100 patrons

  • 100 patrons vous donnent rendez-vous le 18 février 2017

    100 patrons, seraing ,emploi,L’ édition 2017 de l’opération 100 patrons, se tiendra le samedi 18 février prochain au Val Saint-Lambert à Seraing.

    Organisé depuis 2008 dans des lieux de qualité comme le Cercle Chapel ou le Cercle de Wallonie, l’événement est notamment soutenu par des acteurs du monde de l’emploi tels Securex et Trace, mais aussi Sudpresse via son média emploi JobsRégions.

    Pour évoquer le concept et son utilité, nous avons interviewé Manuel Pallage, Directeur Général de NSI, et habitué de l‘événement.

    Cette 10e édition ne renie pas les fondamentaux qui ont fait le succès de l’opération depuis ses débuts: un panel de décideurs qualitatif et varié, dans un cadre dynamique favorisant des interactions multiples et constructives.

    Celle-ci a pourtant volontairement délaissé une partie de son nom - anciennement 100 patrons - 100 jobs - pour accentuer le caractère d’orientation et de conseil de l’opération, la différenciant d’un salon de l’emploi.


    Speedcoaching Car il s’agit bel et bien d’un salon de speedcoaching, où, situation inédite dans la vie quotidienne, des décideurs d’horizons variés mettent leur temps et leur expertise à disposition de tous. M. Pallage, Directeur de NSI, société de services et conseil en informatique (430 personnes) précise:

    Un format original et étudié « L e f o r m a t d e l’o p é r a ti o n, q u i prévoit 10 minutes par entretien, revêt déjà un intérêt particulier dans la mesure où il oblige les «visiteurs» à se préparer, et à être clairs et concis dans leur communication. Mon premier et principal conseil sera d’ailleurs de vous préparer le mieux possible: connaître l’entreprise, et anticiper ces 10 minutes afin de les exploiter au mieux.

    Le dirigeant sera d’autant plus enclin à vous aider s’il perçoit vos qualités et votre motivation au travers de votre degré de préparation.

    Cela peut paraître basique mais celle-ci est trop souvent insuffisante. Moi-même quand j’ai un rendez-vous professionnel, je le prépare assidûment. Tous les décideurs se rendent disponibles, partagent leur expérience, leur expertise et même leur réseau professionnel, alors donnez-leur envie de vous aider!

    Les personnes doivent également pouvoir expliquer pourquoi ils veulent nous voir nous spécifiquement, et expliciter leur démarche, au vu de leur parcours et de leurs objectifs. Le format constitue donc déjà un excellent exercice.»

    Outre le fait de bénéficier de conseils d’orientation et d’un coaching sur la manière de se présenter, peut-on espérer plus de cet événement ?

    Une vraie opportunité «En tant que patrons et décideurs participant volontairement, nous sommes déjà dans un état d’esprit extrêmement positif. Si nous rencontrons la perle rare, rien n’est donc exclu, et l’année dernière, nous avons recruté quelqu’un directement sur l’opération.

    L’ambiance est excellente, tant entre décideurs qu’avec les visiteurs, et tout le monde est très accessible. C’est donc un événement très positif pour l’image et le dynamisme de la Wallonie.»

    Un exemple concret ? Si cela ne suffit pas à vous convaincre, voici un exemple supplémentaire des opportunités potentielles pouvant découler de votre participation à un tel rendez-vous. Et celui-ci est particulièrement concret.

    Je fus en effet moi même recruté par Sudpresse, et plus particulièrement par Jobs Régions, il y a un an exactement à l’édition liégeoise de l’opération.

    À l’époque en recherche d’un nouveau challenge professionnel, j’avais décidé d’y participer sur les conseils de plusieurs amis.

    De l’extérieur, sans le connaître, j’avais considéré l’événement avec curiosité et un certain intérêt, mais je n’en avais pas d’attentes précises. Je m’étais néanmoins préparé, principalement pour faire bonne impression à tous ces décideurs que j’étais susceptible de recroiser ultérieurement dans ma vie professionnelle.

    Et sans doute aussi pour ne pas leur donner l’impression de «leur faire perdre leur temps».

    L’événement fut tout d’abord très instructif, au vu de la variété des personnes rencontrées et des domaines qu’ils représentent.

    Puis quelques semaines plus tard, quand Vincent Jacques, le Directeur de JobsRégions, m’a appelé pour me proposer un entretien, les conséquences de ma participation sont devenues beaucoup plus concrètes. Et comme vous pouvez le constater à la lecture de cet article, elles perdurent toujours aujourd’hui ! l

    Article de Y.D. source info Sudinfo

     Infos et inscriptions: www.100patrons100jobs.be/