application

  • Nandrinois Gérez vos titres-services via votre smartphone

    CLIN-D-OEIL.jpgAu premier semestre 2016, la Wallonie comptait 254.000 utilisateurs de titres-services, un chiffre en recul depuis 2014. Et parmi ces utilisateurs, seuls un tiers utilise des titres-services électroniques.

    Tous les autres utilisent encore les titres papier.

    La Région, par la voix de sa ministre de l’Emploi, Éliane Tillieux, et Sodexo, la société émettrice des titres-services, ont donc décidé de lancer une offensive en vue de convaincre un maximum de Wallons d’utiliser les titres sous forme numérique.

    Cela passe par exemple par une application pour smartphones qui permet de gérer ses titres services électroniques beaucoup plus rapidement. Et plus sûrement.

    L’inscription en ligne est assez simple, via un espace sécurisé sur le site www.wallonie-titres-services.be.

    Là, dans la rubrique «données personnelles», il suffit d’informer l’entreprise agréée qui envoie l’aide ménagère que l’on passe au titre électronique. Le menu indique aussi le quota de titres-services auxquels on a droit sur l’année.

    Si vous utilisez déjà des titres-services électroniques, la mise en route de l’application pour smartphone est très rapide. Une application qui fonctionne pour les iPhone et les appareils tournant sous Android.

    Le service est gratuit. Il existe aussi une déclinaison de cette application pour les travailleurs qui prestent via titres services.

    Ils sont déjà 30% à l’utiliser.


    AVANTAGES DIVERS

    Les avantages sont divers: rapidité (le titre-service est payé en deux jours, contre 5 pour les titres papier), simplicité d’utilisation, sécurité (plus de pertes de titres-services, signature automatique).

    Les entreprises agréées sont preneuses, bien évidemment.

    Aujourd’hui, ces entreprises sont au nombre de 800 en Wallonie. Le système s’est stabilisé, après avoir connu quelques soubresauts.

    En 2016, ce secteur emploie un peu plus de 40.000 personnes.

    Il s’agit d’un secteur important, on le voit.

    Le nombre de titres-services émis et remboursés est en légère diminution pour les 10 premiers mois de l’année, comparé à la même période de 2015.

    Article de B.J. Source Sudinfo