20.000€ par an commune riche

  • Le Nandrinois gagne en moyenne plus de 20.000€ par an

    commune la plus riche.JPG

    Les revenus des habitants de l’arrondissement augmentent

    Un habitant de Nandrin gagne en moyenne 6.000 euros par an de plus qu’un Engissois. Le SPF Économie a publié les chiffres de 2012 relatifs aux revenus des Belges. 
    Si la population du Condroz et de la Hesbaye a des revenus supérieurs à celle de la vallée mosanne, elle le doit notamment à ses axes routiers. 
    Mais pas seulement.
     
     
    Alors que le SPF Économie publie ses chiffres de l’année 2012, le revenu net imposable moyen par habitant de l’arrondissement augmente pour atteindre 17.699 euros par an, soit plus que les moyennes belge, wallonne et provinciale.
    Au sommet, on retrouve Nandrin, la seule de nos trente-et une communes à figurer dans les cinquante plus riches de Belgique. 
    Depuis 1995, le revenu d’un Nandrinois a augmenté de plus de 5 %, proportionnellement aux conjonctures et coût de la vie différents à un intervalle de près de vingt ans.
     Hormis à Tinlot,on n’observe aucune croissance de cette mesure sur les dix-sept dernières années.
    Virginie Libert, de la conférence des élus, a travaillé sur le schéma de développement territorial pour l’arrondissement Huy-Waremme.
    Elle nous éclaire sur les tendances et notamment le fait que le Condroz connaisse une évolution significative : «La N63 a un impact au niveau économique.
    Grâce à la route du Condroz, il y a par exemple des professeurs de l’Université de Liège qui viennent habiter à Nandrin.
     Des personnes avec des revenus plus élevés quittent le centre des villes et s’installent dans la région. 
    Le prix du terrain reste moins élevé dans cette deuxième couronne autour de Liège que dans la première où on retrouve des communes comme Neupré, Esneux ou Chaudfontaine.
    Les axes routiers rendent Nandrin ou Tinlot attractifs. »
    Même si plusieurs facteurs influencent les revenus des habitants, les liaisons routières gardent une importance non-négligeable.
    À l’instar du Condroz, la Hesbaye se trouve dans cette deuxième couronne autour de la cité ardente.
     La région hannutoise fait, elle, partie de la dernière couronne pour Bruxelles : «Les communes hesbignonnes sont situées entre les autoroutes E40 et E42 qui relient respectivement Liège à Bruxelles et Namur.
     Le prix du foncier est élevé à Bruxelles et le Brabant wallon est cher.
     La périphérie bruxelloise descend donc jusqu’à Hannut, ce qui peut expliquer les revenus plus élevés.
     Une commune comme Berloz va connaître un boom démographique », précise Virginie Libert.
    Toutefois, même si cette croissance devrait se poursuivre, des facteurs comme le prix des carburants ou celui des terrains peuvent l’altérer.
    À l’inverse, l’indice socio-économique de la vallée mosane semble inférieur à la moyenne : Amay, Saint-Georges, Engis et Huy sont en dessous des 17.699 euros annuels.
     Enfin, la typologie du logement connaît aussi des disparités : «Les revenus des habitants sont moins importants dans les villes, car les logements sont plus petits et les transports en commun plus présents.
     L’âge de cette population citadine peut également avoir une influence sur la moyenne des revenus », précise la directrice de cette ASBL qui regroupe les élus de l’arrondissement. 
     
    Article de Julin Marique pour le journal La Meuse 
     
     
    TOP:
    1. Nandrin figure dans le top 50 belge avec 20.384 euros comme revenu net imposable par habitant en 2012.
     La commune condrusienne est au top de l’arrondissement.
     2. Donceel arrive deuxième à Huy-Waremme avec un revenu moyen de 19.171 euros par habitant.
     3. Faimes est la troisième commune en 2012 avec 19.092 euros. 
     
    FLOP:
     
    1. Engis : là où les habitants ont le moins de revenus avec, en moyenne, 14.246 euros en 2012.
     2. Huy est la Ville la plus pauvre de l’arrondissement. 
    Un Hutois moyen a eu un revenu net imposable de 15.306 euros.
     3. Amay, avec un revenu moyen de 15.523 euros par habitant à la même enseigne que ses voisins. 
     
     

    nandrin 20000.JPG

     

    Le Nandrinois gagne.JPG