques, de différentes époques et de formats variés, de la flûte à la chope d’un demilitre.

    « Il s’agit majoritairement de verres à bière belge et artisanale. Certaines brasseries n’existent plus.

    La plupart des verres sont assez anciens, donc les formats ou les caractères ont depuis changé, ce qui en fait des objets potentiels de collection », souligne-t-il. On trouve ainsi quelques verres d’Orval.

    « On pourrait croire que ces récipients sont tous les mêmes, or il a des changements infimes. » Citons également le verre de Kwak, dont la forme est si particulière : une sorte de sablier, posé sur un support en bois. On l’appelle le verre du cocher, car celui-ci l’accrochait à sa calèche, la boule au fond empêchant la bière de se renverser. Son prix sur internet tourne autour d’une dizaine d’euros.

    Quant aux clubs et mouvements de jeunesse, ils trouveront certainement leur bonheur parmi les verres plus « ordinaires ».

    Bonne nouvelle, quel que soit l’exemplaire qui vous tape dans l’œil, tous sont au prix de… 0,50 euros. « Notre but est de vendre. Nous descendrons le gros des cartons dans la galerie de l’Avouerie les deux premiers week-ends de septembre (le deuxième tombe en même temps que la brocante d’Anthisnes) pour que les gens puissent regarder ce qui les intéresse.

    Nous proposerons des lots. Plus ils prendront de verres, plus le tarif sera avantageux, à 200 verres, on trouvera un arrangement », sourit le responsable de projets. Le mieux est de payer en liquide, un Bancontact est toutefois disponible pour les gros achats.

    Si l’Avouerie est déterminée à écouler rapidement son stock, c’est que des travaux d’envergure se préparent. L’année prochaine, ils seront menés au sein du bâtiment communal du 17e siècle accolé au donjon. «A terme, nos bureaux (d’accueil notamment) devraient y déménager, des salles de séminaires et d’exposition temporaire sont aussi prévues. »

    Un passage entre les deux édifices sera créé et un ascenseur sera installé. Le parcours du Musée de la bière et du péket, désormais à cheval sur les deux édifices, sera dans la foulée repensé.

    L’argent de la vente des verres à bière permettra à l’ASBL de l’Avouerie de racheter du matériel et/ou d’entretenir le bâtiment classé, conformément à sa mission originelle.

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudinfo 

     

  • « Je veux faire connaître mes 2 bières maison »

    DSC02395.JPGSur le marché de Noël des indépendants,on pouvait aussi goûter les bières de Nandrin. Fabriquées à la brasserie Gilbert, rue de la Halète à Nandrin, les bières Namber 1 et Max 25 commencent à se faire connaître.
    Elles sont aujourd’hui disponibles dans de plus en plus de points de vente.
    « La bière, c’est une passion. J’aimerais pouvoir en vivre. Malheureusement, c’est impossible pourl’instant. 
    Mais je ne désespère pas.
    Ça fait trois ans que je travaille  comme indépendant complémentaire et cela fonctionne de mieux en mieux.
     J’arrive à me faire connaître ».
    C’est grâce aux goûts particuliers de ces deux produits que Dominique Gilbert tire son épingle du jeu : «Ce sont des bières assez puissantes, très parfumées.
     Je mets beaucoup de soin à leur donner ce goût naturel. 
    Et j’ajoute  une touche de miel pour les arômes. 
    Elles sont superbes à déguster en apéritif ou en entrée.
    Mais elles se marient très bien aussi avec des plats cuisinés. 
    Je conseille particulièrement les spaghettis bolognèse avec un peu de bière.
     C’est délicieux, même si c’est sacrilège pour les Italiens ».
    Aujourd’hui, on trouve les bières de la brasserie Gilbert à Nandrin, dans plusieurs restaurants.