24 h spa

  • La jeune dame de Villers-le-Temple pilote une Huracan de 620 CV aux 24h de Francorchamps

    S arah Bovy est la seule fille engagée dans le double tour d’horloge ardennais cette année. Régulièrement appelée par Lamborghini pour démontrer à ses clients les performances de ses bolides, la Hutoise pilotera, ce week-end, une Huracan GT3 sur le plus beau circuit du monde. Son but : rejoindre l’arrivée.

    « Ce n’est ni la première ni la dernière fois que ça m’arrive », sourit-elle. « C’est toujours un peu drôle mais ça ne change rien à mon approche de la course. La parité hommes-femmes n’est pas pour demain en sport automobile malgré certains efforts. » Au contraire, ce milieu très conservateur garde de fameux réflexes machistes.

    « C’est vrai que les pilotes masculins d’une des équipes engagées dans cette édition n’ont pas voulu de moi parce que j’étais une nana.

    Pas question de dévoiler leurs noms mais une grande envie quand même : les devancer au terme des 24 Heures. » Ce qui signifierait que Sarah aurait atteint son premier objectif : passer sous le drapeau à damier, dimanche, sur le coup de 16h30.

    « J’en suis à ma 4e tentative cette année et les trois premières fois se sont soldées par autant d’abandons. Mon premier engagement remonte à 2007.

    J’avais tout juste 18 ans et je pilotais une Gillet Vertigo. En 2012, j’ai disputé les 24 Heures sur McLaren. On devait évoluer aux environs de la 20e place quand un souci technique nous a stoppés net. » Cette année, c’est en début de semaine seulement, que la Hutoise a reçu la confirmation de son engagement.

    « Comme Lamborghini me fait confiance en m’employant régulièrement au sein de la Squadra Corse Accademia, je me voyais mal rouler sur une GT3 autre qu’une voiture de la marque. Ce qui réduisait pas mal les possibilités, évidemment.

    Par ailleurs, la belle Italienne sur laquelle je pensais jeter mon dévolu a été démolie lors d’un test dans le Raidillon. Il était impossible de la réparer pour cette semaine. Il y a quelques jours seulement un accord est intervenu avec le team allemand Attempto Racing (NDLR : l’équipe qui aligne également Bertrand Baguette) dont je partagerai l’une des Huracan GT3 avec Krebs, Mateu et Maggy.

    Il s’agit d’une équipe de référence et nous devrions former un équipage homogène. Nous allons tenter de décrocher le meilleur résultat possible dans la catégorie qui regroupe des pilotes amateurs uniquement.

    Ce mardi, j’ai effectué mes premiers mètres au volant de ce bolide et je n’ai pas été gâtée par la météo. J’ai bouclé deux tours avant que la pluie arrose copieusement Francorchamps. Cet engin ressemble à la Huracan Super Trofeo que je pilotais l’an dernier mais avec beaucoup plus d’appuis aérodynamiques.

    De toute façon, je ne veux pas brusquer les choses.

    Je dois d’abord me familiariser avec le team et, sur la piste, cerner le comportement de cette bombe au fil des tours. On ne réalise jamais une bonne performance dans une épreuve aussi longue en signant des coups d’éclats.

    Je me dois d’être constante, rapide, efficace.

    Je vais tenter de ramener la voiture dans les meilleures conditions au terme de chaque relais. Le double tour d’horloge prend souvent des allures d’hécatombe. Si nous parvenons à éviter les pièges, nous devrions être pas mal classés au terme des 24 Heures. Pour moi, franchir la ligne aurait le parfum de la victoire après trois abandons.

    Si on grimpe sur le podium de notre catégorie, ce sera le nirvana. »

    Quant à sa condition physique, Sarah mise sur l’excellente forme qu’elle entretient tout au long de l’année : « J’avoue que je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en inquiéter ces dernières semaines tant j’étais occupée par des événements avec Lamborghini.

    Je passais beaucoup de temps dans les aéroports et les hôtels entre deux activités. Mais avec le nombre d’heures que j’ai accumulées au volant de ces Supercars, je ne devrais pas rencontrer de problème de fatigue. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

     

    unnamed.jpg

    Photos Sarah Bovy