administration enquete public

  • Nandrin« Repartir dans une spirale d’endettement »

    admnopposition.jpg

    L’opposition

    Du côté de l’opposition, Benoît Ramelot, chef de groupe Tous Ensemble, se montre fataliste.

    « Je n’étais pas favorable à ce projet de maison communale par rapport à son coût total qui pourrait profiter à d’autres projets prioritaires.

    Maintenant, à partir du moment où il est sur les rails, je ne vais pas m’acharner contre.

    On vérifiera toutefois si cela se fait dans les règles et dans le raisonnable », indique-t-il.

    Marc Evrard, à la tête de « Pour Nandrin », annonce que son groupe marquera une abstention au prochain conseil communal. « Le rapprochement de la commune et du CPAS est une bonne chose à terme.

    Dans un souci de rationalisation, mettre les personnes sous un même toit est logique.

    Cependant, par les temps qui courent, nous n’avons pas les moyens d’investir entre 1,8 et 2,3 millions d’euros pour un tel projet luxueux.

    La commune de Nandrin se désendette, or ici nous allons repartir dans une spirale d’endettement.

    Par ailleurs, n’y a-t-il pas d’autres projets plus utiles pour les citoyens ?

    L’église de Nandrin, propriété communale, mérite également réflexion. »

    Article de  A.G 

    L’article complet et les réactions dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi.