1 er avril 2016

  • Nandrinois des bijoux pour l'entrejambe info du 1 er avril 2016

    cute-wink-smiley.pngDes bijoux pour l'entrejambe, une manière surprenante de lutter contre le culte de la maigreur 

    C’est la nouvelle tendance (ou pas). Soo Kyung Bae, une web-designer originaire de Singapour veut susciter le débat avec ces curieux bijoux pour l’entrejambe.

    Ces bijoux, de fines chaînes en or agrémentées de pendentifs, sont destinés non pas à notre cou mais à notre entrejambe. Sur le site internet, Tgapj, il est possible de les commander… enfin pas tout à fait. Dès qu’un internaute souhaite acheter un de ces fameux bijoux (au prix onéreux de 180 et 190 dollars) il est renvoyé vers une page spéciale dénonçant le culte de la maigreur.

    Sur le site, il est écrit : « TGap Jewellery est une compagnie fictive qui vend des bijoux pour les thigh gaps. Elle a été lancée pour catalyser un débat autour de l’image irréaliste du corps que projettent les médias »

    Le but de la créatrice, Soo Kyung Bae est d’amener la société à réfléchir sur l’obsession à toujours vouloir être plus mince et dénoncer un des défis les plus médiatisés le thigh gap, soit faire des exercices pour avoir un écart entre les jambes très important.

    Depuis 2003, sur instagram, twitter et Facebook, des jeunes filles s’échangent des conseils pour obtenir un écart bien marqué entre les deux cuisses, symbole de la minceur et de la beauté du corps selon elles. Sauf que cet idéal de beauté est vivement critiqué pour son caractère irréaliste.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     

     

     

     

    bj.jpg

    Lire la suite