29 février 2016

  • Nandrinois pourquoi le 29 février ?

    29 fevrier 2016.JPGLe 29 février est un jour intercalaire.

    C'est le 60e jour de l'année du calendrier grégorien et du calendrier julien en cas d'année bissextile.

    Il reste 306 jours avant la fin de l'année.

    Il y a eu un 29 février en 2000, 2004, 2008, 2012, le prochain en 2016 ensuite en 2020, puis en 2024 etc.

    Le 29 février n'existe que tous les quatre ans (rythme des années bissextiles) du calendrier julien. Dans le calendrier grégorien on exclut en outre les millésimes divisibles par 100 mais non par 400, comme : 1700, 1800, 1900 ; ainsi les années 2000 et 2400, divisibles par 400, sont bissextiles, en revanche 2100, 2200, 2300 ne le seront pas.

    Dans le calendrier républicain français, le jour intercalaire ajouté lors des années bissextile

     ne se situait pas à cette période de l'année, mais à l'automne, lors du jour de la révolution, situé au-delà des cinq journées des sansculottides, soit approximativement le lendemain du 21 septembre.

    28 février - 29 février - 1er mars (ou, exceptionnellement, 30 février)

    Le 30 février est un jour absent des calendriers actuellement en usage, mais qui a été utilisé par certains pays dans des circonstances particulières.

    Le mois de février des calendriers grégorien et julien possède en effet 28 jours les années normales et 29 jours les années bissextiles.

    Toutefois, au cours de l’histoire, à deux occasions en Union soviétique et une fois en Suède, il y eut un 30 février.

    À douze reprises également, le mois de février eut trente jours dans la Rome antique, mais l’appellation « 30 février » est postérieure aux Romains.

    29 février - 30 février - 1er mars
    Source Wikipédia clic ici