agir ensemble

  • Une nouvelle liste communale chez nos voisins "Agir Ensemble" a eu 150 réponses à leur référendum

    Le groupe politique Agir Ensemble a récemment procédé au dépouillement du référendum lancé dans les foyers ouffetois au début du mois. Pour rappel, le groupe a interrogé via un courrier distribué auprès des citoyens de la commune leurs idées, leurs inquiétudes ou encore leurs besoins. Agir Ensemble a ainsi récolté plus de 150 réponses. « On est agréablement surpris de cette participation », sourit Arnaud Stiepen, du groupe.

    « On est ravi d’avoir obtenu des réponses aussi diversifiées. Parfois, elles évoquent un micro-problème très précis, comme devant une maison, et parfois il s’agit d’idées plus globales à l’échelle d’une rue ou d’un village. Dans les deux cas, il n’y pas de pondération. »

    Il ajoute que ce référendum a permis au groupe, composé de 25 personnes, de se rendre compte de certains mal-êtres. « On n’imagine pas toujours les difficultés des gens.

    Certains aînés faisaient part de leurs difficulté à se déplacer sans voiture. La réponse à ce genre de problème peut apporter du bien-être à beaucoup de personnes. » Le groupe songe d’ores et déjà à réitérer l’expérience. « Les retours que nous avons obtenu sont fantastiques », s’enthousiasme l’Ouffetois.

    « On autant souvent que les gens ont du mal à se mobiliser, et je ne suis pas d’accord avec ça. Les citoyens peuvent se mettre ensemble et agir sur notre commune.

    Je suis très content de voir cette mobilisation importante et de qualité: nous n’avons eu aucune insulte, mais des remarques constructive et pertinentes. »

    Grâce à celles-ci, Agir Ensemble va à construire ses propositions.

    « Nous devons désormais les budgétiser et mettre en place certaines priorités. Ce n’est pas notre objectif de mettre la commune en faillite ! » 

    J.G

    Une nouvelle liste communale chez nos voisins clic ici

    1147395687.25.JPG

  • Une nouvelle liste communale chez nos voisins

    Une partie du groupe Agir Ensemble par un beau vendredi ensoleillé – à Ouffet.

    Photo Facebook Agir Ensemble

    C’est l’ambition d’Agir Ensemble, un groupe formé il y a un an

    Agir Ensemble : voilà le nom que portera le nouveau groupe politique d’Ouffet. Composé de 25 personnes, il lance dès ce week-end un référendum dans les boîtes aux lettres des Ouffetois pour connaître leurs attentes.

    C’est une secousse sismique dans le paysage politique ouffetois.

    Un nouveau groupe de citoyens vient en effet de se créer sous le nom Agir Ensemble. « On est 25 citoyens d’Ouffet de tout horizon politique. Nous ne désirons pas avoir de couleur particulière », dit Arnaud Stiepen, membre du groupe.

    « Notre volonté est de réunir les idées, des pistes d’action pour la commune. » Le nom n’a pas été choisi au hasard. Le groupe songe en effet à se baser sur les idées des citoyens. « Ce samedi, nous allons distribuer un référendum dans 1.300 foyers d’Ouffet », continue-t-il.

    « C’est important à nos yeux de baser nos actions sur la vie des gens. On veut faire les choses proprement. »

    Les thèmes concernés sont vastes : il s’agit aussi bien de la culture que de l’événementiel, le social, ou encore la mobilité.

    « En matière de jeunesse, d’environnement pour aider les agriculteurs ouffettois, il y a beaucoup à faire », indique Arnaud Stiepen. « Dans une dé- marche saine, nous allons nous concentrer sur la vie des gens. On espère avoir le plus de réponses constructives lors de notre référendum. »

    Actuellement, Agir Ensemble n’a pas de programme. Un choix que le groupe assume. « Quand on propose un programme, on ne peut pas s’en écarter », explique l’Ouffetois. « Ici, on propose un projet de vie pour la commune : quels sont les rêves, les ambitions des gens pour la commune ?

    On va essayer de repré- senter cela. »

    Agir Ensemble se définit comme une alternative politique plutôt qu’une opposition. « On ne vient pas casser des dents, ni rendre des comptes », sourit Arnaud Stiepen. « Nous venons apporter des choses à la commune. Franchement, critiquer pour critiquer n’est pas utile au débat. »

    « JE RÉDUIRAI MON TEMPS DE TRAVAIL »

    Des membres d’Agir Ensemble sont toutefois apparus dans l’assemblée du Conseil communal de janvier, alors que l’épineux sujet du Hall omnisports partagé entre Clavier et Ouffet était débattu. « Ce n’est pas une réponse à ce qu’il va se passer par rapport au Hall », rétorque-t-il.

    « Certes, ce bâtiment a éveillé pas mal de questions chez certains. Mais notre groupe existe depuis plus d’un an. » Le 15 mai, Agir Ensemble dépouillera les réponses du référendum distribué ce week-end dans la commune.

    La suite ?

    « Je pense que c’est nécessaire d’être au Conseil. Nous créerons une liste pour les prochaines élections », indique Arnaud Stiepen.

    Pour rappel, l’Ouffetois est actuellement astrophysicien. « La politique me demanderait du temps.

    Si j’ai la chance d’être au Conseil, j’envisagerai peut-être une diminution du temps de travail », conclut-il. 

     

    Agir Ensemble

    JÉRÔME GUISSE

    1147395687.25.JPG