adrien balthazar

  • Une stèle en hommage à Adrien Balthazar de Nandrin

    AB Source SI et FB.JPG

    Le 12 mai 2013, Adrien Balthazar, Nandrinois 22 ans très apprécié dans son village, perdait la vie après avoir heurté la berme centrale de la E42, à hauteur de Hingeon.

    Son père, l’entrepreneur indépendant Eric Balthazar, apprenait la terrible nouvelle alors qu’il se trouvait en France avec le comité de jumelage de Saint-Séverin, dont son père était le président.

    Le comité mais aussi Saint-Séverin en Charente, le village jumelé, avaient alors planté un arbre en hommage à Adrien, pour soutenir la famille endeuillée.

    Une stèle commémorative sur laquelle est inscrit : « Mai 2013.

    40e anniversaire du jumelage en souvenir d’Adrien » vient d’être posée au pied de l’arbre en Charente.

    « Je n’étais pas au courant de ce beau geste, je l’ai découvert en allant sur place, comme c’est le cas depuis 43 ans.

    Je m’y rends chaque année.

    Cela me touche beaucoup, c’est un hommage très spécial pour mon Adrien.

    L’arbre a bien poussé, c’est bien.

    J’ai remercié », confie Eric Balthazar. Dans la vie, il n’y a pas pire tragédie que la mort d’un enfant, disait Eisenhower.

    Trois ans après le drame, ce papa est toujours ébranlé.

    « Ce n’est pas facile. J’essaie avec le temps d’arranger les histoires, il faut avancer, essayer de se reconstruire tout doucement mais ça reste très difficile.

    Heureusement, ma fille m’aide et la présence de mon petit-fils aussi », glisse-t-il.

    Le Nandrinois vient par ailleurs de perdre son papa, Hubert Balthazar, président du comité de jumelage de Saint-Séverin.

    « Il est décédé à l’âge de 81 ans, le 26 juin dernier.

    C’est aussi très dur. »

    Article de  ANNICK GOVAERS source Sudpresse Sudinfo 

  • Le Nandrinois, Adrien Balthazar, 22 ans perd la vie il se serait endormi au volant

    Adrien.jpg4.jpgCe dimanche, vers 7h du matin, au terme d’une embardée, une voiture est venue heurter de face le muret en béton de la berme centrale de la E42.
    Elle est ensuite partie en tonneaux. Adrien Balthazar, 22 ans, a été tué sur le coup.
    Originaire de Nandrin, il avait 22 ans…
    La route a fait une nouvelle victime dimanche, aux premières heures de la matinée de cette journée de fête des mères.
    Adrien Balthazar, 22 ans, un jeune habitant de Nandrin, a perdu la vie lors d’un terrible crash, au volant de sa Volkswagen Polo.
    Ce conducteur circulait alors sur l’autoroute E42, en direction de Liège.
     C’est aux environs de 7h que le drame s’est joué entre les sorties de Fernelmont et de Hingeon sur l’autoroute de Wallonie.
    Dans un premier temps, le jeune conducteur est venu mordre l’accotement situé à droite de la bande de circulation. Il a ensuite essayé de redresser la situation et de donner un coup de volant vers la gauche, ce qui a fait traverser les deux voies de circulation à la Volkswagen. 
    Le véhicule est alors venu percuter de face le muret en béton de la berme centrale. Après ce terrible choc frontal, la voiture est partie en tonneaux pour finir sa course sur le toit, le long du mur de séparation, à plus de cent cinquante mètres du point de départ de l’embardée.
    D’après nos informations collectées sur place et corroborées par le parquet de Namur, qui n’a requis aucun déplacement d’expert, un assoupissement du conducteur pourrait être à l’origine de ce tragique accident.
    Les sapeurs pompiers d’Eghezée, sous les ordres du commandant Requette, sont très rapidement arrivés sur les lieux de l’accident avec une voiture de commandement, un véhicule de désincarcération, un de balisage, une autopompe et une ambulance.
    Les hommes de la WPR (police des autoroutes) de Daussoulx se sont chargés du balisage, avec deux voitures, et des premières constatations d’usage. Les pompiers ont également été rejoints par des véhicules de leurs collègues de Namur et de l’unité SMUR du
    CHR de Namur.
    Malheureusement, c’était déjà trop tard…
    Il n’y avait plus rien à faire pour Adrien Balthazar qui a été tué sur le coup lors de cet effroyable choc. Évidemment, ce drame a endeuillé la commune de Nandrin.
    Adrien Balthazar était un habitant très apprécié dans le Condroz.
    En couple depuis six ans, il n’avait pas encore d’enfant. Il est connu dans la région comme un garçon raisonnable, équilibré et souriant, qui n’aurait pris aucun risque au volant de son véhicule. 

    En notre Nom la famille Piron Masillon Demeuse, mais aussi au nom du Blog de Nandrin nous présentons nos sincères condoléances à la famille.

    Le corps D'Adrien repose au funérarium GEORIS, Tige Manchère à Neupré.

    Visites prévues de 15 à 19 heures.

    Inhumation mercredi 15/05/2013 

    Messe à Nandrin à 11 heures

     Cimetière de Nandrin à 12.30 heures.


     
    Extrait de l'article  de SERGE OGER dans le journal La Meuse H-W du 13 mai 2013 
    Pour Lire l'article complet avec témoignage d'ami 

    Journal en PDF

    Lundi 13 Mai 2013

    Lundi 13 Mai 2013