annulation

  • Que se passe-t-il au Deux ours asbl de Nandrin ???? de mauvaises nouvelles,annulations en série

    Les deux ours annonce.JPG

    L'annonce est sur les Facebook et sites internet aujourd'hui 11 octobre 2016 

    Deux Ours

    Deux Ours asbl est au grand regret de vous annoncer l’annulation/report de la plupart des concerts qu’elle avait programmé à Nandrin jusqu’au 31 décembre 2016.

    Vous trouverez la liste des concerts annulés et des concerts maintenus sur le site:

    www.deuxoursasbl.be


    Les places payées seront directement remboursées par banque.

    Cette décision douloureuse fait suite au courrier envoyé à l’asbl par 2 des Administrateurs de la SCRL "Pub des Ours", société locataire du lieu.

    L’Administrateur gérant et sa compagne ont signifié, de manière unilatérale, leur désir de mettre fin à toute collaboration avec Deux Ours asbl d’ici fin décembre 2016.

     

    Deux Ours asbl met tout en oeuvre pour reporter un maximum de ces concerts en 2017 dans le futur lieu qui accueillera l’ASBL.

    Deux Ours asbl présente ses excuses aux artistes, aux agents et au public impactés par cette décision.

    Deux Ours entre dans une période d’hibernation et se réjouit déjà de lever le voile sur la tanière dans laquelle les concerts et spectacles reprendront vie une fois l’hiver passé!

    Source info 

    Facebook  des Deux ours Clic ici 

     

    Site de l'information annonce des Deux ours clic ici 

     

     Le 3 octobre 2015 

    La guerre entre les Deux Ours fait rage à Nandrin clic ici 

     

    Le 17 octobre 2015

     

    Inauguration Deux Ours asbl aujoud'hui 17 octobre 2015 à Nandrin

     

    Programmation 2016 pour les Deux Ours asbl de Nandrin

    1les deux ours site.JPG

  • Il n’y aura pas de Festimix 2016 sur le site des Templiers à Nandrin

    festimix, nandrin,annulation ,condroz soquette

    Le bourgmestre n’a pas accordé l’autorisation.

    Faute d’un dossier « béton » des organisateurs du Festimix, le bourgmestre de Nandrin a préféré ne pas prendre le risque de se retrouver au Conseil d’Etat comme lors des deux précédentes éditions.

    Il n’a pas donné son autorisation pour l’organisation du Festimix 2016 sur le site des Templiers. Le collectif de riverains CRAVN, qui se plaignait des nuisances sonores, ne cache pas sa joie.

    Le Festimix 2016 aura bien lieu, mais pas à Nandrin et à une date ultérieure. Initialement prévu le 3 juillet, le festival de musique électronique est reporté à fin août.

    « Nous espérons fixer la date du 21 août.

    Nous sommes actuellement à la recherche d’un nouveau lieu (nous en avons trouvé deux pour le moment) puisqu’à Nandrin, ce n’est plus possible.

    Le bourgmestre nous a toujours soutenus mais, malgré nos efforts, ça devenait compliqué à cause de quelques riverains », regrette Olivier Soquette, organisateur du Festimix et DJ.

    Michel Lemmens, bourgmestre de Nandrin, n’a pas accordé l’autorisation nécessaire à la tenue du festival sur le site des Templiers.

    « Nous n’avons pas voulu prendre le risque d’avoir un nouveau recours en extrême urgence au Conseil d’Etat de la part du CRAVN », reconnaît le mayeur.

    Ce qui a été le cas avant les deux dernières éditions. L’année passée, le Conseil d’Etat avait ordonné la suspension de l’événement autorisé par la commune ; Daniel Pollain, bourgmestre ff, avait alors accordé une nouvelle autorisation in extremis pour que le Festimix puisse avoir lieu.

    « Pour ne plus que ça se reproduise, notre avocat nous a fortement invités à faire en sorte que la demande d’autorisation de l’organisateur nous parvienne plus de deux mois avant.

    La demande nous est parvenue début mai mais le formulaire de dix pages « type » établi par la zone de police, était totalement incomplet : il manquait par exemple le plan d’implantation, des références en matière de sécurité etc.

    Dans ces conditions, et suivant l’avis négatif du directeur général et du Planu, je n’ai eu d’autre choix que de refuser l’autorisation », indique Michel Lemmens.

    Selon Oli Soquette, le dossier est pourtant le même chaque année.

    « Le dossier était trop attaquable en l’état », commente le bourgmestre. Et ce n’est pas le rapport de l’expert acousticien démontrant que la norme légale extérieure de 90 dB n’avait pas été dépassée en 2015, qui aurait joué en faveur des organisateurs devant le Conseil d’Etat.

    « Le Conseil d’Etat statue sur la forme et non le fond.

    Il suffit que l’acte administratif ne soit pas correctement formulé pour qu’il soit cassé. » Cette victoire du CRAVN présage-telle l’absence future de gros événements aux Templiers ?

    « J’espère que non. Les organisateurs avec un projet cohérent et construit sont toujours les bienvenus à Nandrin. »

    En attendant une nouvelle localisation, le Festimix aura une scène aux Francofolies de Spa, le 23 juillet prochain.

    Article de ANNICK GOVAERS source Sudinfo http://journal.lameuse.be/

     

    Daniel Giltay, du CRAVN : « Nous restons vigilants »

     

    Le secrétaire du CRAVN se réjouit de cette décision.

    « L’an passé, la commune était passée en force en outrepassant la décision du Conseil d’État.

    Nous étions prêts à en découdre à nouveau avec le bourgmestre et l’organisateur.

    Nous étions préparés à rédiger un nouveau recours en extrême urgence au Conseil d’État. Nous devions dénoncer que la police n’a jamais été dotée de sonomètres contrairement à la belle annonce faite par le bourgmestre ff.

    Le rapport de l’expert nous arrange car il montre bien que le site n’est pas adapté à de tels événements. Nous étions en contact avec le gouverneur et avions approché 2 cabinets ministériels.

    Nous restons vigilants pour l’avenir, au cas où… », commente-t-il. 

    A.G.