amendes

  • Nandrinois,fini l’impunité pour les vols à l’étalage

    CLIN-D-OEIL.jpg

    Amende de 180 € !

    Lors de ce conseil des ministres, on a aussi parlé des vols à l’étalage. Et plus particulièrement de ces voleurs qui restent impunis parce que les commerçants, découragés du manque de réactivité de la police et/ou du parquet, ne prennent même plus la peine de porter plainte.

    Inspiré d’un système qui fonctionne aux Pays-Bas, le ministre des Indépendants et des PME Willy Borsus (MR) va lancer la transaction pour les vols en magasin. L’idée : le voleur paie une transaction au commerçant, ce qui lui évite toute poursuite devant le tribunal et ce qui éteint toute action civile. À combien s’élèvera la transaction ?

    « Le montant n’est pas encore défini, mais on se baserait sur le modèle des Pays-Bas, et là, la transaction s’élève à 181 euros. On devrait tourner autour du même montant », indique le cabinet Borsus.

    À confirmer donc, mais ce montant doit se montrer dissuasif (les vols dans les magasins – 58 p.-v. dressés par jour – représentent une perte de 1 à 2 % du chiffre d’affaires des commerçants) et couvrir les désagréments subis par le commerçant. Le voleur devra aussi rendre le butin ou le payer.

    Cette transaction ne vaudra pas pour les vols importants ou commis avec violence et pour les voleurs récidivistes. -

    F. DE H.

    1147395687.25.JPG