agression

  • Nandrin Il attrape sa compagne à la gorge en plein resto

    m.jpgUn homme de 38 ans, originaire de Sprimont, a été interpellé ce vendredi suite à des violences commises sur sa compagne.

    Alors qu’ils étaient dans un restaurant de Nandrin, il se sont disputés au sujet de leur séparation.

    L’homme s’est emporté et pris la victime à la gorge.

    Elle écope d’une incapacité de 4 jours.

    Ayant des antécédents pour ce même type de faits, son dossier a été mis à l’instruction.

    Article source .S.I.

     

  • Nandrin 18 mois de prison pour avoir tabassé 2 hommes

    justicegif.jpgEric et Virginie, deux Sérésiens, ont été condamnés à 18 mois de prison pour lui et 15 mois pour elle suite à une violente altercation.

    À l’intérieur de la boîte de nuit le Monastère à Nandrin, le ton est monté entre eux et Jérémy.

    Sur l’injonction du videur, ils sont, tous les trois, sortis de la discothèque. Mais sur le parking de la boîte, deux amis (Christophe et Laura) de Jérémy se sont fait agresser par le couple de Sérésiens qui voulait retrouver Jérémy.

    Christophe a reçu deux coups de poing et des coups de pied ont été donnés à sa voiture. Finalement, les trois amis ont réussi à partir en direction de Huy.

    Mais un kilomètre plus loin, les Sérésiens leur ont fait une queue de poisson pour les obliger à s’arrêter.

    Eric a frappé Christophe et Jérémy avec une matraque télescopique. Laura, elle, a été menacée par Virginie et a également reçu des coups.

    Source info Sudpresse article de D.T

    Journal en PDF

  • Un couple braqué par 2 individus armés et cagoulés à Nandrin

    atten.jpgIl était près de 22 heures, ce mardi, quand deux individus ont fait irruption dans une habitation située sur la commune de Nandrin.

    Cagoulés et armés, ils s’en sont pris au couple de propriétaires, âgés de 55 ans et 65 ans.

    Les faits ont été violents et ces personnes s’en sont retrouvées fort choquées à l’arrivée des secours.

    Les deux auteurs des faits ont menacé les occupants des lieux avec une arme.

    « Le monsieur a visiblement été frappé à l’arrière de la tête », a expliqué la substitut du procureur du Roi, qui a été avisée des faits.

    « Ces deux personnes ont été bousculées et maintenues au sol. L’un des individus serait resté avec un membre du couple, tandis que le second a fait le tour de la maison avec l’autre.

    C’est ce que nous appelons un home invasion.

    Ils savaient que les personnes étaient présentes et ils ont pénétré dans la maison pour se faire remettre des biens.

    Cela n’a donc rien à voir avec la vague de vols dans des habitations que nous constatons ces derniers temps dans les communes de la région condruzienne », a précisé la magistrate.

    Au bout d’une dizaine de minutes, après avoir mis la main sur de l’argent et, d’après les premières constatations, des bijoux, les braqueurs ont enfermé le couple dans une pièce de la maison avant de prendre la poudre d’escampette.

    Les propriétaires ont donc dû défoncer la porte afin de sortir et d’appeler les secours. Heureusement, malgré le choc important, ils n’ont pas été blessés.

    La zone de police du Condroz est intervenue sur place. Le parquet ainsi que le labo sont descendus sur les lieux.

    L’enquête a été remise entre les mains de la police judiciaire fédérale.

    Source info Sudpresse article de E.D

    Journal en PDF