barbacao

  • Un vol de 1.600 € au resto Barbacao de Nandrin

    Lien permanent

    Nandrin vol AG Sudpresse.JPG

    Les voleurs ont emporté l’argent des fournisseurs.

    Gérard Miller, le patron du Barbacao, à Nandrin, n’a pas eu de chance cette semaine.

    Si une tentative de vol a été opérée dans son resto liégeois, Le Labo4, un cambriolage a bien eu lieu dans son établissement de la route du Condroz.

    Mauvaise semaine pour Gérard Miller, le patron du restaurant Le Barbacoa, à Nandrin.

    Son établissement condruzien (route du Crondroz) a été cambriolé, tout comme son autre resto, Le Labo4, à Liège (Quai van benedden).

    « C’est samedi matin d’abord qu’un vol a eu lieu au Labo4 », introduit Gérard Miller.

    « Un pauvre malheureux a cassé une vitre du resto et est entré.

    Par contre, il s’est arrangé pour passer au moment où les gardes de Securitas sont justement passés voir si tout allait bien…

    L’alarme a sonné et les gardiens sont donc directement entrés… » Ils ont finalement retrouvé l’individu, recroquevillé en position fœtus dans une manne de linges, cachés sous les essuies, tabliers et autres serviettes !

    « Le pire, c’est qu’il a été libéré l’après-midi même apparemment mais qu’il a déjà recommencé le lundi et qu’il s’est fait, aussi, à nouveau attraper ! »

    Le voleur n’a, on s’en doute, pas eu le temps de dérober quoi que ce soit.

    Par contre, un vol avec effraction a bien eu lieu au Barbacoa, à Nandrin.

    « Là, on s’en est aperçu mercredi matin car on est parti lundi soir et le resto est fermé le mardi. Heureusement, on ne laisse pas grand-chose à l’intérieur », explique Gérard Miller.

    Il n’empêche, un ou plusieurs individus ont fracturé la porte arrière de l’établissement et sont parvenus à entrer à l’intérieur.

    « C’est la première fois que cela arrive en huit ans », précise le patron.

    « Mais ils n’ont pas fait de dégâts, si ce n’est qu’ils ont volé les enveloppes que nous avions laissées et qui étaient destinées aux fournisseurs ! »

    Le préjudice total s’élève tout de même à environ 1.600 euros.

    Une imposante somme mais qui n’enlève pas le sourire à Gérard Miller.

    « J’essaye de toujours rester positif.

    Ça ne sert à rien que je me rende malade avec ça : cela va juste gâcher mon weekend et le temps que je vais passer avec mes enfants », conclut-il.

    Article de  E.D source info Sudpresse http://journal.sudinfo.be/