avc

  • Attention Nandrinois Les AVC, la troisième cause de mortalité

    Lien permanent

    Début 2016, le CHU Saint-Pierre a créé une unité neuro-vasculaire (Stroke unit), multidisciplinaire dédiée à la prise en charge des AVC en phase aiguë et post-aiguë.

    Depuis lors, le CHU fait partie des 4 hôpitaux bruxellois reconnus par la Commission Communautaire Commune de Bruxelles-Capitale offrant un programme de « soins de l’AVC aigu ».

    Pour le docteur Joachim Schulz chef du service de Neurologie du CHU Saint-Pierre, il y a 19.000 cas d’AVC par an en Belgique : « Ils représentent la 3e cause de mortalité et la première cause d’invalidité chronique dans les pays développés ».

    RÉAGIR VITE

    Quels sont les signes d’un AVC ? « Les symptômes sont variables et s’installent brutalement. Paralysie, troubles de langage, perte de vision et troubles d’équilibre sont les symptômes les plus fréquents.

    Cependant, les AVC hémorragiques (20 %) et les AVC ischémiques (80 %) sont traités de manières très diffé- rentes mais, cliniquement, nous ne pouvons pas les distinguer. Il est indispensable d’effectuer une imagerie cérébrale avant le traitement. En général un CT-scan suffit. »

    D’où l’importance de réagir vite : « Toute personne présentant ou ayant présenté les signes cliniques d’un AVC récent doit être immédiatement orientée vers un service d’urgence d’un hôpital disposant d’une Stroke Unit. Même si les symptômes ont été transitoires, le risque d’AVC à court terme est réel ». -

    avc

    0 commentaire Catégories : Santé Imprimer
  • Nandrinois reconnaître L'AVC

    Lien permanent

    AVC.JPG

    RECONNAÎTRE L’AVC

     Si l’un de ces signes apparaît brutalement, il y a urgence !

    Accident Vasculaire Cérébral

     AVC

     TROUBLE DE LA PAROLE BOUCHE DE TRAVERS FAIBLESSE DE LA MOITIÉ DU CORPS

     Appelez 112

    AVC

     www.chuliege.be/campagneAVC