avec un groupe très rajeuni

  • Avec un groupe très rajeuni, Templiers-Nandrin a le maintien pour seul objectif

    Lien permanent

    templ.JPG


    «Vu que nous ne possédons pas des moyens financiers énormes, nous avons décidé de maintenir notre politique axée sur les jeunes tout en attirant des gars en quête de revanche. 
    La moyenne d’âge du noyau sera très basse et on sait que ce ne sera pas évident mais on croit beaucoup en eux», explique Ives Dietens dont le seul objectif sera de maintenir le club en P2A. 
    «On part un peu dans l’inconnu vu la jeunesse du noyau. 
    Il faut voir si la mayonnaise va prendre et si les automatismes vont se créer.
     C’est un peu une saison de transition puisque pas mal d’anciens sont partis et ont été remplacés par des jeunes du cru.
     On va voir s’ils sont capables de s’adapter au jeu et au niveau de la 2e provinciale.
     Nous sommes conscients que nous prenons un risque en optant pour une telle politique mais le comité ne nous met aucune pression. 
    On va se battre pour se sauver mais si on devait descendre en P3, ce ne serait pas une catastrophe.»
    DE BELLES INFRASTRUCTURES
    Au niveau des satisfactions, le mentor condruzien pointe les nouvelles infrastructures, composées d’un tout nouveau bloc buvette-vestiaires ainsi que deux terrains synthétiques, qui devraient permettre au club de devenir un des pôles attractifs de la région.
     «On espère que cela va attirer des jeunes au club. 
    Les joueurs vont également devoir s’habituer à cette nouvelle surface. A priori, les nouveaux transfuges ont de bonnes dispositions pour évoluer sur du synthétique.
    Mais il faut voir s’ils auront le niveau nécessaire pour se frotter à la P2.»
     C’est donc avec pas mal de points d’interrogation que les Templiers débuteront cette saison cuvée 2013-2014. «Surtout que notre capitaine, Jonathan Claessens, sera sur la touche durant les 6 premiers mois en raison d’une déchirure des ligaments croisés. 
    C’est une grosse tuile pour nous. J’ai des solutions de rechange mais je vais perdre un leader et un des gars les plus expérimentés de mon noyau.» Ives Dietens laisse d’ailleurs la porte ouverte à d’autres jeunes pousses du club. «Les noyaux de P2 et P3 ne sont pas figés. Ils seront ouverts aux jeunes des U21 et des U19 s’ils prouvent qu’ils méritent leur place dans l’effectif.»
    Vous l’aurez compris, un vent nouveau, synonyme de jeunesse, souffle à Templiers-Nandrin. 
     
    Article de D’OLIVIER JOIE écrit pour le Journal La Meuse H-W du 18 juin 2013


    Rachidi Maiga (ex-Ivoz).«J’ai signé à Templiers-Nandrin pour rebondir après une saison difficile à Ivoz où j’ai été blessé à la rotule et où je n’ai pas beaucoup joué.
     Je ne pensais pas évoluer plus bas qu’en P1 un jour mais je peux apporter quelque chose à l’équipe. Le club doit viser le plus haut possible. Un top 5 est envisageable. Dans le pire des cas, on pourra revoir les objectifs en cours de saison.
     Sur le terrain, rien n’est impossible.»
    Abdel Bah-Traore (Warsage). «À 28 ans, je serai le doyen de l’équipe. Je suis venu ici pour jouer avec mes amis, Rachidi Maiga et N’Falamine Conde. On compte sur nous pour marquer des buts et sauver le club et on fera notre maximum pour que ce soit le cas.
     Je connais un peu la P2 puisque j’ai évolué à Cointe à ce niveau, il y a quelques saisons. J’ai également joué en CFA (NDLR : en France) à Noisy-le-Sec. J’espère apporter mon expérience au groupe et je viens pour m’amuser. »
    N’Falamine Conde (ex-Montegnée).
    «J’ai rejoint Templiers-Nandrin car je voulais jouer avec mes amis. On est tout le temps ensemble mais on n’a jamais eu l’occasion d’évoluer dans le même club. À Montegnée, la saison dernière, je n’ai pas beaucoup joué car je me suis consacré à mes études.»
    Cédric Milambo (ex-Amay B). «J’ai choisi de relever le défi que me proposait les dirigeants de TempliersNandrin car j’avais envie de tenter ma chance plus haut. L’an dernier, je m’entraînais souvent avec l’équipe A de Amay mais j’évoluais en P4 le dimanche. C’est un beau challenge dans de superbes infrastructures. De plus, je connais déjà le coach que j’ai eu comme entraîneur chez les jeunes à Seraing. Vu que l’équipe est fort jeune, je pense que notre objectif prioritaire doit être le maintien. Il y a pas mal de grosses cylindrées dans la série et ce ne sera pas évident. Avec les jeunes, ça passe ou ça casse. Mais si on débute bien, on pensera au ventre  mou du classement.» l